Pensez à lire la Charte avant de poster !
Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
1 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

histoire de salaires...

Envoyé par riri 
riri
histoire de salaires...
il y a dix années
commençant à me poser des questions sur mon avenir... j'aimerais savoir si être prof ou chercheur rapporte par rapport à un métier d'ingénieur...
donc si qq'un connaît les salaires :
d'un prof de prépa.
d'un prof de fac
d'un chercheur/prof
d'un chercheur pur style cnrs
...si c'est pas un secret indiscret... (ça sonne bien ça), ce serait sympa que qq'un me réponde !
Arnaud
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Chercheur pur au CNRS (extrait du site du CNRS) :

Le salaire brut mensuel d'un chargé de recherche de 2e classe est compris entre 1 967 € et 2 519 €.
Le salaire brut mensuel d'un chargé de recherche de 1e classe est compris entre 2 063 € et 3 669 €.
Le salaire brut mensuel des directeurs de recherche est compris entre 2 724 € et 5 902 €.

À ces traitements de base s'ajoute une prime annuelle de recherche.


Pour les ingénieurs, ça dépend de l'école, mais en général les salaires sont supérieurs voire très nettement supérieurs.
Salaire net mensuel d'un prof agrégé :
1ere année enseignement 1551 à 1602 € selon zones
vers 40 ans : 2436 à 2516
maxi fin de carrière (vers 58 ans ) :3440 à 3556
+ indemnité suivi orientation : 284 € par trimestre.
Et voilà !
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Salaire chercheur de maths haut niveau dans le public:
-1000 euros par mois, avec une prime de 100 euro par théorème trouvé en maths :p
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
J'ajouterai à Joel que tu peux espérer gagner un peu plus si tu colles en prépa : 50 euros par heure effectuée.

Ckairement, si ta première motivation est l'argent (ce que je comprends parfaitement), intègre une bonne école d'ingé ... voire même une école de commerce smiling smiley)
oc
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
et pour les enseignement chercheur a la fac ....

oc,
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Un Maître de conférence, c'est grosso modo comme un agrégé je crois...

Un prof d'Université, jene sais pas...
n.
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Pour les enseignants chercheurs c'est à peu près la même grille que le CNRS, donc voir la réponse d'Arnaud (à part qu'il y a eu fusion des classes 1 et 2 des MCU).

L'énorme avantage salarial d'un agrégé en prépa, c'est qu'il fait beaucoup d'heures sup obligatoires, et ça augmente pas mal la paye. L'énorme avantage d'un enseignant-chercheur, c'est qu'il peut refuser les heures sup et qu'il à une liberté d'organisation que les enseignants du secondaire n'ont pas.

En général, les enseignants-chercheurs ont des salaires décents (qui permettent de vivre) mais qui ne sont pas au niveau de ce qui se fait dans le privé. Mais c'est un métier où l'on est à peu près sûr de passer sa vie à faire ce pourquoi l'on a été formé (un ingénieur, quelque soit sa formation arrive assez vite à ne faire presque que du management d'équipe et de la gestion). Ce sont donc des orientations assez différentes, à choisir suivant les goûts personnels. Il faut cependant bien garder en tête que les diplômes requis (doctorat) pour être MCU ne garantissent en rien d'avoir un poste, et que le recrutement est particulièrement difficile (le candidat n'a presque aucune marge de manoeuvre et son recrutement, essentiellement, ne dépend pas de lui).
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Entre un ingénieur et un prof il y a une différence à l'embauche de 25 à 50%, et en fin de carrière ca peut vraiment grimper, le salaire de l'ingénieur pouvant être trois fois supérieur à celui d'un prof (prof : 20000 francs par mois, ingénieur 60000, désolé je parle par mois et en franc...)

Mes chiffres sont très approximatif, c juste un ordre d'idée.
Qqun intéressé uniquement par l'argent ferait bien d'éviter l'enseignement dans le public !!!

Je suis personnellement ingénieur mais je m'oriente vers une carrière de prof... Je sais pertinemment que je vais gagner bien moins que ce que je pourrais gagner en exercant un metier d'ingénieur...
Mais bon, c mon choix ! :)
Le lâche anonyme.
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
En bref, à propos du privé (je n'ai jamais travaillé dans la fonction publique) :

* Ingénieur reste une formation -potentiellement- largement plus rémunératrice. Je pense que les formations purement scientifiques ne peuvent rivaliser que dans des niches bien spécifiques (modélisation un peu sophistiquée, etc.) où il faut une réelle culture mathématique.

* En tant qu'ingénieur, bien souvent, plus tu montes dans la hiérarchie, moins tu fais de technique, si tu n'aimes pas cela, attention ! Gestion de projet, surveillance du respect des délais, distribution du travail, etc...

* Bien évidement, dans le privé, la dispersion des salaires est considérable, même à compétences équivalentes.

* Les formations d'ingénieurs semblent avoir fortement la cote. Est-ce que cela entraînera à long terme une banalisation du métier et donc une dévalorisation relative des salaires ? Difficile à dire, ça n'est pas si simple...


<MODE_15_EME_DEGRÉ=ON>

Malgré mon amour fiévreux pour les Mathématiques, je crois qu'il faut savoir regarder les choses en face :

LA SCIENCE NE PAIE PAS SON HOMME !

