Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
131 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?

Envoyé par julien__ 
Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
Bonjour,
J'essaie de montrer rigoureusement que pour deux ensemble finis E et F, de cardinaux n et p respectivement, l'ensemble $F^E$ des applications de E dans F est équipotent (= en bijection) avec le produit $F^n = \prod_{i\in\mathbb{N}_n} F$.

La preuve suivante est-elle rigoureuse ?

Soit E un ensemble de cardinal $n$ et F un ensemble de cardinal $p$. Nous allons montrer que : $F^E$ et $P = F^n = (\prod_{i \in\mathbb{N}_n} F)$ sont équipotents.
Comme $E$ est fini, il existe une bijection $e : \mathbb{N}_n \to E$ et on peut écrire : $E = \{e_1, e_2, ..., e_n\}$, en notant $e_i$ l'image de $i$ par $e$.


Soit $\phi : F^E \to P$ telle que $\phi(f) = ( f(e_1) ; f(e_2); ... ; f(e_{n}))$.

$\phi$ est injective car $\phi(f) = \phi(g) \implies f(e_i) = g(e_i), \forall i \in \mathbb{N}_n \implies f(e) = g(e), \forall e \in E \implies f = g$.

$\phi$ est surjective. Soit $a = (a_1; ... ; a_n) \in P$ et soit $f : E \to F$ telle que $\forall i\in\mathbb{N}_n, f(e_i) = a_i$.
Alors $f$ est un antécédant de $a$ par $\phi$.

Merci d'avance,
Julien



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre années et a été effectuée par julien__.
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
Elle est propre, mais tu fais usage de pointillés, qui n'existent pas formellement. Par ailleurs sur la fin, tu dis "soit $f$ telle que", sans vraiment prouver son existence.

De plus le produit $F^n$ n'est pas l'ensemble des $n$-uplets d'éléments de $F$, c'est l'ensemble des applications de $n$ dans $F$.

Une preuve rigoureuse serait plutôt la suivante: soit $b$ une bijection de $n$ dans $E$. Soit $f\in F^E$. Alors $\phi(f):=f\circ b$ va de $n$ dans $F$. Autrement dit $\phi$ va de $F^E$ dans $F^n$. Il reste à montrer que c'est une bijection: soit $\psi : f\in F^n \mapsto f\circ b^{-1}$. Alors $\phi\circ \psi$ est l'identité de $F^n$ et $\psi\circ \phi$ est l'identité de $F^E$.

Si tu tiens absolument à tes $n$-uplets, il semble incontournable de faire une preuve par récurrence sur $n$ (si tu la veux formelle).

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
avatar
Ça me semble curieux. Qu'est-ce que $F^n$ sinon l'ensemble des applications de $\N_n$ vers $F$ ? Dans ces conditions, on obtient une bijection entre $F^E$ et $F^n$ en composant par une bijection $e:\N_n\to E$. Plus précisément, à $f\in F^E$, on associe $f\circ e\in F^n$, l'application réciproque étant $g\mapsto g\circ e^{-1}$.

Edit : Pas bien original vu ce que Christophe a écrit qq minutes avant.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre années et a été effectuée par Jer anonyme.
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
Oui, c'est ce que j'ai écrit (en tenant compte qu'il veut du formel de chez formel grinning smiley )

Par contre attention, s'il veut absolument parler de $n$-uplets, il va se faire mal pour rien. Remarque: $(x,y,z):=((x,y),z)$, etc

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
Bonsoir à vous deux,
Merci pour vos réponses.

Citation
christophe c
Par contre attention, s'il veut absolument parler de $n$-uplets, il va se faire mal pour rien.
Remarque: $(x,y,z):=((x,y),z)$, etc

C'est exactement ce que j'avais en tête... En fait, je suis en train d'écrire un résumé (rigoureux/algébrique) de combinatoire et j'aime bien les n-uplets parce qu'on peut les visualiser. Un peu comme on penserait à un mot écrit sur un alphabet ("3 choix pour la première lettre, 2 pour la seconde", etc.)

A part la définition et les preuves par récurrence, je dois m'attendre à des difficultés que je ne soupçonne pas encore ?

Citation
christophe c
tu fais usage de pointillés, qui n'existent pas formellement. Par ailleurs sur la fin, tu dis "soit f telle que", sans vraiment prouver son existence.
C'est bien noté. Merci :)
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
Citation
christophe c
Par ailleurs sur la fin, tu dis "soit f telle que", sans vraiment prouver son existence.

Est-ce que la rédaction suivante remédie à ce problème ?
(En utilisant pour définition qu'une application est une correspondance (G, E, F) telle que pour tout $e \in E, \exists! f \in F$ tel que $ (e,f) \in G$ ; G étant le graphe de la correspondance)

Soit $a = (a_1; ... ; a_n) \in P$,

alors $G =\{ (e_i, a_i), i \in \mathbb{N}_{n}\}$ est une partie de $E \times F$ telle que $(e_i, a_j) \in G \implies a_j = a_i$. (ce passage ?)

Ce qui montre que $f = (G, E, F)$ est bien une application (étant donné $e_i$, $a_i$ est unique tel que $(e_i, a_i) \in G$)

Enfin, $\phi(f) = (f(e_1); ...; f(e_n)) = (a_1;...;a_n) = a$, $f$ est bien un antécédent de $a$ par $\phi$.

(Je comprends bien que ça ne résout pas le problème des pointillés)


Citation
christophe c
tu fais usage de pointillés, qui n'existent pas formellement

Une idée : est-ce qu'il y a un moyen de s'en tirer en utilisant les projections ? (pour éviter une récurrence)



Edité 7 fois. La dernière correction date de il y a quatre années et a été effectuée par julien__.
Re: Cette (courte) preuve est-elle rigoureuse ?
il y a quatre années
La récurrence n'est pas évitable, rigoureusement. Il te faut mettre une bijection entre $F^n$, l'ensemble des applications de $n$ dans $F$ et $F_n$ l'ensemble des $n$-uplets de $F$ défini par $F_1:=F; F_{p+1}:=F_p\times F$ pour tout $p\in \N^*$.

Remarque: $n=\{0;1;..;n-1\}$

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 137 318, Messages: 1 329 118, Utilisateurs: 24 391.
Notre dernier utilisateur inscrit junsyskznz.


Ce forum
Discussions: 17 303, Messages: 167 811.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page