Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
112 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

reorientation... et capes

Envoyé par chams 
chams
reorientation... et capes
il y a treize années
Bonjour à toutes et à tous,

Je suis un lecteur occasionnel de cet excellent forum, et j'aimerais vous soumettre mon cas personnel car je suis actuellement en plein doute. Sachant qu'il y a ici de nombreux professeurs de mathematiques, je pense que votre opinion pourra m'etre benefique.

Mon parcours scolaire est le suivant : apres mon bac S, j'ai fait une annee de maths sup MPSI. Puis, admis en MP et au bout de quelques semaines au sein de celle-ci, j'ai de plus en plus l'impression de ne pas être à ma place et je decide de partir. La principale raison de mon depart etait mon très faible interet pour la physique (j'etais plutôt honnête en maths mais assez nul en physique et je n'aimais vraiment pas ça) et ma volonté de rejoindre une école bien particulière (car on n'y fait pas de physique, justement. Et que l'informatique semblait bien m'interesser alors) : l'ensimag. Sachant qu'il s'agissait de la meilleure ecole du Concours Commun Polytechnique et que, donc, je n'avais quasi-aucune chance de l'integrer via les concours, je m'en allait donc rejoindre la fac.

J'arrive alors en IUP de Mathematiques Appliquees. Je passe mes trois années (de bac+1 à bac+4) au sein de cet IUP en esperant en quelque sorte "prendre une revanche" et je finis par avoir gain de cause en integrant sur dossier la dite ecole en deuxieme année (on appelle ça un "admis sur titre"). Voilà, je suis donc actuellement en 2ème année de l'ensimag et plus ça va, plus je m'en rends compte (ou du moins j'ai l'impression) de ne pas être fait pour le metier d'ingénieur. J'y ai déjà songé à plusieurs reprises pendant mes années à l'IUP mais je ne voulais pas devier de mon objectif initial.

Bref, je me sens vraiment interessé par le metier de prof' de maths et je songe à passer le capes...

J'aurais voulu savoir ce que vous en pensiez: devrais-je m'accrocher et finir néanmoins mon cursus? etait-il trop tard pour me replonger dans des maths theorique de niveau licence? devrais-je plutôt m'inscrire en licence de maths dans un premier temps ou plutôt directement en prépa capes (sachant que je ne me sens pas capable de pouvoir préparer l'agreg externe) ?

Voilà, j'ai bien conscience que mon post est un peu confus et je vous prie de m'en excusez mais il est un peu à l'image de l'etat de ma reflexion à l'heure actuelle.
Robomarc
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Bonjour,

Le métier de professeur est un métier difficile, et vous feriez bien d'y goûter un peu avant de vous engager. Les rectorats font appel à des contractuels pour des remplacements qui durent de quelques jours à quelques mois.

Le métier d'ingénieur est également difficile, surtout qu'il faut trouver chaussure à son pied sous peine de sinistrose profonde (enfin ça c'est ce qui m'est arrivé, mais c'est affaire de caractère).

Je vous conseille en tout cas de finir votre formation, la préparation au capes pouvant se faire en paralèlle.

Marc
Fabrice l
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Bonjour,

J'ai obtenu le capes pendant mes études d'ingénieur car je pensais également être intéressé par le métier de prof.
Mes amis m'ont dissuadé de quitter l'école dans laquelle je me trouvais et je les en remercie infiniment. En effet, au bout de mon année de stage puis d'une rentrée, je me suis rendu compte que je n'étais pas fait pour cela. J'ai donc cherché du travail ailleurs et mon diplôme d'ingénieur m'a fortement aidé à trouver.

Maintenant, je ne vous dis pas d'abandonner ou de continuer. J'attire votre attention sur le fait qu'on ne sait pas vraiment si le métier qu'on a en vu nous intéressera réellement, ni surtout qu'elle sera notre évolution. Et dans l'incertitude, un diplôme d'ingénieur supplémentaire (surtout de l'Ensimag) semble être une bonne assurance complémentaire. Maintenant, il faut aussi avoir les moyens financiers de continuer.

