Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
56 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 
METHODE : next up previous
suivant: ETUDE DE LA RECURRENCE monter: Boulimie précédent: Le problème

METHODE :

Nous allons le traiter d'un façon très générale, par une méthode que l'on pourrait qualifier de récurrence. En fait, il s'agit d'un "arbre de décisions" qui se ramifie pour chaque possibilité de choix : choix de (m) par le joueur, et "choix" de la couleur de boule par le hasard (mais, plus exactement, par le croupier, Monsieur Hasard, qui n'est pas très honnête).

Etant donné r, b et M fixés, le résultat dépend du handicap (h). On conçoit que si h est grand, le joueur ne pourra pas gagner. Pour h suffisamment petit, dans certaines conditions il deviendra possible de gagner à coup sûr. Soit H(b,r) la valeur de h se situant à la limite entre ces deux cas :

Si h> H(b,r), le joueur n'a pas la certitude de gagner.

Si 0$ \le $h$ \le $H(b,r), il existe au moins une stratégie pour gagner à coup sûr.

Convention : Si H(b,r)<0, il faudrait que h soit négatif pour pouvoir gagner, ce qui n'est pas envisagé dans la présente étude. Ainsi, H(b,r)<0 signifie que la branche correspondante de l'arbre de décision est une branche "perdante".

Par convention, toutes les branches "perdantes" seront repérées par H(b,r)= -1 (ce qui est sans incidence sur les résultats puisque la branche correspondante est "perdante", quel que soit la valeur négative).

Si on connaît H(b,r), on peut répondre à la question posée à la première ligne.

Observation importante : L'intérêt du joueur est que h soit le plus petit possible et H(b,r) le plus grand possible. En effet, pour gagner à coup sûr, il faut que h$ \le $H(b,r).

Au contraire, l'intérêt de Monsieur Hasard est que h soit le plus grand possible et H(b,r) le plus petit possible. En effet, pour que le joueur ne puisse pas gagner à coup sûr, il faut que h>H(b,r).


next up previous
suivant: ETUDE DE LA RECURRENCE monter: Boulimie précédent: Le problème
J_Jacquelin
 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page