Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
274 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Homographies et petits groupes de Galois

Envoyé par claude quitté 
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Non non, mais j'ai cru comprendre que c'était complexe car $3$ formes réduites primitives !

Si j'ai bien compris, on doit trouver des idéaux non inversibles, des idéaux inversibles principaux et des idéaux inversibles non principaux. Ça serait cool de suivre explicitement la construction de la correspondance.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Il devrait y avoir trois classes d'idéaux non inversibles d'après tes calculs.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
$$
2\Z \oplus (-1+i\sqrt{23}) \Z \qquad 4\Z \oplus (-1+i\sqrt{23}) \Z \qquad 4\Z \oplus (1+i\sqrt{23}) \Z
$$

confused smiley
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@flip flop
De quoi parles tu exactement ? Il suffit d'appliquer :
$$
(\star) \qquad\qquad\qquad
q = (a,b,c) \longmapsto I_q = a\Z \oplus \theta_q\Z \qquad \theta_q = {-b + \sqrt {\Delta} \over 2}
$$
J'ai cru comprendre que chez toi, $\Delta = 4 \times (-23)$ ? Ou bien $\Delta = -23$ ? J'ai corrigé $-4$ en $4$.

Si c'est $\Delta = 4 \times (-23)$, tu n'as plus qu'à appliquer $(\star)$ à tes 6 formes trouvées (et du coup tu vas trouver 3 idéaux non inversibles correspondants à tes 3 formes NON primitives). Quant aux 3 formes primitives, elles sont $x^2 + 23y^2$, $3x^2 \pm 2xy + 8y^2$ ....



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par claude quitté.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Oui c'est bien ça, Claude. Je veux dire $\Delta := 4 \times (-23)$. J'essaye de voir un peu toutes les notations.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Grâce à vous, je sais maintenant pourquoi $2\Z \oplus (-1+i\sqrt{23})$ n'est pas inversible et donc pas principal. thumbs down
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Claude : ici

aie aie aie c'est vraiment complexe ! Si je veux faire ça ...

Par exemple, si je veux montrer que $\Q(\sqrt{-1},\sqrt{5}) \mid \Q(\sqrt{-20})$ est non ramifié. Alors je sens bien qu'il n'y a pas de ramification.

1/ Dans $\Q(\root 20 \of 1) \mid \Q$, il n'y a que $2$ et $5$ qui sont ramifiés avec indice respectif $2$ et $4$.
2/ Je suppose que l'on regarde dans le diagramme : la ramification au de $2$ permet de conclure (je détails pas) par contre pour $5$ il faut utiliser une histoire d'extensions linéairement disjointes mais là ... j'ai pas les outils pour conclure !

$$
\xymatrix {
& \Q(\root 20 \of 1) \ar@{-}[ddl] \ar@{-}[ddr] \ar@{-}[d]& \\
& \Q(\sqrt{-1},\sqrt{5}) \ar@{-}[dl] \ar@{-}[d]\ar@{-}[dr] & \\

\Q(i) \ar@{-}[dr] & \Q(\sqrt{-20}) \ar@{-}[d]&\Q(\sqrt{5})\ar@{-}[dl] \\

&\Q &\\

}

$$
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@fliplflop : Ce que j'aime chez toi, c'est que tu vas toujours jusqu'au bout. winking smiley

Peut-être un élément de réponse [ici].
Attention : il faut lire "différente" à la place de "discriminant".
On peut sans doute faire autrement mais j'ai vu des papiers (sans tout lire of course) qui montrent que cette méthode est efficace.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par gai requin.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Merci Gai requin ! On va voir ce qu'on peut faire avec cette formule !


Allez jusqu'au bout ! Je ne sais pas ... tu sais le pire c'est que le corps de classe de Hilbert c'est juste le premier étage !

PS : mais comment tu fais pour retrouver les informations ???