Cordialement

Fabrice
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Les deux métiers n'ont rien à voir ; et sans avoir testé le métier d'enseignant, c'est prendre un risque certain que de se fermer la porte du métier d'ingénieur en étant si près du but.

De toute façon, en 2ème année d'ENSIMAG cette année (et les inscriptions pour les concours étant closes depuis longtemps pour la session 2005) il me semble possible de passer au moins "pour voir" le CAPES 2006, tout en finissant la scolarité. En particulier le stage de fin d'étude pourra être un bon moyen de tester le métier d'ingénieur...

Il ne coûte rien (ou pas grand chose) de s'inscrire parallèlement au CAPES, et le préparer un peu. Au mieux cela fait un diplôme et un concours réussi à l'été 2006, et toutes les possibilités de choix (faire le stage IUFM pour découvrir le métier de prof), au pire, le diplôme en poche, prendre une année complète de préparation.
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
chams,
mon témoignage t'intéressera peut-être. Je suis ingénieur (diplômé en 1993) et j'ai bossé 12 ans dans des directions manufacturing de gros groupes industriels automobiles. Mon boulot: faire cracher de la productivité, puis délocaliser les productions vers des pays low cost et virer des mecs qui ne retrouveront plus jamais de boulot. Le rêve, quoi. L'an dernier, tout en bossant j'ai passé le capes de maths et depuis octobre 2004 je suis en congé sabbatique pour préparer l'agreg: un vieux rêve de taupin (seulement à 35 piges et après 15 ans sans faire de maths, c'est raide!). J'ai conscience que le métier de prof en collège/lycée est difficile et peut-être ne me plaira-t-il pas, dans ce cas j'en sortirai sans état d'âme mais j'ai une certitude il est très utile (infiniment plus que fermer d'autres usines). Je sais aussi que je ne pourrai plus travailler 17 heures par jour, 6 jours sur 7 à faire des powerpoint stratégiques pour plaire à mes actionnaires. Mon conseil: fini l'ensimag tout en préparant capes/agreg et fais-toi des potes qui sont profs (ils sont souvent de bons conseils). Bon choix.
Sylvain
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Cher chams,
Pour abonder dans le sens d'emmanuel, moi aussi je suis ingénieur et ait repris les études après qqs années de vie en entreprise.La reprise est un peu dure mais j'ai eu aussi le CAPES et cette année je planche sur l'agrèg.Et moi aussi Excel et Poxerpoint me font vomir (pour cause d'excès!)

Tout ça pour te dire que le CAPES c'est qd même abordable (surtout toi qui est encore dans les études et qui n'aura pas à reprendre tout).
Ton diplome est par contre une assurance pour plus tard si tu venais a vouloir changer d'orientation.
Quant à l'agrèg c'est plus raide car il y a qqs notions que l'on ne croise pas en prépa ni en Ecole... mais ça reste une question de travail pour avaler le tout.

Bon courage en tout cas.
chams
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Merci pour vos temoignages qui semblent tous s'accorder sur le fait que je devrais continuer ici et préparer le capes en parallele.

Certes, ce serait la solution "ideale", mais je ne sens pas du tout la capacité de preparer un capes en parrallele a mes etudes ici. En effet, sans deja rien preparer a coté, j'eprouve des difficultes à m'en sortir et cette année ne se passe pas très bien pour l'instant (au vu de mes exmaens du 1er semestre...).

En outre, je me dis que ma maitrise IUP + titre d'ingenieur maitre, bien que ne valant pas grand chose sur le marché du travail (sutout par rapport a un diplome d'ingé) ce n'est pas rien et c'est peut-etre deja suffisant pour me menager une porte de sortie.

