Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
119 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 
Théorème d'Ascoli next up previous
monter: Précompacité et théorème d'Ascoli précédent: Précompacité

Théorème d'Ascoli

On considère dans cette section deux espaces métriques (X,d) et (Y,$\delta$). Nous allons travailler sur l'espace $\cal C$(X,Y) des applications continues de X dans Y. Nous allons supposer que (X,d) est un espace métrique compact. Ainsi on pourra munir $\cal C$(X,Y) de la topologie de la convergence uniforme. On notera, comme d'habitude, si $f$ et $g$ sont des éléments de $\cal C$(X,Y), $\Vert\vert f-g\Vert\vert=\displaystyle{\sup_{x\in X}}\delta(f(x),g(x))$. Rappelons aussi que si (Y,$\delta$) est complet alors il en est de même de $\cal C$(X,Y).

Définition Soit A une partie de $\cal C$(X,Y). On dira que A est équicontinue sur X si

\begin{displaymath}\forall \varepsilon>0 \exists \eta>0; \forall f\in A   \fora...
...x,y\in X;d(x,y)<\eta \Rightarrow \delta(f(x),f(y))<\varepsilon.\end{displaymath}


On remarque que l'équicontinuité est une généralisation de l'uniforme continuité.

Théorème d'Ascoli Soit A une partie de $\cal C$(X,Y). On a équivalence entre:

  • A est équicontinue sur X.
  • A est relativement compact dans $\cal C$(X,Y) muni de la topologie de la convergence uniforme.
$ $

Démonstration

  • Supposons que A est relativement compact. Montrons que A est équicontinue. Choisissons un réel $\varepsilon$>0. Comme $\overline A$ est compact, on peut trouver une famille $(f_i)_{i=1,..,n}$ d'éléments de $\overline A$ tel que $\overline{A}\subset \displaystyle{\bigcup_{i=1}^n B(f_i,\varepsilon/3)}$. Soit $f$ un élément de A. On cherche un réel $\eta$ indépendant de $f\in$A tel que pour tout x,y$\in$X vérifiant d(x,y)<$\eta$ alors $\delta(f(x),f(y))<\varepsilon$. Prenons donc x et y dans X. On a, par l'inégalité triangulaire, pour tout i=1,..,n:

    \begin{displaymath}\delta(f(x),f(y))\leq\delta(f(x),f_i(x))+\delta(f_i(x),f_i(y))+\delta(f_i(y),f(y)).\end{displaymath}

    De plus comme $f$ est élément de A et que A est recouvert par des boules de rayon $\varepsilon/3$ et de centre les $f_i$, on peut trouver k dans $\lbrace 1,...,n \rbrace$ tel que $f\in$ $B(f_k,\varepsilon)$. En utilisant l'inégalité précédente dans le cas où i=k, on montre que

    \begin{displaymath}\delta(f(x),f(y))\leq {{\varepsilon}\over{3}}+\delta(f_k(x),f_k(y))+{{\varepsilon}\over{3}}.\end{displaymath}

    Les applications $f_i$ pour $i\in \lbrace 1,..,n \rbrace $ sont uniformément continues sur X car continues sur un compact. Pour tout x,y$\in$X, on peut donc trouver un réel $\eta_i$ tel que d(x,y)< $\eta_i \Rightarrow \delta (f_i(x),f_i(y))<\varepsilon/3$. Posons

    \begin{displaymath}\eta=\displaystyle{\inf_{i=1}^n \eta_i}.\end{displaymath}

    Alors si d(x,y)<$\eta$, on a, pour tout i=1,..,n, $\delta(f_i(x),f_i(y))<\varepsilon/3$. Cette inégalité est bien évidemment vraie si i=k, ce qui nous prouve, en utilisant la majoration précédente de $\delta(f(x),f(y))$ que

    \begin{displaymath}\delta(f(x),f(y))<{{\varepsilon}\over{3}}+{{\varepsilon}\over{3}}+{{\varepsilon}\over{3}}=\varepsilon.\end{displaymath}

    Le réel $\eta$ est bien indépendant de $f$. Ainsi la famille A est équicontinue.
  • Supposons que A est équicontinue. Nous voulons montrer que $\overline{A}$ est compact. Cela revient à montrer que ce sous ensemble de $\cal C$(X,Y) est précompact et complet. Comme $\overline{A}$ est fermé, on sait qu'il est complet comme sous espace fermé d'un espace complet. Reste à montrer qu'il est précompact. Mais il suffit, d'après la proposition démontrée au début de ce thème, de prouver que A est précompact. Nous allons devoir déterminer, à $\varepsilon$ donné, une famille finie F d'éléments de A tel que

    \begin{displaymath}A\subset \displaystyle{\bigcup_{f\in F}\overline {B}(f,\varepsilon)}.\end{displaymath}