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Je me suis rappelé que Claude m'avait donné cette formule à la fin des dernières vacances il y a cinq semaines (un vendredi je crois).
Etre prof donne certains repères. cool smiley
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Je considère le graphe :
$$
\xymatrix {


& \Q(\sqrt{-1},\sqrt{5}) \ar@{-}[dl] \ar@{-}[d]\ar@{-}[dr] & \\



\Q(i) \ar@{-}[dr] & \Q(\sqrt{-20}) \ar@{-}[d]&\Q(\sqrt{5})\ar@{-}[dl] \\



&\Q &\\



}
$$
Je représente le graphe de la décomposition de $(5)$. $\bullet$ représente un idéal premier et j'ai mis le corps résiduel en indice.
$$
\xymatrix {

& ? \ar@{-}[dl] \ar@{-}[d]\ar@{-}[dr] & \\



(\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \ar@{-}[dr] &\left((\bullet)_{\mathbb{F}_5} \right)^2 \ar@{-}[d]& \left((\bullet)_{\mathbb{F}_5} \right)^2 \ar@{-}[dl] \\



&(5) &\\



}$$
En passant par la gauche pour décomposer $(5)$ on voit que la décomposition est de type $$ \left( (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5}\right)^2 \qquad \text{ ou } \qquad (\bullet)_{\mathbb{F}_{5^2}} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_{5^2}} \qquad \text{ou} \qquad (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5}$$
Mais en regardant par la droite : la décomposition de $(5)$ est :
$$ \left( (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5}\right)^2 \qquad \text{ ou } \qquad \left( (\bullet)_{\mathbb{F}_{5^2}} \right)^2 \qquad \text{ou} \qquad \left( (\bullet)_{\mathbb{F}_{5}} \right)^4$$

Du coup, $? = \left( (\bullet)_{\mathbb{F}_5} \times (\bullet)_{\mathbb{F}_5}\right)^2$ et il n'y a qu'a regarder au centre pour conclure que l'idéal premier au dessus de $(5)$ (dans $\Q(\sqrt{-20})$) est non ramifié, en fait il est décomposé (non inerte).



Edité 3 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@flip flop
C'est ok. On veut se passer, tant que faire se peut, de la formule pointée par gai-requin. Pour le cas général (plus tard), je réfléchis (que je dis).

@gai requin Je ne vois pas pourquoi, dans la formule pointée, tu dis qu'il faut lire ``différente'' au lieu de ``discriminant''. Je maintiens discriminant. La formule de transitivité pour la différente, dans le même contexte, est :
$$
\mathfrak d_{K_3/K_1} = \mathfrak d_{K_3/K_2}\mathfrak d_{K_2/K_1} \qquad\qquad (\star)
$$
Rappel : la différente est un idéal du haut et le discriminant, qui en est sa norme, est un idéal du bas. La formule de transitivité pour les discriminants s'obtient à partir de la formule $(\star)$ et de la propriété de ``transitivité'' de la norme.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par claude quitté.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
$$\mathrm {Disc}(K_3/K_1) = N_{K_2/K_1}\bigl( \mathrm {Disc}(K_3/K_2)\bigr) \times \mathrm {Disc}(K_2/K_1)^{[K_3 : K_2]}.$$

Je me suis mal exprimé. Désolé.
Mais le premier facteur du second membre devrait être la norme d'une différente.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@gai requin
Que veux tu dire par ``Mais le premier facteur du second membre devrait être la norme d'une différente''. Norme, c'est vague, il y en a trois en jeu, ici. On prend la norme $N_{K_3/K_1}$ de l'égalité sur les différentes, puis on utilise :
$$
N_{K_3/K_1} = N_{K_2/K_1} \circ N_{K_3/K_2}
$$
Et surtout, on fait très très attention au lieu de vie des idéaux différentes. Et cela donne la formule sur les discriminants.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
@Claude : Si on "ajoute" une extension $\Q(\sqrt{D})$ dans la situation (avec $D=1\pmod{4}$) ... l'extension $Q(\sqrt{-1},\sqrt{5},\sqrt{D}) \mid \Q(\sqrt{-5D})$ est non ramifiée, avec le même argument que mon dernier message ?
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@flip flop
Je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Mais il y a un point d'interrogation dans ta phrase qui laisse sous-entendre que tu n'es pas sûr de ton argument. Cela me prend la tête car j'ai jeté un oeil dans Frölich-Taylor. C'est le résultat (3.8) de la section III.3 chapitre III, p. 139. Mais il faut remonter au résultat (3.7) de cette même page puis au théorème 22 puis ...etc... Le théorème 22 est en III.2 page 126 et fait intervenir la différente (le théorème 22 est le fameux résultat de Dedekind qui dit qu'un premier du bas est ramifié en haut s'il divise la différente le discriminant).

