Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
258 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Performances en calcul des élèves de CM2

Envoyé par vorobichek 
Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Bonjour,

Ce dernier temps les études alarmantes sortent de plus en plus souvent. Voilà l'une de plus sad smiley
L'évolution des performances en calcul des élèves de CM2 à trente ans d'intervalle (1987-2017)
Citation

En 2017, la reprise d’une enquête initiée en 1987, portant sur le calcul en fin de CM2, permet de comparer les performances des élèves à trente ans d’intervalle. Cette enquête donne des résultats à quatre temps de mesure : 1987, 1999, 2007 et 2017. Entre 1987 et 1999, les performances des élèves avaient fortement baissé. Cette tendance s’était atténuée entre 1999 et 2007. Dix ans plus tard, on assiste à une baisse des performances des élèves moins marquée cependant qu’entre 1987 et 1999. Les écarts restent les mêmes selon l’origine sociale.
Et quelques graphiques illustratives:


Les bons élèves, cela n'existe plus... En 2017 seul 1% des élèves atteint le niveau de 10% des meilleurs en 1987. En 2017, 93% des élèves ont un score plus faible que le score médiane en 1987.

Et tout cela avec le nombre d'heures d'enseignement de maths au primaire le plus grand parmi les pays OCDE.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
C’est bien, les enfants d’inactifs de 1987 font mieux que ceux de cadres sup de 2017. Clairement le niveau monte... et surtout grâce à l’école! On nous dira qu’en 2019, ils voient plein d’autres choses...
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Est-ce que quelqu'un connaît les raisons que l'on peut avancer pour expliquer cette incroyable évolution des résultats ?

(je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé à l'école élémentaire ces dernières décennies !)
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
@marsup : les raisons sont limpides : on n'apprend plus le calcul à l'école primaire. Regarde les programmes de l'école primaire, regarde le volume horaire des enseignements et compare tout cela avec ceux des années 80. Pas la peine de chercher plus loin.

Le primaire s'est au moins autant dégradé que le secondaire, si ce n'est plus puisque des choses acquises au primaire dans la fin des années 80 ne le sont plus par des lycéens, ni même des bacheliers.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Le volume horaire ne suffit pas à expliquer cette descente...On peut doubler ou tripler le volume horaire actuel, si on laisse les calculatrices et on considère par exemple que savoir ses tables n'est pas très important on n'avancera pas.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a sept mois et a été effectuée par biely.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Vorobichek disait qu'il y avait pléthore d'heures de maths.

Y'en a-t-il moins qu'avant ? À cause de la multipliciation des matières ? (je crois me rappeler de l'histoire d'une institutrice qui ne faisait que deux matières : math et français, et apparemment, ses élèves réussissaient spectaculairement bien au collège !)

On utilise (majoritairement/principalement/exclusivement) la calculatrice, à l'école primaire, maintenant ?

Si c'est le cas, c'est affligeant, en effet !

Je croyais que le programme de l'école primaire, c'était justement : comprendre le sens des quatre opérations (application en problèmes) et maîtriser leur "calcul" (calcul mental et opérations posées).
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
En fait en grande majorité les PE s'en fichent, les programmes sont pourris, et les parents d'élèves ne prennent pas conscience que l'enseignement des maths s'est profondément délabré. La personne qui faisait fonction de MEN avant l'actuel a porté le coup de grâce à l'enseignement scolaire.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Il y a la croyance que les nouvelles technologies, l'I.A, vont résoudre plein de problèmes à notre place: j'imagine que dès lors il n'est plus nécessaire de consacrer des moyens à apprendre à compter sans calculatrice à un individu.

