Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
131 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Vie et mort de l'AO

Envoyé par Ltav 
Vie et mort de l'AO
il y a deux années
Bonjour,

Je regrette d’avoir contribué malgré moi à faire fermer le fil "Fondement de la physique". Toutes mes excuses si certains de mes propos semblaient offensants. J’aurais dû proposer de continuer la discussion sur l’argument ontologique (AO) dans un autre fil, de manière pacifiée et courtoise avec les intervenants intéressés par ce sujet : l’énergie déployée à le faire vivre ou mourir depuis des siècles donne une assez bonne idée de ses subtilités logiques.

Je ne m'intéresse pas ici à l'aspect théologique de l'argument mais à la validité logique de la proposition qui lui est équivalente :

$\forall S, \forall x, ((x \in S \implies x \not\in \emptyset) \implies S \neq \emptyset) \quad \quad (p)$

En effet, pour rappel, l’AO se présente de la façon suivante :

- "Dieu est parfait" (axiome 1)
- "Ne pas exister, c'est ne pas être parfait" (axiome 2).
- "Donc Dieu existe" (conclusion).

Les axiomes (1) et (2) se formalisent par :

$(x \in S \implies x \not\in \emptyset)$

et la conclusion par : $S \neq \emptyset$ (où $S$ serait l'ensemble des "êtres parfaits").

Toutefois, des intervenants ont dénoncé une erreur logique de niveau élémentaire dans $(p)$. Ce qui m'intéresse maintenant est donc de rétablir la vérité avec cette formulation de l'AO : $(p)$ est bien correcte.

En voici la démonstration :

- si $S \neq \emptyset$, alors la proposition découle directement de la définition d'un ensemble non vide
- si $S = \emptyset$ (c'est le cas qui nous intéresse), alors : $(x \in S \implies x \not\in \emptyset)$ est toujours vraie, autrement dit : si $x \in \emptyset$, alors $x \notin \emptyset$, ce qui implique : $\emptyset \neq \emptyset$. Cette conclusion est absurde bien sûr, comme l'avait noté un participant, mais elle montre surtout que $(p)$ est vérifiée pour $S = \emptyset$.

La proposition $(p)$ est donc toujours vraie : si l'on admet les axiomes (1) et (2) de l'AO, alors sa conclusion est parfaitement correcte. Il n'y a aucune erreur logique dans son raisonnement : l'AO est même trivialement vrai.

J'ai également proposé dans mes derniers posts du fil fermé une autre validation logique de cet argument utilisant le fait que l'on puisse nommer les éléments d'un ensemble.

En tous cas, malgré les quelques confusions, je remercie sans les nommer l'ensemble des intervenants d'avoir fait vivre ce débat.

Bonne journée.
Re: Vie et mort de l'AO
il y a deux années
avatar
Bonjour,

Tu écris une énormité. Dans le case $S = \emptyset$, tu trouves une contradiction : $\emptyset \neq \emptyset$, donc la proposition $(p)$ est FAUSSE. Il faut être sérieusement nul pour trouver une contradiction dans une implication mathématique et conclure que cette proposition est vraie, n'est-ce pas ?! C'est pourtant ce que tu écris : " elle montre surtout que $(p)$ est vérifiée pour $S = \emptyset$ ".

Ne devrais-tu pas réviser la logique élémentaire en mathématique ?

Pour ma part, je crois que si $A \implies FAUX$,alors $A$ n'est pas vraie. Je veux bien un contrexemple si c'est parfois faux.
Re: Vie et mort de l'AO
il y a deux années
avatar
Bonjour.

Tu n'as pas particulièrement contribué à la fermeture de la discussion, je l'ai fermée car elle a glissé des considérations de CC sur les fondements de la physique à d'autre considérations sur l'argument ontologique et ne revenait pas au sujet originel.

Par contre ton message est assimilable à un essai de rouvrir une discussion fermé ; la modération considère cela d'un très mauvais œil et a tendance à bannir l'auteur.

Je me contente de fermer le sujet.

Bruno

L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 136 253, Messages: 1 316 783, Utilisateurs: 23 986.
Notre dernier utilisateur inscrit Aybabtu.


Ce forum
Discussions: 2 069, Messages: 40 147.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page