On voudrait bien se passer de tout cela. As tu le Frölich-Taylor ?

Rappel : ce qui est vrai (et que l'on voudrait prouver avec des petits moyens), c'est qu'en notant $D = D_1 \cdots D_k$ la décomposition d'un discriminant quadratique fondamental $D$ en produit de discriminants quadratiques fondamentaux élémentaires (ce qui veut dire $D_i \in \{-4, 8, -8\}$ ou bien $D_i = p^*$ pour un premier impair $p \ge 3$, étant entendu que les $D_i$ sont premiers deux à deux), c'est que :
$$
\Q(\sqrt {D}) \subset \Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt{D_k}) \quad \hbox { est non-ramifiée}
$$

Autre chose : on va avoir besoin du fait que :
$$
\Q \subset \Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt{D_k}) \quad \hbox { est abélienne, de degré $2^k$, de ...etc...}
$$
Par exemple du fait que :
$$
\mathrm {Gal}(\Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt{D_k})/\Q) \ni \sigma \longmapsto \left(
{\sigma (\sqrt {D_1}) \over \sqrt{D_1}}, \cdots, {\sigma(\sqrt {D_k}) \over \sqrt{D_k}} \right) \in \{\pm 1\}^k \quad \hbox {est un isomorphisme}
$$
Quelle(s) drôle(s) d'idée(s) que de vouloir traiter des exemples ! C'est vachement plus facile de parler de $L/K$ non ramifiée en général plutôt que de régler le sort à une petite extension quadratique.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par claude quitté.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Hello Claude,

C'est peut être plus délicat décrire l'argument plus haut dans le contexte général que tu décrits.

Par contre, je ne vois pas comment "mettre un visage humain à ce qui sera plus tard l'application d'Artin."
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Par exemple, $\sigma_p(\sqrt{D_1})=(\sqrt{D_1})^p$ ?
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Si $\mathfrak{p}$ est un idéal premier $\Q(\sqrt{-20})$ au dessus de $p$, $\mathfrak{p} \mapsto$ la classe de forme qui représente $p$ ?
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Je pense qu'avec quatre classes, c'est pas gagné déjà. confused smiley
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Supposons que $D$ est un carré modulo $p$.
Il y a une unique forme quadratique définie positive primaire $q$ telle que $\mathfrak p$ et $I_q$ sont dans la même classe d'idéaux.
A-t-on alors $p=q(x,y)$ ?



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par gai requin.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
c'est pas bon ce que j'ai raconté : car les formes $3x^2 \pm 2xy + 8y^2$ représentent les même entiers thumbs up
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
C'est pour ça que j'ai pris le problème à l'envers.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Hello,
Concernant :
$$\mathrm {Gal}(\Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt{D_k})/\Q) \ni \sigma \longmapsto \left(

{\sigma (\sqrt {D_1}) \over \sqrt{D_1}}, \cdots, {\sigma(\sqrt {D_k}) \over \sqrt{D_k}} \right) \in \{\pm 1\}^k \quad \hbox {est un isomorphisme}$$


Est-ce que l'on peut considérer :
$$
\text{Res} : \mathrm {Gal}(\Q(\root |D| \of 1) /\Q) \to \mathrm {Gal}(\Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt{D_k})/\Q)\\
\ell \pmod{|D|} \mapsto (\chi_{D_1}(\ell), \dots, \chi_{D_k}(\ell))
$$

et on prend, le sous ensemble de $\{-1,1\}^k$ dont le produit vaux $1$. hum ... après je ne sais pas !



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Intéressant, parce qu'on aurait alors
$$\sigma_p=\rm{Id}\Leftrightarrow D_1,\ldots ,D_k \text{ sont des carrés modulo $p$}.$$
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
(1) En ce qui concerne Galois, j'ai beaucoup de mal à comprendre où vous êtes partis. Il s'agit d'un résultat général, pour un corps quelconque $K$ (de caractéristique $\ne 2$ tout de même) dans lequel intervient la propriété d'indépendance quadratique (c'est une propriété multiplicative qui a lieu dans $K^*/K^{*2}$). J'avais eu l'intention, début Juillet 2016, d'écrire cela, suite à une erreur énorme de ma part dans une histoire de lifting en théorie de Galois, concernant une extension de $C_4$ un tantinet générique (et c'est pour cela que je m'en souviens).