Ce n'est pas grave il suffit seulement de multiplier le temps des épreuves par 2 pour tenir compte des 1000 fois pendant l'épreuve où un candidat va triturer sa calculatrice pour savoir des trucs comme: combien font 8x9. smoking smiley

Le niveau va vite remonter puisque avant longtemps cette dernière sera greffée dans le cerveau des gens de toute façon (avec une puce gps pour pouvoir savoir où ils sont en permanence). hot smiley

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Mais je vous trouve un peu dur avec les nouveaux élèves!
N'oublions pas qu'ils ont plein de nouvelles compétences! ^^
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Les PE s'en fichent, parce que la profession s'est fortement littérarisée ces dernières décennies (et/parce qu'elle s'est féminisée ?) ? Et pourquoi ceci a-t-il eu lieu ?

Les programmes sont pourris comment ?

Et donc vous confirmez que la calculatrice a pris une part prépondérante au motif que "maintenant il y a des calculatrices partout, donc ce n'est pas la peine que les élèves sachent trouver $10 - 3$", c'est ça ?
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
"Les programmes sont pourris comment ? " : il n'y a plus d'enseignement de la multiplication et de la division (quand on se restreint aux cas triviaux je n'appelle pas ça un enseignement). La manipulation des fractions est également réduite aux cas triviaux sans présentation - même intuitive - des simplifications.
En géométrie périmètres, aires et volumes sont réduit à l'étude de la boite à chaussures (rectangle, pavé droit). Les problèmes supposés être au moins en 2 étapes au CM2 sont du 1+$\epsilon$ étapes.

En plus comme les "IE" se doivent de dire "il faut pas faire travailler les enfants", on a, sans surprise, ce résultat.

Voilà où on en est. Sachant que les dextérités ultérieures sont fondées sur une bonne maîtrise des acquis du primaire, on sait où on va.

Les PE s'en fichent, le fait d'avoir un recrutement "littéraire" n'a rien à voir : en lecture écriture grammaire orthographe c'est pareil.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Le problème qui est soulevé là n'est pas propre au calcul mental. Je suis convaincu que sur des questions de lecture, ou d'orthographe, on aura exactement les mêmes tendances.

Dans les années 80/90, on a eu les lycéens et les étudiants dans la rue en permanence. Et on leur a donné plein de moyens. On a réorienté les budgets en faveur des lycées et des études supérieures. Tout ça combiné au projet '80% d'une classe d'âge au bac', où forcément, il fallait des budgets conséquents.
Et on a pris l'argent où ? On l'a pris au primaire.
C'est une des raisons du problème.

Ce n'est bien entendu pas la seule raison. On est passé d'une époque où les parents respectaient les enseignants à une époque où les parents méprisent les profs. L'époque de l'enfant roi.

Le gouvernement actuel a fait le bon diagnostic. Les fondamentaux, lire, écrire compter, ça doit s'apprendre au primaire, pas au collège. Quand on refile à un prof de collège des gamins qui ne maitrisent pas les fondamentaux, on leur refile une bombe à retardement ; les profs de collège ne sont pas armés pour se battre avec de tels gamins. Et ils ne seront jamais armés pour ça !

Le diagnostic est le bon. Reste à voir si le traitement envisagé est le bon.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
L'étude montre clairement que l'affaissement du niveau a été particulièrement important entre 1987 et 1999....
Voyons voyons....les élèves de CM2 de 1999 sont nés en 1988....
Que s'est-il donc passé entre leur date de naissance et le passage des tests ???? Une loi aurait-elle été votée...qui prétendait mettre l'élève au centre du système ????
On en revient toujours au même point: la loi Jospin-Allègre de 1989 a coulé définitivement le système éducatif français et les mesures prises par la suite (emprise croissante des pédagogos et des diafoirus de la didactique,lycée Chatel, collège NVB....) n'ont fait qu'empirer une situation déjà gravement compromise....
Tout redressement d'EDNAT ne saurait être amorcé sans une rupture radicale avec les 30 dernières années...Il faut revenir à l'esprit de l'Instruction Publique, à la sélection, aux cours magistraux....

IL FAUT ABOLIR LA LOI JOSPIN-ALLEGRE !!!!!

