Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
223 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

corps séparablement clos

Envoyé par idem 
corps séparablement clos
il y a treize jours
Bonjour,

Je suis tombé sur cette définition dans mon cours qui me laisse quelque peu perplexe : "Un corps k est dit séparablement clos si tout polynôme irréductible séparable de k[X] est scindé."

Soit je suis à côté de la plaque ou soit il y a un problème d'envergure :
Si un polynôme irréductible est scindé, il n'est plus irréductible... Sauf bien sûr si c'est un polynôme de degré 1. Dans ce cas cette définition sous-entend peut être que pour un tel corps k, les polynômes irréductibles de k[X] sont tous de degré 1.
Mais dans ce cas, pour f un tel polynôme, on a f' divise f et f n'est donc pas séparable...

S'agirait-il d'une simple erreur? Les définitions des corps séparablements clos se font rare sur internet...

Merci
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
avatar
Yo!

Il faut comprendre "scindé sur une clôture algébrique de $K$.
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
@idem : C'est une erreur de ta part. Un polynôme du premier degré est toujours séparable, car il a une unique racine dans le corps et en cette racine, le polynôme dérivé est non nul.

@killersmile : non bien sûr, il ne faut pas comprendre cela.
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
avatar
Oui, effectivement. ça m'apprendra à lire une phrase jusqu'au bout...
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
Donc cette définition sous-entend bien que pour un tel corps k, les polynômes irréductibles de k[X] non constant sont tous de degré 1?
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
Non, encore une erreur de ta part. Elle dit que les polynômes irréductibles séparables sont tous de degré $1$.
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
Oui, c'est ce que je voulais dire. Je trouve juste que la définition porte un peu à confusion. Pourquoi ne pas plus simplement directement dire que tous polynômes irréductibles séparables de k[X] sont de degré 1? Irréductible et à la fois scindé dans la même phrase ne fait pas bon ménage à mon sens.
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
idem écrivait:
-------------------------------------------------------
> Oui, c'est ce que je voulais dire.
... mais ce n'est n'est pas ce que tu as écrit (par deux fois).

Toujours est-il que la définition donnée est correcte. On peut aussi dire qu'un corps $k$ est séparablement clos si toute extension finie séparable de $k$ est triviale.
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
Donc cette définition sous-entend bien que pour un tel corps k, les polynômes irréductibles SEPARABLES de k[X] non constant sont tous de degré 1?


mieux non?
Re: corps séparablement clos
il y a treize jours
Oui, c'est ce que j'ai écrit, sauf qu'il est inutile d'ajouter "non constant" (un polynôme constant est nul ou inversible, certainement pas irréductible).
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
Et saurais tu comment prouver que "On peut aussi dire qu'un corps k est séparablement clos si toute extension finie séparable de k est triviale?" à partir de la première définition?
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
C'est évident par le théorème de l'élément primitif. Une extension finie séparable est toujours le corps de rupture d'un polynôme irréductible séparable, donc si tout polynôme irréductible séparable est scindé, l'extension est triviale. Réciproquement, tout polynôme irréductible séparable est scindé (a toute ses racines dans $k$) si son corps de rupture est toujours trivial.
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
merci pour ta réponse poirot.
Peux tu me confirmer que tu veux bien dire corps de rupture et non corps de décomposition? Merci
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
C'est ce que j'ai écrit non ?
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
C'est bien le corps de rupture. Le théorème de l'élément primitif te dit que toute extension finie séparable de $k$ est monogène, engendrée par un "élément primitif" $\alpha$. Le polynôme minimal de $\alpha$ sur $k$ est un polynôme irréductible séparable, et $k(\alpha)$ est le corps de rupture de ce polynôme. Réciproquement, si $P$ est irréductible séparable, $k[X]/P$ (le corps de rupture de $P$) est une extension finie séparable de $k$.
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
merci beaucoup à vous deux
Re: corps séparablement clos
il y a douze jours
vous ne saurez pas par hasard comment marche la décomposition de module de torsion en produit de localisation par idéaux maximaux pendant qu'on y est?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 124 420, Messages: 1 188 096, Utilisateurs: 19 587.
Notre dernier utilisateur inscrit Grg57.


Ce forum
Discussions: 14 987, Messages: 145 219.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page