J'avais quand même commencé une page que j'attache. Ce n'est pas terminé et ce n'est même pas commencé. C'est ce que l'on appelle la théorie de Kummer pour les bébés car l'exposant qui intervient est $n=2$ et que l'on peut tout faire à la main dans ce cas là. Il faudrait, dans un monde idéal, que cela soit réglé une fois pour toutes. Mais sommes nous dans un monde idéal ?

(2) En ce qui concerne le visage humain (terminologie de mézigue) de l'application d'Artin. Contexte : un discriminant quadratique fondamental $D < 0$ et $q = ax^2 + bxy + cy^2$ une forme de discriminant $D$ (avec $a, c > 0$ comme d'habitude). Une valeur modulo $D$ prise par $q$ est un élément $m \in (\Z/D\Z)^\times$ tel que :
$$
\hbox {il existe $(x,y)$ vérifiant $q(x,y) \equiv m \bmod D$}
$$
Alors, ce que Gauss a étudié en particulier est (ce qui joue le rôle de l'application d'Artin sans Artin) :
$$
Q^+(D) \ni q \longmapsto \mathrm {Valeurs}_D(q) \subset (\Z/D\Z)^\times
$$
Cela devient une vraie application quand on quotiente à l'arrivée par l'image $\mathrm {Im}(N)$ de la norme modulo $D$ :
$$
N : (A/DA)^\times \to (\Z/D\Z)^\times, \qquad \hbox {$A$ l'unique anneau quadratique de discriminant $D$ = anneau des entiers de $\Q(\sqrt D)$}
$$

(3) Il faut que je me pose pour apprendre un peu (?) de maths. Je vois par exemple, pour cette histoire de $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt {D_k})$ non ramifiée, que j'ai négligé des notions de base, en particulier la notion d'extensions arithmétiquement disjointes. Impossible pour moi de continuer si mes bases ne sont pas assises. Et il y a tout ce qu'il faut par exemple dans Frölich-Taylor (et ailleurs sans aucun doute) pour cela. Il faut juste revenir en arrière (chap. III). Et je constate la richesse de cet ouvrage (3 sections sur les corps quadratiques : Quadratic Fields, p. 175, Quadratic Fields revisited, p. 220, Quadratic Fields, yet again p. 306). Ca rend modeste.
Pièces jointes:
ouvrir | télécharger - BabyKummerTheory.pdf (164.7 KB)
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Salut Claude.
Je dois admettre qu'il y a eu quelques bon délires ces derniers temps, auxquels je ne suis pas étranger...
En fait, de quoi faut-il s'occuper à propos de $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt {D_k})$ pour arriver, si je comprends bien, à la représentation de certains nombres premiers par la forme normique ? Je suis un peu perdu...
Je n'ai hélas pas le Frölich-Taylor.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Hello Gai requin,

Il faut prouver que l'extension n'est pas ramifié, ça ne veut pas dire que l'extension $\Q(\sqrt {D_1}, \ldots, \sqrt {D_k})$ est le corps de classe. Mais comme on sait "calculer" le nombre de classe grâce à Gauss, dans les "bon cas" i.e quand le nombre de classe est la bonne puissance de $2$, ça le fait. (Je pense que c'est l'idée).


Concernant les discriminants fondamentaux. Voilà ce que j'ai compris (à prendre avec des pincettes).

On prend $D$ le discriminant d'une extension quadratique imaginaire.

Alors $D = D_1 D_2 \dots D_k$ où $D_1 = -4,-8,8$ (ou $1$) et les autres $D_i$ sont premiers congrus à $1 \pmod{4}$ (attention on considère aussi des négatifs). Par exemple, si l'on considère $\sqrt{-7 \times 5 \times 11}$ alors $D = -4 * 7 * 5 * 11$ et la décomposition est : $D = (-4) \times (-7) \times (5) \times (-11)$. En espérant ne pas avoir fait de boulette de calcul.

