Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
135 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

J'hésite à prendre des médocs genre ritaline

Envoyé par Aguelord 
J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Bonsoir à ceux qui me liront

Je suis en maths spé, j'aime beaucoup ce qu'on fait, je suis assez optimiste en général mais là je craque un peu. Je n'arrive pas à contrôler mon stress : en fait en khôlle je ne stresse pas (ou rarement), je participe très souvent en TD et en cours en général (pour poser les bases tout de suite, je ne suis pas particulièrement bon (même moyen) mais j'aime beaucoup ce qu'on fait c'est tout), mais une fois en DS, tout s'effondre : ce que j'aurais d'habitude fait relativement aisément (ou avec moins de difficulté) en DM m'échappe, mes pensées deviennent confuses, je m'étourdis et perds mes moyens. Je fais tous les DM entièrement (ce qui je pensais allait me mettre en "condition de DS/concours" plus facilement) puisque j'essaie d'aller vite et ne pas y passer tout mon dimanche. En DS j'ai totalement honte de moi, je suis très frustré, la colère monte et j'ai du mal à me ressaisir.

Vous me direz que c'est le b.a.-ba en prépa : savoir gérer son temps, son stress puisque les concours sont exigeants.
Vous me direz aussi que c'est le cas de tout le monde, mais en ayant discuté avec d'autres j'ai l'impression que j'ai plus de mal que les autres à gérer tout cela (sans égocentrisme).
Je pense que tout cela est tout simplement dû au manque de contrôle et au stress instantané (que je peux ressentir durant un DS). Du coup, je sais que je peux faire mieux, mais pas seulement "mieux car chez moi je fais mieux car je suis tranquille sans pression", je pourrais faire beaucoup mieux que ce que je produis actuellement en DS si je gérais mieux mon stress (c'est une catastrophe) et que j'arrivais à bien mettre en ordre mes pensées, à arriver à bien me concentrer et surtout avoir confiance en moi et ce que je sais faire.

Cela m'inquiète un peu pour les concours : j'aurais énormément de regrets si, après l'épreuve, je me rendais compte que j'aurais pu produire plus de choses.

J'hésite à prendre des médicaments du genre ritaline ou autres, quitte à en subir les effets secondaires, je sais que cela aura un effet efficace sur le stress et la concentration (j'aurai l'accord d'un psychiatre).

Avez-vous des conseils, notamment pour gérer ce "stress instantané" ?



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par AD.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
avatar
Bonjour,

Apprends à prendre des mauvaises notes. Lors du prochain DS, travaille sur une feuille et ne la donne pas à la fin. Prends une note bien basse.
Et puis respire !
Quelle est la conséquence de cette note ? Aucune ?!

Alors décompresse. Passe les épreuves et reçois les notes que tu mérites.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
avatar
C'est une banalité absolue, mais consulte un médecin pour tes problèmes de gestion du stress. Un médecin devrait être bien plus à même de te conseiller qu'un passionné de mathématiques comme le sont les intervenants de ce forum.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
(A Yves) Je ne vis pas spécialement mal le fait d'avoir des mauvaises notes, seulement je pense qu'en réglant 2-3 trucs devant lesquels je me sens impuissant, je pourrai en avoir des meilleures, l'objectif n'est-il pas de progresser ?
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
(A Nîmes-man) En effet vous avez raison.
En fait j'attendais que des gens en prépa me donnent leurs avis & conseils.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Si tu prends de la ritaline juste pour les DS je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de risques d'effets secondaires. Mon psy en prenait quand il était étudiant, en période d'examens (à l'époque c'était en vente libre). Enfin je dis ça mais je ne connais pas grand-chose à ces médocs.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
avatar
Ne rien prendre sans un avis médical; je croisais quelquefois dans le village où je passe mes vacances un monsieur qui avait pris du maxiton pendant ses études; les séquelles neurologiques étaient évidentes (pas un légume, mais incapable de faire le moindre travail).
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
avatar
Bonjour,

Le but est de progresser. Donc de travailler les mathématiques. Pas de prendre des substances. Dors, mange, fais du sport, et travaille.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Vous avez raison, mais je me pose des questions, cela fait plus d'un an que je travaille sans que cela ne semble porter ses fruits, mes problèmes de concentration me portent préjudice et comme tout mal, je pense qu'il peut s'éliminer par un traitement. Le problème provient... de mon cerveau, c'est profondément ancré et j'avoue être incapable de régler cela "moi-même".