Signature: Si j’avance, suivez-moi ! Si je recule, tuez-moi ! Si je meurs, vengez-moi !
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@lourrran je t'assure que ce n'est pas un problème de moyens ... ni d'enfant roi (qui est une image de journaliste, rien d'autre). Je dirais au contraire que c'est l'enfant qui est la personne la plus méprisée au MEN. Comment peut-on amener la jeunesse d'un pays dans une telle ornière en toute connaissance de cause.

Les parents peuvent mépriser les profs si c'est justifié, je ne vois pas où est le problème.

Le respect dont tu parles venait de la confiance absolue que certaines générations accordaient, souvent à bon escient (pas toujours quand même) à l'école.

Or actuellement on ne peut plus accorder la moindre confiance à l'école, alors je ne vois pas en quoi elle est respectable. Des courbes comme ça tout le monde les comprend !



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a sept mois et a été effectuée par xax.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Citation
xax
Les parents peuvent mépriser les profs si c'est justifié, je ne vois pas où est le problème.

Le respect dont tu parles venait de la confiance absolue que certaines générations accordaient, souvent à bon escient (pas toujours quand même) à l'école.
Les parents peuvent mépriser les responsables du désastre... Mais qui sont-ils au juste? Uniquement les profs (qui sont en bas d'une hiérarchie inconnue du public)?
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Il existe aujourd'hui chez une grande partie de nos contemporains une HAINE sourde, profonde, intense, compulsive, fanatique et baveuse envers l'idée même qu'un certain nombre de formes de pensées élaborées et pertinentes sont construites à partir d'éléments constitutifs simples dont la nature et les relations qui les lient sont explicites et incontestables.
Ces approches sont quasiment perçues comme des renoncements à l'intelligence.

Citons:
-La haine de la construction de la langue écrite, à partir de lettres, de syllabes puis de règles d'orthographe, de conjugaison et de grammaire.
-La haine du solfège en musique (on devient comme Miles Davis par imprégnation peut-être).
-La haine plus généralement, de tout ce qui s'apparente à du déchiffrage assimilé à une forme de bêtise (alors qu'il faut apprendre à déchiffrer péniblement avant de déchiffrer et à déchiffrer avant de lire, de même qu'il faut savoir se tenir debout avant de marcher et savoir marcher avant de courir...).
-La haine des maths comme activité axiomatique.
-Pour ce qui nous concerne ici: la haine du fait que les nombres sont constitués de chiffres et sont liés entre eux par des opérations complexes, obtenues-elles mêmes par des étapes élémentaires. Remarquer au passage la prétention hallucinante qu'à l'institution d'initier les élèves à l'algorithmique à grands renfort d'activités bidon (scratch et chorégraphie absurde à base de Dijkstra au bac: les algorithmes fondamentaux des 4 opérations sont des exemples d'algorithmes très riches-stockage d'information en mémoire comme les retenues, manipulation d'unités d'information: les chiffres; entièrement exécutables à la main, sur des bouliers ou du papier- donc l'élève peut mieux abstraire le concept d'algorithme au lieu de rester sur scratch/windows 10).

L'école n'existe pas hors sol (pour reprendre un argument parfumé à la socio de mouvements qui ont pourtant contribué à sa destruction, car il est en fait juste). Elle est ce que la société veut qu'elle soit. La société croit que les concepts globaux précèdent toujours les atomes qui les réalisent (ramenés à de vulgaires contingences quand il ne sont pas tout simplement ignorés).
Bref la destruction de l'enseignement du calcul est à mon avis un problème de mentalité collective.
JLT
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Est ce que quelqu'un dispose d'une comparaison des volumes horaires consacrés aux math à l'école primaire entre 1987 et 2007 ?
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
@JLT : J'ai trouvé [cette analyse] plutôt bien faite mais qui date de 2012.
JLT
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Je lis :

"Depuis les années 80, les programmes de mathématiques de l’école primaire ont, en fait, peu changé(…) L’horaire hebdomadaire d’enseignement des mathématiques est passé de 6h en 1980 à 5h en 2008. (…) d’autre part deux heures d’aide personnalisées ont été introduites, qui sont presque exclusivement dédiée au français et aux mathématiques."