Ce qui est bien dans cette décomposition c'est que chaque extension quadratique $\Q(\sqrt{D_k})$ est ramifié en un unique premier ($|D_k|$) et on a aussi une inclusion cyclotomique $\Q(\sqrt{D_k}) \subset \Q(\zeta_{|D_k|})$ (attention avec $D_1$ c'est la ramification en $2$) et on a aussi le morphisme de restriction :
$$
\text{Res} : \mathrm {Gal}(\Q(\root |D_k| \of 1) /\Q) \to \mathrm {Gal}(\Q(\sqrt {D_k})/\Q)\\

\ell \pmod{|D_k|} \mapsto (\chi_{D_k}(\ell))
$$
Avec : $$\chi_{D_k}(\ell) = \left(\dfrac{\ell}{D_k}\right)$$
Avec une petite attention lorsque $D_k$ est divisible par $2$. $D_1 = \left(\dfrac{D_1}{\ell}\right)$. (faire gaffe avec $2$ ... prise de tête depuis le début grinning smiley)



Edité 4 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a deux ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Merci flipflop. winking smiley
J'avais raté un épisode sur les discriminants quadratiques fondamentaux élémentaires. confused smiley
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
En fait c'est bizarre les conventions !

Je regarde les nombres premiers selon là congruence $1 \pmod{4}$ ... au lieu de prendre $3$ comme nombre premier je prend $-3$ grinning smiley

Claude parle de convention Martienne !
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@flip-flop dans [www.les-mathematiques.net], tu parles de $-4, 4, 8$ pour les discriminants quadratiques fondamentaux élémentaires exceptionnels (ouf). Coquille : $4$ n'est pas un discriminant quadratique ; il faut remplacer $-4, 4, 8$ par $-4, -8, 8$ pour $\Q(i)$, $\Q(\sqrt {-2})$, $\Q(\sqrt {2})$. Et bien sûr, dans tes notations, peut-être que $D_1$ n'est pas de cette forme ni aucun des $D_i$ ($D$ peut être impair).

J'ai pigé la preuve de Frölich-Taylor en ce qui concerne l'aspect non ramifié de $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\sqrt {D_1}, \cdots, \sqrt {D_k})$. Ce n'est pas aussi élémentaire que je ne le pensais ! Il faut d'abord oublier $D$ et se concentrer sur :
$$
\Q \subset \Q(\sqrt {D_1}, \cdots, \sqrt {D_k}) =: L_k \qquad\qquad (\star)
$$
Etant entendu que les $D_i$ sont des discriminants quadratiques fondamentaux élémentaires premiers deux à deux.

Il faut d'abord avoir réglé l'aspect galoisien i.e. l'aspect théorie des corps. Mais ça, c'est ``facile'' et général. Et je préfère, de mon côté, traiter le cas général (indépendance quadratique i.e. le truc $K^*/K^{*2}$ en caractéristique distincte de 2).

Une fois la charpente ``théorie des corps'' en place, elle assure de la ``disjonction linéaire quelque part'', de manière précise, les extensions $L_{k-1}/\Q$ et $\Q(\sqrt {D_k})/\Q$ sont linéairement disjointes sur $\Q$.

Et il faut ensuite s'occuper de l'arithmétique : par récurrence, les extensions $L_{k-1}/\Q$ et $\Q(\sqrt {D_k})/\Q$ sont ARITHMETIQUEMENT disjointes sur $\Q$ d'où une formule explicite pour $\mathrm {Disc}(L_k/L_{k-1})$ ...etc.. Pas mal de boulot.

En fait, on obtient des renseignements précis sur l'arithmétique de $(\star)$ : une base d'entiers, le discriminant, les indices de ramification.

Et en fin course, $\Q(\sqrt D)$ peut s'intercaler. L'avantage de travailler d'abord avec $(\star)$, c'est que l'on a $\Q$ à la base (donc $\Z$ du côté arithmétique, à la base).

J'ai très très mal évalué la difficulté de la chose.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Even BabyClassFieldTheory is complicated ! confused smiley

Mais je vais quand même regarder en détails pour me coucher moins c.n.