Et enfin, meme si je sais que l'on ne peut jamais affirmer ca avec certitudes, je ne pense pas que le metier de prof puisse me deplaire au point de l'abandonner. Je rencontrerais surement des difficultes, mais faire qqchose qui nous parait utile et qui nous plait nous permet de surmonter des difficultes passageres.

J'en suis à un point ou je me demande si je vais finir mon année ici (je vais voir en fonctions des resultats qui vont bientot tomber...)
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Finis ton année, tu as beaucoup de chances de regretter plus tard de ne pas l'avoir fait.
Une fille
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Bonjour,

moi aussi je pense qu'il faut s'accrocher à tes études à l'Ensimag.
mon cas est un peu semblable aux précédents : diplome d'ingénieur en 95, boulot au début intéressant et puis lassitude : avec 3 enfants en plus - voulus et adorables-, je refuse de bosser comme une dingue et alors je ne fais plus rien d'intéressant alors moi aussi en parallèle du boulot j'ai repris : j'ai tenté un master (anciennement maitrise) de math par correspondance pour voir si j'étais motivée et si je me sentais capable de préparer l'agreg ensuite.
Cela dit. s'y remettre c'est vraiment dur après 10 ans mais les résultats du premier semestre vont tomber et me donneront envie j'espère de continuer.

Alors pourquoi tu dois continuer ? Et bien il y a 10 ans j'ai discuté avec une collègue qui avait déjà sauté le pas après un premier boulot : capes, stage et année de prof. Ca lui allait pas du tout, du coup elle est pas restée et elle est revenu en tant que prestataire de service dans son ancienne boite ...
Moi je regrette d'avoir fait le choix inverse du tien il y a 10 ans : j'ai fait l'école d'ingénieur et j'avais un copain qui continuait les maths en fac en +, j'ai hésité à l'imiter mais j'ai trouvé que cela faisait trop de boulot.

Maintenant c'est plus dur de s'y remettre qu'a l'époque et je ne sais pas si ca marchera.
Accroche-toi car en général dans les écoles d'ingénieurs, les gens sont repéchés après les contrôles ...
Donne toi jusqu'à cet été pour y voir plus clair, de toute facon tu ne pourras pas présenter le capes cette année et l'année prochaine sera peut etre plus aisée ...

Bon courage et ne baisse pas les bras.
servert
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Bonjour.
Je profite de ce forum pour poser quelques questions.
Moi aussi après une école d'ingénieur (en 95), quelques années de travail dans un bureau d'études, et un licenciement économique, je souhaiterais éventuellement en profiter pour m'orienter vers un travail plus "mathématique".
J'avais passé la licence de maths pendant mes études. Pour la maîtrise, je n'avais eu que deux modules sur quatre et je n'avais pas pu les repasser faute de temps.

Est-il possible de passer la maîtrise par correspondance?

Quels sont les possiblités de travailler dans le domaine mathématique sans être prof?
Sinon, peut-on passer le CAPES en candidat libre?

Paul
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Après avoir fait les Arts & Métiers (ENSAM), j'ai bossé 3 mois comme ingénieur, puis j'en ai eu marre, je suis alors devenu prof contractuel.
Mon diplôme Bac+5 m'a beaucoup aidé à avoir un poste.
J'ai vite vu que ce métier de prof me comblait, j'ai donc passé le Capes.
Je suis aujourd'hui un prof heureux, qui compte préparer l'agreg l'an prochain.

Mais surtout, fini ton école, un diplôme d'ingénieur, ça aide toujours, même quand on est prof !
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
<!--latex-->pour servert, <BR>pour être candidat au CAPES, il te suffit d'avoir une licence et de t'inscrire par internet, c'est tout (pas de limite d'âge, pas d'obligation d'inscription universitaire ou IUFM prépa CAPES). <BR>Vas voir le site officiel SIAC2: <a href=" [www.education.gouv.fr]; [www.education.gouv.fr]; <BR>Bonne réflexion.<BR>
chams
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Mouais... tout le monde s'accorde a dire que je dois a tout prix finir... je sais pas...