Donc si les résultats sont catastrophiques, c'est parce que les professeurs des écoles sont nuls en math d'après ce qu'on comprend dans les paragraphes à la fin ?
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@Foys imagine que le bureau des méthodes d'un atelier de ferronnerie décide de remplacer les soudures par de la colle à bois. Tous les artisans savent que ça ne va pas marcher, dont ils vont continuer à souder, mais, par dessus les soudures, il vont mettre des points de colle à bois. Comme ça l'inspecteur du bureau des méthodes sera content.
On n'a pas eu ce type de comportement dans l'EN, ou plutôt il a été minoritaire, ou réservé à des clients exigeants.
Si les PE veulent coller au programme ça ne marchera jamais, on ne peut pas faire rentrer dans les maths un enfant avec des contenus si pourris. Donc la responsabilité est partagée.

(l'école) "est ce que la société veut qu'elle soit." ça c'est un raccourci qui est bien trop caricatural. Ce n'est pas la "société" qui modèle l'école, c'est une bande de personnes qui n'était pas très bien inspirée ces 30 dernières années, et c'est chez elle que l'on retrouve la "haine" dont tu parles. Haine d'une culture, haine de la transmission, haine - profonde - du modèle familial standard; un inspecteur a même écrit dans un de ses livres "le savoir ce n'est pas le SIDA ça ne se transmet pas".

Tout le monde sait que pour ceux qui sont rétifs aux maths, on est plutôt dans la crainte, le "c'est trop compliqué pour moi" etc, mais il n'y a pas fondamentalement de positions haineuses.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
@JLT : Clairement !

Et quand l'enseignant est incompétent, il occupe la galerie :

"Dans ces conditions, la question des outils est particulièrement importante. Or l’arrivée massive des fichiers, qui ont entièrement remplacé les livres au CP et au CE1, sont majoritaires au CE2 et commencent même à gagner du terrain au cours moyen, a des conséquences très fâcheuses. Car les fichiers favorisent une mise en activité de type occupationnelle, et masque la faiblesse de l’activité mathématique réelle."

Est-ce si différent au collège ? Au lycée ?



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a sept mois et a été effectuée par gai requin.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Citation
xax
Tout le monde sait que pour ceux qui sont rétifs aux maths, on est plutôt dans la crainte, le "c'est trop compliqué pour moi" etc, mais il n'y a pas fondamentalement de positions haineuses.
Faut voir... enfin, quand on voit ce genre de cochonnerie somme toute assez ordinaire (titres en gras : « Quand les mathématiques provoquent de l’anxiété » et « Ça n’est pas une vue de l’esprit, les mathématiques peuvent nous traumatiser »), je crois que les profs de maths ne sont pas trop aidés. Quant au traitement proposé par l'IEN Nicolas Pinel cité comme le Sage qui a tout compris et montre la Voie, ça sent méchamment le déjà vu, et je crois qu'on connaît bien les effets de son « remède ».

P. S. : en 2006, une formatrice IUFM (une certaine Nadine G.), clamait haut et fort que contrairement à ce que beaucoup croyaient, le niveau ne faisait que monter ! Souvenirs, souvenirs...
JLT
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
N'empêche qu'on trouve aussi le même constat de baisse de niveau en lecture et en orthographe :

[directeurenlutte.over-blog.com]

En lecture : "deux fois plus d’élèves (21 %) se situent en 2007 au niveau de compétence des 10% d’élèves les plus faibles de 1987."

"pour les questions nécessitant la rédaction d’une réponse construite, le taux de non-réponses augmente de manière constante de 1987 à 2007. (...) Il renvoie au fait que les élèves français ont tendance à s’abstenir de répondre aux questions exigeant un effort de rédaction."

En orthographe : " La même dictée a été proposée aux élèves de 1987 et de 2007 (...)
Le nombre d’erreurs (...) a augmenté en moyenne : de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007.