Merci pour le sketch Claude. thumbs down
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Hello Claude,

oui je me suis trompé, avec $4$ versus $-8$.

Pour la démonstration je vois l'idée. J'aurais tendance à introduire $$
\Q(\sqrt {D_1}, \cdots, \sqrt{D_{n-1}}, \sqrt{D_{n+1}}, \cdots,\sqrt {D_k}) =: L_n
$$
L'extension de $\Q$ obtenu en oubliant $D_n$. Ensuite on note $p_n := |D_n|$ si $D_n$ est premier impair et $p_n := 2$ sinon.

On dispose d'une inclusion cyclotomique $L_n \subset \Q(\zeta_{\widehat{D}_n})$ (avec $\widehat{D}_n = |D_1 \dots D_{n-1},D_{n+1} \dots D_k$|). Donc l'extension $L_n \mid \Q$ est non ramifié en $p_n$. De là on déduit que $\Q(\sqrt {D_1}, \cdots,\sqrt {D_k}) \mid \Q$ est ramifiée en $p_n$ avec un indice de ramification $2$. Ensuite comme l'extension $\Q(\sqrt {D_1\cdots D_k}) \mid \Q$ est également ramifié en $p_n$ avec un indice $2$ ... l'extension que l'on veut ne peut pas être ramifiée en un idéal au dessus de $p_n$.



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a deux ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par flipflop.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
J'attache la partie facile (théorie des corps).
Pièces jointes:
ouvrir | télécharger - BabyKummerTheory.pdf (214.8 KB)
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
@Gai requin :

Au niveau d'un discriminant fondamental.

En fait, ça part de la question suivante : Comment trouver un corps cyclotomique $\Q(\zeta)$ tel que $\Q(\sqrt{-19}) \subset \Q(\zeta)$ ?

Alors $-19= 1 \pmod{4}$ on a $D := \text{Disc}(\Q(\sqrt{-19}) \mid \Q) =-19$ et on a :
$$
\Q(\sqrt{-19}) \subset \Q(\zeta_{19}) \qquad \text{C'est les périodes de Gauss}
$$

Pour $\Q(\sqrt{19})$ on est obligé de prendre : $\Q(\zeta_{4 \times 19})$ confused smiley
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Parce que $\rm{Disc}(\Q(\sqrt{19}) \mid \Q) =4\times19$ ?
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@flip flop
En ce qui me concerne, j'essaie, dans la mesure du possible, d'être clair sur ce qui est prouvé ou non prouvé (dans mes petites affaires). Et voilà un point qui ne l'est pas : si $D$ est un discriminant quadratique fondamental, alors $|D|$ est le conducteur cyclotomique de $\Q(\sqrt D)$, ce qui veut dire que d'une part, $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\root |D| \of 1)$ (cà, c'est ok) mais $D$ est le plus petit au sens où $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\root m \of 1)$ entraîne $D \mid m$. Et ce dernier point constitue un trou chez moi (et je pense que ce n'est pas une évidence).
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
@Claude : je suis d'accord ... c'est un peu magique !
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
On a $\Q(\root |D| \of 1)\cap\Q(\root m \of 1)=\Q(\root |D|\wedge m \of 1)$.
Il suffit donc de montrer que $|D|$ est le plus petit entier $n\in\N$ tel que $\Q(\sqrt{D})\subset \Q(\root n \of 1)$.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Toute inclusion $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\root m \of 1)$ détermine un caractère quadratique $\chi$ sur $(\Z/D\Z)^\times$ via :
$$
\sigma_a(\sqrt D) = \chi(a) \sqrt D, \qquad a \wedge m = 1
$$
où $\sigma_a \in \mathrm {Gal}(\Q(\root m\of 1)/\Q)$ est l'élévation à la puissance $a$ sur $\mathbb U_m$.