Je te recommande donc chaudement la STARAC. Tu pourras rapidement, certainement, et à peu de frais t'épanouir en trouvant ta place dans notre belle société ! :)))

Re: histoire de salaires...
il y a dix années
lol anonyme ! 15ème degré au moins ! :p

Ceci dit, à propos de la banalisation du métier d'ingénieur je suis d'accord... Les salaires sont en chute par rapport à avant !
t-mouss
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
il faudrait peut-être plus parler du taux horaire qui représente mieux les divers aspects d'un métier....

un PDG peut se faire plus de 50000 euros par mois mais il bossera plus de 60h par semaine et se cantonnera à des congés payés (pas forcément en grd nombre)...

un prof de prépa ne faisant que des cours en spé et des colles se tapera bcp moin d'heures de présence (moi je préferre très nettement travailler chez moi) et aura de très longues vacances pour profiter de son argent....

moi aussi g envie de gagner de la maille, de la caillasse, de la thune bref d'avoir un bon niveau de vie mais je veux surtout en profiter....

il ne faut donc pas négliger le nbre d'heures et l'organisation du tps de travail...

si quelqu'un à des infos sur les divers taux horaires attribués et les plages de travail correspondantes ça m'intéresse grandement....

t-mouss
riri
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
merci pour vos réponses !
ya pas une math'academy bientôt à la télé ?
je suis assez d'accord avec t-mouss c'est pour ça que je me pose encore des questions, mais bon j'ai encore un an pour y penser !
encore merci
@+
riri
Je ne sais pas où tu tires tes salaires
Agregé 11 échelon avec suive sans HS : 2916 euros
Si hors classe (mais ce n'est pas automatique), 3500 environ en fin de carrière (echelon A3)
La hors classe n'est atteint que par 30 % de la classe normale.
Par comparaison, adjoint au chef de service de la sécurité et de la formation à la direction générale de l'aviation civile (polytechique + enac après 23 ans de carrière, echelon B2 (qui n'existe pas dans l'éducation nationale) : 7000 euros dont 50 % de primes ne comptant pas pour la retraite. Et ce n'est pas la fin de carrière. Il y a des fonctionnaires bien payés.
JL
Républicain
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Gari, est-ce facile de passer du métier d'ingénieur (en quoi?, c'est relativement vaste) au métier de professeur (de maths?)?

Et ton expérience conseillerai-t-elle un début de carrière en tant qu'ingénieur, et une suite en tant que professeur?

Il me reste moi aussi 1 an pour me décider mais bon mieux vaut être informé...

Merci d'avance

P.S: je pose la question à Gari, mais je ne suis pas contre les réponses d'autres personnes...
Arnaud
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
Faire une école d'ingénieur et se recycler en tant que prof de Math c'est faisable. C'est rare sans l'être. Je ne connais en revanche personne qui ait fait un début de carrière en tant qu'ingénieur (3 à 4 ans après l'obtention du diplôme) et qui soit ensuite retourné à l'enseignement des Math.
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
J'ai un diplome d'ingénieur et j'enseigne depuis dix ans, j'ai même fini par avoir l'agreg donc c'est faisable. Etant donné que je fais pas mal d'heure de colle en prépa, j'ai un salaire comparable avec celui de mes camarades de promo (puisque c'est comme cela qu'on les appelle) et je travaille beaucoup moins qu'eux ... mais mon cas est très loin d'être partagé par l'ensemble des profs ...

Encore une fois, si c'est l'argent qui t'intéresse (ce que je comprends parfaitement), vise une bonne école d'ingé, ou (encore mieux ?) une école de commerce.
Pour Eric : avec ton boulot de prof (en collège, si je me souviens bien ?) et tes nombreuses heures de kholle, je suis pas persuadé que tu travailles beaucoup moins que tes ex-collègues de promo. Peut-être que sur le papier tu fais moins d'heures qu'eux, je veux bien le concevoir, mais as-tu pris en compte le paramètre zepri de tetê ? Eux, quand ils rentrent au bercail le vendredi soir ils ont plus plus que leur chat et éventuellement leur femme à s'occuper, toi tu as encore le cerveau dans tes copies et dans tes préparations... et pis alors quelle saloperie de squattage de neurones que le métier de kholleur ! Pour l'avoir pratiqué quelques années je puis témoigner que c'est loin d'être une sinécure. Encore pour le mec qui enseigne en prépa d'accord, mais alors quand tu es prof dans le secondaire et que tu dois t'investir à donf pour quelques heures de kholle par semaine quelle horreur ! Je veux bien que ça soit bien payé mais alors dans le genre boulot alimentaire on ne fait pas mieux... bon, d'accord, à une exception près, lol.
Enfin, j'espère au moins que tu rencontres de belles petites nanas, dans tes kholles...
(C'était pour faire le parallèle avec le topic propositions indécentes machin-chouette, lol).
Re: histoire de salaires...
il y a dix années
lol Martial.
Eric colle hélas dans un lycée qui n'est pas mixte...
Désolé, vous n'avez pas la permission d'envoyer ou de répondre dans ce forum.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 97 951, Messages: 899 134, Utilisateurs: 9 817.
Notre dernier utilisateur inscrit arocq.


Ce forum
Discussions: 37 187, Messages: 278 059.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page
Autres...