Le pourcentage d’élèves qui faisaient plus de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd’hui de 46 %. Ce sont principalement les erreurs grammaticales qui ont augmenté : de sept en moyenne en 1987 à onze en 2007. "
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
La calculatrice n'y est pas pour grand chose. Je doute qu'elle soit beaucoup utilisé en primaire... et elle n'est d'aucune utilité pour l'orthographe.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Pour l'enfant roi je pense que cela joue aussi. Autrefois quand un gamin revenait avec une sale note les parents demandaient des comptes à leur enfant avec parfois tirage d'oreille...aujourd'hui il n'est pas rare que les parents viennent plutôt demander des comptes au prof car il a osé mettre une sale note à son petit ange...
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Ce qu'on voit c'est une baisse du niveau, mais pas uniquement en calcul. C'est vrai aussi en orthographe, en compréhension de texte. Un intervenant parlait de littérarisation/féminisation. Si le problème était uniquement dans une matière, on pourrait dire que c'est à cause de choix, de priorités. Et il y aurait une solution : Le niveau en calcul baisse parce qu'on accorde moins d'importance au calcul. Solution simple : redonner de l'importance au calcul.
Mais ce n'est pas le cas.

Lire, écrire, compter, ce sont les 3 matières qui sont en recul. Un recul aussi fort a forcément des causes multiples. Je lisais un rapport : En orthographe, dans les ZEP, le niveau a très peu baissé entre 2007 et 2015. C'est sûr, quand on fait déjà une faute à chaque mot, quand on touche le fond, on a l'assurance que la situation ne peut guère empirer. Donc j'annonce d'ores et déjà une bonne nouvelle : la courbe de la baisse va s'infléchir dans les 10 ans qui viennent.
Et une 2ème bonne nouvelle : le nombre d'élèves qui maitrisent parfaitement la lecture l'écriture et le calcul va peut-être encore baisser, mais il ne deviendra pas négatif.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Un élève qui ne peut pas écrire est dyspraxique, quelqu'un qui ne peut pas orthographier est dyslexique, s'il ne connaît pas sa table de 7, il est dyscalculique. S'il est insolent, c'est qu'il a des troubles dys psychologiques. Ce n'est pas leur faute, on ne peut rien dire. Et nous, certifiés, ne sommes pas là pour nous occuper des anormaux qui ne rentrent dans aucune de ces catégories. Il me semble que c'est plus sur le refus d'enseigner la tenue du stylo que des PE puissent avoir une responsabilité si ensuite les collégiens ne peuvent pas écrire plus de quelques lignes par heure.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
aïe aïe aïe
cela confirme ce que je vois au collège
c'eest dur..

je suis fatigué, très fatigué, pour ne pas dire épuisé
je suis au milieu de ma carrière,
au milieu du désert plutôt
et je me dis : quoi ? passer l'autre moitié dans le vide..
ce n'est pas sérieux

je ferais mieux de faire comme mon père, cultiver la terre
le bon sens des paysans voilà une chose que l'école a fait disparaître en moi..
comme tout cela est triste

