Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
249 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Modèles d'Equations Structurelles (SEM) et dl

Envoyé par Jero 
Modèles d'Equations Structurelles (SEM) et dl
il y a huit années
Bonsoir à tous;

Je suis confronté à deux modèles d'équations structurelles qui me paraissent tous les deux clairs. Néanmoins, lorsqu'ils sont évalués (via R), il apparaît que les degrés de liberté du second modèle sont négatifs. Si je comprends bien, ce cas de figure survient lorsque le modèle compte plus de paramètres que de variables. Cependant, dans le premier modèle, je compte autant également autant de variables que de paramètres, sans que les degrés de liberté ne semblent poser problème. Je fais appel à vous pour parvenir à déterminer ce qui diffère entre ces deux modèles, que voici ci-dessous (la syntaxe utilisée correspond à celle nécessaire pour spécifier un modèle via le package "sem" de R, j'espère que ce sera suffisamment clair pour tout le monde).

Le premier modèle, qui fonctionne très bien :
mod1 <- specifyModel()
self -> self1, p11, NA
self -> self2, p12, NA
self -> self3, p13, NA
self -> self4, p14, NA
self -> self5, p15, NA
depress -> depress1, p21, NA
depress -> depress2, p22, NA
depress -> depress3, p23, NA
depress -> depress4, p24, NA
impuls -> impuls1, p31, NA
impuls -> impuls2, p32, NA
impuls -> impuls3, p33, NA
self <-> depress, c12, NA
self <-> impuls, c13, NA
depress <-> impuls, c23, NA
self <-> self, NA, 1
depress <-> depress, NA, 1
impuls <-> impuls, NA, 1

Je compte 12 paramètres en ce qui concerne les liens entre facteurs et variables ; 16 si je prends en compte les variances des facteurs (les 3 dernières lignes) et leurs covariances (les 3 avant-dernières lignes). Dans tout les cas, c'est égal ou supérieur au nombre de variables (12)!

Le second modèle qui pose problème:
mod1 <- specifyModel()
math -> globale, p11, NA
math -> logique, p12, NA
math -> context, p13, NA
math <-> math, NA, 1

Et apparemment, ce modèle a -3 degrés de liberté. Pourquoi -3 et pas -1? Et pourquoi le modèle précédent n'a-t-il pas ce problème?

Je vous remercie d'avance pour le temps consacré à m'éclairer.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 143 299, Messages: 1 415 144, Utilisateurs: 26 490.
Notre dernier utilisateur inscrit Chocoflex2000.


Ce forum
Discussions: 3 818, Messages: 22 777.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page