Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
176 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Groupes quantiques

Envoyé par fanf 
Groupes quantiques
il y a huit années
Bonjour.
Deux petites questions sur les groupes quantiques.
1) pourquoi dit on groupes quantiques? (je ne vois pas ce qu'ils ont "de quantique")
2) les groupes quantiques sont des algèbres de Hopf et réciproquement ? Ce sont les mêmes objets mathématiques ?
Merci pour vos éclaircissements,
Fanf
afk
Re: Groupes quantiques
il y a huit années
En mécanique quantique, on déforme l'algèbre des fonctions $C^\infty$ sur l'espace des phases $M= T^*X$ en une algèbre non commutative $A_h$. La déformation dépend d'un parametre $h$ (constante de Planck) et on exige qu'on retrouve le crochet de Poisson (mécanique hamiltonienne classique) à l'ordre un (limite semi-classique) $h\to 0$. Plus précisément, on se donne une algèbre $A_h$, une application $C^\infty(M) \to A_h$, $f\mapsto O_f$ et on exige que $[O_f,O_g] = h\{f,g\} + O(h^2)$ de sorte que $A_h/(h^2) = (C^\infty(M),h\{~,~\})$.

Par extension, on a tendance à qualifier de quantique tout problème de déformation d'une structure algébrique commutative en une structure non commutative.

Si $G$ est un groupe de Lie ou un groupe algébrique, on peut lui associer son algèbre de Lie (vecteurs tangents en l'identité ou champs de vecteurs invariants à gauche) et l'algèbre enveloppante de celle-ci (qui s'identifie aux distributions supportées en l'identité ou aux opérateurs différentiels invariants à gauche). Cette dernière algèbre est une algèbre de Hopf associative cocommutative et coassociative.

Dans la théorie des groupes quantiques, au lieu de déformer des algèbres de Poisson comme $C^\infty(T^*X)$ dans l'exemple que j'ai donné, on déforme des algèbres de Hopf $U\mathfrak{g}$. La condition d'ordre 1 (analogue du crochet de Poisson) est donnée par un tenseur $t\in Sym^2(\mathfrak{g})^{\mathfrak{g}}$. En fait, a ma connaissance la théorie se concentre uniquement sur les algèbres enveloppantes des algèbres de Lie semi-simples complexes qui correspondent plus ou moins aux algèbres de fonctions sur les groupes de Lie compacts. Je ne sais pas exactement pourquoi d'ailleurs si ce n'est que ce sont les plus simples des algèbres de Lie non commutatives.
Re: Groupes quantiques
il y a huit années
Merci beaucoup pour cette réponse. Je me rends compte que mes deux questions étaient liées.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 134 911, Messages: 1 300 477, Utilisateurs: 23 507.
Notre dernier utilisateur inscrit etudiant_lambda.


Ce forum
Discussions: 16 869, Messages: 163 617.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page