ou alors partir sur les routes
à la manière des gitans du formidable livre d'Alain Guyard "Natchave"
natchave, partir en argot
partir partir partir
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@JLT les programmes ont peu changés dans les têtes de chapitre. Le diable étant dans les détails, ces chapitres ont été vidés de leur substance. Maintenant on a un "test de positionnement" en seconde qui reprend les attendu de CM2 des années 80.
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@Sato les orthophonistes utilisent le terme de "dyspédagogie".
C'est au delà de la tenue du stylo, je m'étonne de ne pas voir plus d'interrogations dans la profession de PE. Par contre tous les sujets à la mode font l'objet d'analyses pénétrantes si j'ose dire. Ainsi si vous voulez savoir comment "déconstruire la complémentarité des sexes" ou encore mettre en valeur que "Papa porte une robe" ça c'est bien documenté : [www.snuipp.fr] (sur le coup quand on m'a envoyé ça, j'ai cru que c'était un fake d'extrême droite).
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Pour ceux qui sont intéressés par la note de la depp sur le français au primaire, c'est ici : [cache.media.education.gouv.fr]
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
@xax, merci beaucoup. Cela m'a toujours étonnée, qu'il est acceptable de faire tant d'erreurs en français. Même en 1987! Particularités de la langue française?
P.S. on voit que les enfants ont des lacunes en grammaire.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Pas que les enfants... Les adultes aussi, même parmi ceux qui enseignent...
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@vorobichek il y a eu deux étapes : dans les années 70, un groupe très actif avait décidé de supprimer l'enseignement de la combinatoire des lettres. C'était la lecture idéovisuelle (plus connues sous le nom de lecture globale). Comme ça ne marchait pas, on a conçu les méthodes "mixtes" qui sont celles employées aujourd'hui : un peu de combinatoire, un peu de "mots outils" etc.
À cela s'ajoute une réduction importante du volume horaire en français avec des consignes explicites pour ne pas entraîner méthodiquement les enfants. Un délabrement des programmes a également eu lieu. Ainsi on n'apprend plus le passé simple, temps d'usage rare à l'oral, mais plus fréquent à l'écrit et qui est au cœur de la littérature française.
J'ai lu une remarque d'un enseignant plus haut qui se désespère aussi du faible entraînement à l'écriture.

Voilà donc nous avons là une catastrophe éducative sans précédent, du moins depuis que la république existe.

La langue est relativement difficile, mais bon ...
JLT
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
J'ai entendu des témoignages de parents disant que leurs enfants à l'école primaire avaient souvent des photocopies à compléter, alors qu'il y a 30 ou 40 ans on passait beaucoup plus de temps à copier le tableau.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
On nous demande de faire la même chose dans le secondaire parce que beaucoup d’élèves ne sont plus capables de se concentrer pour recopier un cours pendant plus de cinq minutes consécutives.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Enseigner les maths cela s'apprend
il y a sept mois
avatar
[www.francetvinfo.fr]

J'ai cherché un fil où rajouter cet article. Sans succès.

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Enseigner les maths cela s'apprend
il y a sept mois
avatar
Ici ?

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Re: Enseigner les maths cela s'apprend
il y a sept mois
avatar
Merci. En effet, Je n'avais pas cherché dans le bon sous-forum.

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Un titre évocateur :"On a une école qui fait peur" [www.francetvinfo.fr]

Ce que me fait peur c'est plutôt ça : "37% des élèves savent aujourd'hui faire une division" donc 63% n'y arrivent pas, et : "je reçois des élèves en seconde ils ne savent même pas ce que veut dire 5 demis, ils pensent que c'est 5 moins 2 ou +2, le sens même de l'opération a disparu."

Je ne sais pas si ce sera rattrapable, pour le moins on a une génération sacrifiée. C'est vraiment attristant.
Dom
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Les mêmes choses reviennent à chaque fois dans ces discussions.

On ne sait pas si PISA (et autres études) évalue vraiment un niveau de maths ou un niveau de capacités à résoudre le problème des trains qui se rencontrent.

Aussi on nous cite souvent des pays occidentaux dont il faudrait s’inspirer (au nom d’être fort en PISA) mais surtout pas de Singapour ou du Japon.

Bref.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
""je reçois des élèves en seconde ils ne savent même pas ce que veut dire 5 demis".

Moi, je sais ce que cela veut dire: une bonne cuite en perspective. hot smiley

Dom:
Dans l'article que j'ai cité il est question de Singapour (pour la formation des enseignants du "premier degré" en mathématiques) si j'ai bien lu. L'article fait porter la faute du faible niveau en calcul des élèves qui sortent du premier degré sur le manque de formation des enseignants, toujours si j'ai bien lu.