    La difficulté principale à laquelle nous sommes confronté est celle de caractériser les ensembles $\overline{B}(f,\varepsilon)$. Autrement dit, si $f$ est donnée dans A, comment décrire l'ensemble des $g\in$A tels que $\delta(f,g)=\displaystyle{\sup_{x\in X} \delta(f(x),g(x))}\leq \varepsilon$. A prioris, pour trouver un tel $g$ dans A, il faut vérifier autant d'inégalités qu'il y a de points x dans X!!! Essayons donc de trouver des conditions plus génériques sur g et qui nous garantissent la majoration désirée.
    Comme X est compact, il est précompact. Comme A est équicontinue, il existe $\eta$>0 tel que d(x,y)< $\eta\Rightarrow $ $\delta(f(x),f(y))<\varepsilon/3$ et $\delta(g(x),g(y))<\varepsilon/3$. Choisissons alors un $\eta$-réseau $\Delta=\lbrace x_1,...,x_n \rbrace$ de X. Supposons que notre application vérifie la condition suivante: Pour tout $\eta$>0 et tout $\eta$-réseau de X correspondant,

    \begin{displaymath}\bf { \forall i \in \lbrace 1,...,n \rbrace  , \delta (f(x_i),g(x_i))<\varepsilon/3.}\end{displaymath}

    Alors on peut affirmer que $\delta (f,g)<\varepsilon$. En effet, pour tout x dans X et tout i=1,...,n,

    \begin{displaymath}\delta(f(x),g(x))\leq \delta(f(x),f(x_i))+\delta(f(x_i),g(x_i))+\delta(g(x_i),g(x)).\end{displaymath}

    On a, pour les éléments $x_i$ de $\Delta$ et pour tout x vérifiant d(x$_i$,x)<$\eta$: $\delta(f(x),f(x_i))<\varepsilon/3$ et $\delta(f(x),f(x_i))<\varepsilon/3$. Ceci nous donne alors bien $\delta (f,g)<\varepsilon$.
    Formons dès lors une seconde hypothèse: On se donne un $\varepsilon$/6-réseau de Y $\Xi=\lbrace y_j;j=1,..,m \rbrace$ et on suppose que g vérifie :

    \begin{displaymath}\bf\forall x_i \in \Delta \exists yk \in \Xi / f(x_i)\in\over...
...\varepsilon/6)  et  g(x_i)\in\overline{B}(y_k,\varepsilon/6).\end{displaymath}

    Si g vérifie cette seconde hypothèse alors pour tout i=1,..,n, $\delta(f(x_i),g(x_i))<\varepsilon$ et g vérifie la première hypothèse. Ceci implique que g vérifie l'inégalité $\delta(f,g)\leq \varepsilon$. Nous disposons maintenant d'un critère utilisable pour savoir si une fonction $g$ de A vérifie $\delta(f,g)\leq \varepsilon$. Posons

    \begin{displaymath}T=\lbrace \phi : \delta \rightarrow \Xi \rbrace\end{displaymath}

    et si $\phi$ est élément de T,

    \begin{displaymath}A_\phi=\lbrace f\in A ; \forall x_i\in\Delta f(x_i) \in \overline{B}(\phi(x_i),\varepsilon/6)\rbrace. \end{displaymath}

    Remarquons que T est de cardinal fini (card(T)=$m^n$). Remarquons aussi que pour tout $f\in$A, il existe un élément $\phi$ de T tel que $f\in A_\phi$. En effet, comme Y est recouvert par des boules de rayon $\varepsilon/6$ et de centre les y$_j$ de $\Xi$, tout x$_i$ de $\Delta$ à pour image par $f$ un élément $f(x_i)$ qui est contenu dans l'une de ces boules, $\overline{B}(y_j,\varepsilon/6)$ par exemple. On définit alors notre application $\phi$ par $\phi(x_i)=y_j$. Nous sommes alors en mesure d'écrire l'inclusion

    \begin{displaymath}A\subset \displaystyle{\bigcup_{\phi\in T} A_\phi}.\end{displaymath}

    Choisissons un élément $f_\phi$ dans chaque A$_\phi$. Appelons B l'ensemble des $f_\phi$ ainsi choisis. B est un $\varepsilon$-réseau de A: si f est élément de A$_\phi$ alors $f$ et $f_\phi$ vérifient toutes les deux la seconde hypothèse. Mais celle ci implique que $\delta (f,f_\phi)<\varepsilon$ et donc que $f\in$ $\overline{B}(f_\phi,\varepsilon)$. Autrement dit A$_\phi\subset$ $\overline{B}(f_\phi,\varepsilon)$ et

    \begin{displaymath}A\subset\displaystyle{\bigcup_{\phi\in T} \overline{B}{(f_\phi,\varepsilon)}}.\end{displaymath}

    T étant de cardinal fini, ce recouvrement de A est fini. Ceci prouve la précompacité de A et termine la démonstration.
$ $


next up previous
monter: Précompacité et théorème d'Ascoli précédent: Précompacité
Emmanuel_Vieillard-Baron_pour_les.mathematiques
 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page