Puisque :
$$
\Q(\root m \of 1) \cap \Q(\root |D| \of 1) = \Q(\root m' \of 1) \qquad \hbox {avec $m' = m \wedge |D|$}
$$
on peut remplacer $m$ par $m \wedge |D|$. Et en utilisant le fait que $\chi_D$ est primitif, on obtient $m \wedge |D| = |D|$ i.e. $D \mid m$.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Lumineux ! thumbs down
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Un petit bilan de ce qu'il reste à prouver :

Soit $D$ un discriminant quadratique fondamental de la forme $-4n$, où $n$ est un nombre convenable d'Euler et $D=D_1\cdots D_k$ sa décomposition en discriminants élémentaires.
Alors :
1) $h(D)=2^{k-1}$.
2) $\Q(\sqrt D) \subset \Q(\sqrt {D_1}, \cdots, \sqrt {D_k})$ est abélienne non ramifiée de degré $2^{k-1}$.

On pourra alors assurer que $\Q(\sqrt {D_1}, \cdots, \sqrt {D_k})$ est le corps de classes de Hilbert de $\Q(\sqrt D)$ et surtout que pour $p$ premier,
$$p\text{ est sous forme normique $\Leftrightarrow D_1,\ldots ,D_k$ sont des carrés modulo $p$.}$$



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a deux ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par gai requin.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Hello Gai requin,

La forme ?

Je pense que le 1/ va dépendre du corps $Q(\sqrt{D})$.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@gai requin
Hum, il doit manquer du contexte dans ton histoire. Pas mal. Exemple : $D = -23$ ($k = 1$) pour lequel $h(D) = 3$ pas trop égal à $2^{k-1}$.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
avatar
Est-ce que 1/ est lié aux nombres convenables de Euler ? cf ici
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@vous deux.
Yes, les nombres convenables d'Euler. Et j'ai suggéré (je ne sais combien de fois) de traiter des exemples. Mais ...

J'ai joué il n'y a pas si longtemps avec $D = -280$ i.e. avec le nombre convenable d'Euler $n = 70$ (attention $D = -4n$) et c'est fou ce que j'ai appris.

Il n'y a pas si longtemps (bis), j'ai vu une personne jouer avec le fait de fournir la démonstration (probablement la plus complexe) du fait que $\Z[j]$ est principal. Sauf que c'était analytique dès le départ. Et en tirant cette petite ficelle qui semblait minuscule (le côté principal de $\Z[j]$, ce qui parait pauvre car il est plus que principal, il est euclidien), y'à une grosse pelote de laine qui a débarqué.

Avez vous vraiment vu, avec VOS YEUX, les formes quadratiques réduites $ax^2 + bxy + cy^2$ de discriminant $D$ avec $D = -4n$, $n$ Euler convenient number ? Ces formes possèdent un $b$ très spécial.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Soleil, plage, sangria... ont bon dos pour justifier mes c.nner.es. winking smiley

J'ai modifié mon post de ce matin selon vos indications.
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@CQ :
> D :=-4*70;           
> BQF := BinaryQuadraticForms(D) ;
> BQF ;
Binary quadratic forms of discriminant -280
> RF := ReducedForms(BQF) ;
> RF ;
[ <1,0,70>, <2,0,35>, <5,0,14>, <7,0,10> ]

$b=0$ pour toutes les formes réduites !
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
Quoique ?
> D :=-4*1365;           
> BQF := BinaryQuadraticForms(D) ;
> BQF ;
Binary quadratic forms of discriminant -5460
> RF := ReducedForms(BQF) ;
> RF ;
[ <1,0,1365>, <3,0,455>, <5,0,273>, <7,0,195>, <13,0,105>, <15,0,91>, <21,0,65>,
<35,0,39>, <2,2,683>, <37,4,37>, <6,6,229>, <10,10,139>, <14,14,101>,
<26,26,59>, <30,30,53>, <42,42,43> ]
Re: Homographies et petits groupes de Galois
il y a deux années
@gai requin
Une petite indication. De manière générale soit $q = (a,b,c)$ une forme quadratique binaire et $\overline q = (a, -b,c)$. On s'interroge sur le fait que l'on puisse avoir :
$$
q \quad \buildrel {\mathrm {SL}_2(\Z)} \over \simeq \quad \overline q
$$
Cela peut arriver parfois. Par exemple quand $b = 0$ ! Mais cela peut arriver dans d'autres circonstances.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 137 241, Messages: 1 328 196, Utilisateurs: 24 365.
Notre dernier utilisateur inscrit asmasou.


Ce forum
Discussions: 17 289, Messages: 167 665.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page