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)



Edité 3 fois. La dernière correction date de il y a sept mois et a été effectuée par Fin de partie.
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Les enfants d'aujourd'hui maitrisent bien les smartphones et autres consoles de jeu mais mal la langue ou les math ou les deux . Et ce qui m'inquiète c'est que ces enfants là seront des parents demain et peut-être même les enseignants de demain .
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Fm_31: les objets dont tu parles ont été conçus pour être maîtrisés par tout le monde.

Imagine qu'on n'ait pas inventé des interfaces graphiques et la souris pour les systèmes d'exploitation des ordinateurs personnels. smoking smiley

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Citation
Dom
Les mêmes choses reviennent à chaque fois dans ces discussions.

On ne sait pas si PISA (et autres études) évalue vraiment un niveau de maths ou un niveau de capacités à résoudre le problème des trains qui se rencontrent.
Mais si, on sais ce que évoluent les enquêtes CEDRE, TIMSS ou encore l'enquête sur la performance des calculs des élèves de CM2.
Citation

Aussi on nous cite souvent des pays occidentaux dont il faudrait s’inspirer (au nom d’être fort en PISA) mais surtout pas de Singapour ou du Japon.

Bref.
Moi au contraire, je vois qu'on parle surtout de Singapour, alors qu'il y a des modèles non-asiatiques, plus proche de la culture française, qui marchent très bien.
Dom
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
@vorobichek
"On sait ce qu'évaluent ces études..." : Mouais, je n'en suis pas convaincu...
Je lisais (dans les années 2000, quant à PISA) que "les petits français n'osaient pas répondre" alors que dans d'autres pays "ils osent, essayent etc.". Et je m'en félicitais, un peu seul...
Mon principe étant que "balancer n'importe quoi", même si ça rapporte des points, ne mesure rien du tout dans ladite discipline étudiée.
Mais des profs proposent pourtant cela : "essaye, écris quelque chose, ".
Pour un examen, pourquoi pas, lorsque l'on sait que ça n'enlève jamais de points, mais dans l'enseignement des maths (ou d'autres choses) cela me désole.
Sur PISA, par exemple, je ne trouve pas la manière d'évaluer, sauf des extraits parfois mais rien de bien transparent.
Je me doute qu'on essaye d'éviter que l'on prépare les gamins pour PISA et ce genre de dérive.

Sur Singapour ou La Finlande (pour faire apparaître le clivage), cela dépend de l'idéologie dominante dans le cercle de discussion. Je n'entends que du "Au moins en Finlande " mais aussi "à non, à Singapour, les enfants souffrent...".

Je ne cherche pas à polémiquer, juste à signaler que "l'on souhaite" (en France) se diriger vers La Finlande par idéologie, en ce qui concerne l'École. Avec pour seule argumentation : les classements. Mézalors, quid des autres pays bien classés ?
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Citation
Dom
Je lisais (dans les années 2000, quant à PISA) que "les petits français n'osaient pas répondre" alors que dans d'autres pays "ils osent, essayent etc.".
Que les français ont peur de maths, ce n'est pas un secret. Mais cela montre que justement il y a des problèmes. Même pour le test PISA, qui n'évalue pas le niveau en maths.
Citation

Pour un examen, pourquoi pas, lorsque l'on sait que ça n'enlève jamais de points, mais dans l'enseignement des maths (ou d'autres choses) cela me désole.
Je ne comprends pas pourquoi tu es contre. Une chose est de tenter chaque exercice, une autre d'écrire n'importe quoi et réclamer les points parce que "j'ai un peu écrit". Le deuxième cas est évidement à bannir. Le premier, au contraire. Je vois avec mes étudiants qu'ils ont une peur bleu du calcul littéral et boudent un exercice TRES facile parce qu'il n'y a que des lettres. Il faut les rassurer beaucoup et les pousser à faire ce genre d'exercices. Et oui, mon discour c'est "l'exeman n'est pas un QCM avec les points négatifs, vous n'avez rien à perdre d'essayer de faire chaque exercice.
Citation