En fait je suis quasi-certain que le metier de prof ne me deplaira pas. Et je considere que j'ai deja un petit diplome qui me peut servir...

En fait, pour ceux et celles qui expliquent qu'ils ont constaté que le "metier de prof n'etait pas fait pour eux", pourriez-vous developper un peu? Quelles sont les raisons qui font que cela ne vous convenez pas?? Je suis curieux de le savoir. Il me semble que c'est surtout une histoire de personnalité, de caractère, ...

(toujours pas pris de décision, pour l'instant je continue mon année)
corentin
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Je pense aussi qu'il faut vraiment finir ta formation à l'ENSIMAG pour 2 raisons. D'abord ça t'offre un parachute (et joli parachute quand même) si tu n'aimes pas le métier, et surtout vu que tu penses vraiment être prof, je crois qu'il est très bien vu d'avoir un diplome d'ingénieur pour l'avancement. Je me souviens avoir vu un rapport sur les profs de prépa qui disait qu'être ingénieur est un plus, donc très certainement c'est valable aux lycées collèges IUT...
Vassia Pupkin
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Excuse-moi chams de te poser une question à mon tour, mais j'ai l'impression de me retrouver exactement dans le même cas que toi (moi aussi j'aime pas la physique ...).

Est-ce que tu peux me décrire de manière précise les études que l'on peut faire à l'Ensimag ? On y fait beaucoup de maths ? Est-ce que l'info ressemble à celle de la prépa ?
chams
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Difficile d'en donner une idée précise, d'autant que je n'ai pas fait la première année. Mais ce que je peux te dire c'est que beaucoup de "matheux" y viennent dans l'idée de continuer à faire des maths (notamment via la filière finance) et sont assez déçus.

En effet, comme ne cesse de le repeter notre directeur, à l'ensimag on peut faire de l'info sans faire de maths (meme si il y a un peu de maths appli obligatoire pour tous en premiere annee et tout petit peu de stat en deuxieme) par contre on ne peut guere faire des maths sans info. Et le niveau en informatique de l'ensimag etant très elevée, il faut vraiment s'y mettre à fond.

Ils essaient de nous faire faire le tour de tout ce qui se fait en info. Donc tu aura des choses qui ressemblent un peu à ce qu'on fait en prepa (de l'algorithmique) mais tu auras des trucs que je qualifierais de bcp plus "techniques" (en 1ere année de l'assembleur, réaliser un "mini-processeur', en deuxieme annee (obligatoire qqsoit ta filiere) : realiser un compilateur, faire du systeme, des bases de donnees, etc.)

Sinon, je peux te donner la liste des specialisations (on ne choisit formellement une filiere de spé qu'en 3ème année, mais on s'oriente deja beaucoup par son choix de matieres dès la 2ème), de la plus informatique à la plus matheuse (classification legerement subjective):

- systeme distribué et reseaux
- genie logiciel
- cryptographie et securite des systemes
- images et realité virtuelle
- logistique, optimisation et systemes d'information
- calcul scientifique
- ingenierie financiere

voir la page [www.ensimag.fr] pour plus de details. Et je ne parle pas là des filière recherches pour ceux qui veulent faire un dea pour leur 3eme année.

Voilà ce que je peux t'en dire, j'espere que ça repond bien à ta question...
Vassia Pupkin
Re: reorientation... et capes
il y a treize années
Oui merci, mais j'ai encore deux questions s'il te plaît.

Est-ce que tu connais beaucoup d'étudiants à l'Ensimag qui passent en parallèle les examens à la fac de maths ? Peut-on faire un dea de maths en 3ème année.
Désolé, vous n'avez pas la permission d'envoyer ou de répondre dans ce forum.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 125 260, Messages: 1 196 554, Utilisateurs: 19 883.
Notre dernier utilisateur inscrit Maxwell Gauss Sheffield.


Ce forum
Discussions: 37 179, Messages: 277 955.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page