Sur PISA, par exemple, je ne trouve pas la manière d'évaluer, sauf des extraits parfois mais rien de bien transparent.
Je me doute qu'on essaye d'éviter que l'on prépare les gamins pour PISA et ce genre de dérive.
Je propose d'oublier PISA. PISA mesure à quel points les enfants savent se débrouiller dans le monde réel avec des connaissances obtenus à l'école. PISA n'évalue pas le niveau en maths. C'est l'enquête TIMSS qui évolue le niveau en maths. Et ces dernières année on parle surtout des enquêtes qui évoluent le niveau en maths. Toutes ces enquêtes montrent que le niveau est ras de pâquerettes.
Citation

Je ne cherche pas à polémiquer, juste à signaler que "l'on souhaite" (en France) se diriger vers La Finlande par idéologie, en ce qui concerne l'École. Avec pour seule argumentation : les classements. Mézalors, quid des autres pays bien classés ?
Ou as tu vu que la France souhaite de faire comme en Finlande/Singapour? Bien au contraire, la France souhaute ne rien changer!
Dom
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
Justement, en calcul littéral, pousser à écrire quelque chose est dévastateur. Ce n'est que mon point de vue.

Je veux bien qu'on force à écrire, mais des choses justes, des théorèmes de cours, des définitions, des traductions de définitions ou théorèmes avec des lettres, etc.

Pour un examen : oui, oui, je dirais cela aux candidats. Puisqu'il n'existe pas de points négatifs, balancez tout ce que vous voulez. (Je ne plaisante pas : dans certains examens, la réponse juste suffit à attraper les points).

Sur La Finlande, il m'a semblé qu'on leur enviait la bivalence par exemple, dans l'enseignement.
En deux secondes sur google, j'ai trouvé cela : [www.cafepedagogique.net]
Dont voici un extrait : "La bivalence, le pré-recrutement en licence, la possibilité pour un chef d’établissement d’avoir un mot sur le recrutement et l’évaluation des enseignants, c’est tout simplement du bon sens.Cela se fait à l'étranger, même en Finlande pays soucieux de l'égalité. "

Il faudrait que je trouve d'autres exemples, mais l'apéro est là...
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
Combien d’élèves par classe en Finlande ? Combien sont payés les profs en Finlande ?

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
xax
Re: Performances en calcul des élèves de CM2
il y a sept mois
avatar
@Dom il ne faut pas chercher midi à 14h, les programmes pourris en primaire amènent directement à ce niveau. Les évaluations internationales ou françaises reflètent simplement cela.

Ce qui est particulièrement désolant, c'est que lorsqu'on regarde attentivement la répartition que vorobichek s'est donnée la peine de poster ici, on n'a plus ce petit nombre d'élèves très bons. Or on a des études qui montrent une très forte corrélation entre le niveau en maths en fin de CM2 et celui qu'auront ces enfants 8 ou 10 ans plus tard.

Jusqu'à présent les effectifs des mathématiciens professionnels ou de professions qui font usage intensif des maths bénéficient de cursus parallèles à l'école, mais plus tard (clubs de maths, travail personnel par intérêt, parents etc.). Or on peut s’inquiéter du très faible nombre d'enfants très bons (1%) alors qu'ils étaient 10% avant.

Sachant qu'environ 15% des professions utilisent les maths à des degrés divers, on va avoir un gros problème à court terme.

Personnellement je perçois un niveau plus faible chez les jeunes ingénieurs depuis quelques années, alors que ce que je fais ne dépasse pas un petit niveau L3 maths applis. Je ne peux pas le quantifier, mais ça rejoint quand même ce que je lis sur les difficultés de recrutement aux concours de profs de maths.

Avec un niveau sensiblement plus faible ab initio en 2019 ... C'est ça, à mon sens, le problème important.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a sept mois et a été effectuée par AD.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 137 779, Messages: 1 335 838, Utilisateurs: 24 584.
Notre dernier utilisateur inscrit coreylcollado.


Ce forum
Discussions: 2 310, Messages: 43 028.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page