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par Aguelord.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
avatar
Bonjour,

Tout ça c’est des conneries.

Tu t’en rends compte, n’est-ce pas ?

Tu as un certain niveau. Tu travailles. Et ce niveau augmentera. Tu auras les concours selon ta performance comparée aux autres. C’est facile à comprendre.

Donc oublie tes conneries.

Dors, mange, fais du sport et travaille.

(Le temps passé à ces conneries ne compte pas comme travail.)
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Coucou toi,

en tant qu'ex-prépa je pense que c'est inutile pour toi de prendre des substances chimiques de la sorte. Ce dont tu as besoin c'est des cours de développement personnel afin de gérer au mieux ton stress. Je ne sais pas si vous avez ça dans votre prépa, mais nous à Neuilly on avait chaque vendredi soir ( donc la veille des DS) 2h de développement personnel avec un coach qui enseigne à HEC et travaille aussi avec des cadres pour mieux les aider.

J'avais presque la même phobie que toi dans une matière qui s'appelle ESH (dans la filière ECE) mais juste en ESH hihi. Mon prof principal a donc décidé de m'inscrire au cours de développement personnel et franchement c'était super bien, le Monsieur nous apprenait plein de méthodes de concentration et de gestion du stress !
Grâce à ça, j'ai réussi à dépasser mon blocage et j'étais tellement mieux ! winking smiley
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
@Aguelord voici un article qui pourrait t'intéresser.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Merci à tous pour vos retours, @Saturne ton article est très intéressant.
@Flora dans ma prépa y a des séances de sophrologie qui viennent d'ouvrir tout récemment, je vais sans doute essayer d'ici peu.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
D'accord avec aléa : ne RIEN prendre sans avis médical. Et si avis médial il y a, RESPECTER les doses prescrites.

A titre personnel, je suis intimement convaincu que la solution face au stress ne se trouve pas dans la prise de médicaments. On peut gérer son stress soi-même sans béquille chimique et c'est BEAUCOUP plus efficace car sans conséquence pour l'organisme, et surtout c'est durable !!! S'il y a des séances sophrologie, fonce.

On n'est pas tous égaux face au stress : il y a des gens que ça va booster, d'autres au contraire à qui ça va faire perdre leurs moyens. Et tu as pris une voie dans laquelle on juge des gens sur une épreuve donnée un jour J dans des conditions de stress. Certains ce jour-là boostés par le stress seront à 100 % de leurs capacités, d'autres au contraire à 20 %...

Mais rien de tout cela n'est inéluctable ! On peut apprendre à gérer son stress. Je le redis : va à ces séances de sophorologie, renseigne-toi sur les techniques de gestion du stress sans prise de médicaments, ça s'est énormément développé depuis des années, tu trouveras quelque-chose qui te convient.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par gimax.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Salut,

Je me posais la même question que toi il y a quelques temps. Le fait est que je pense que beaucoup pensent pouvoir se doper en prenant ce genre de médicaments mais tu ne connais pas ton corps. Tu ne sais absolument pas quel va être l'effet de ce médicament sur toi. C'est plus un site pour conseiller sur les mathématiques, même si tu as des avis de personnes de prépa qui en ont pris, ça ne change rien puisque chacun est différent et réagit différemment à chaque médicament. Comme on l'a dit plus haut va consulter un médecin et évite ce genre de merde sur le corps. Remets toi en question aussi. Il y a des choses bien plus graves que de rater un examen ou autre. Si tu connais bien tes cours en y allant tu n'as aucun soucis à te faire. Quand je vais en Algèbre en connaissant mon cours sur le bout des doigts je sais que j'aurai une bonne note. Bon par contre le reste c'est pas trop ça mais ce que je veux dire c'est que tu n'as aucune raison de stresser et de rater ton examen si tu connaissais bien ton cours. C'est simple mais le stress ne te fait pas tout oublier en 2h d'examen si tu connais tout par cœur.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par MaSupremacy.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Mon cher Aguelord.

Tu viens de recueillir l'opinion d'un panel de pensionnaires avérés et d'un nombre limité de soignants éventuels. Pour faire un premier screening, il y un critère simple: toute tentative de diagnostic sans auscultation de face à face est une preuve de charlatanerie.

Cordialement, Pierre.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Citation
pldx1
toute tentative de diagnostic sans auscultation de face à face est une preuve de charlatanerie.
La charlatanerie, c'est lorsqu'on se fait rémunérer. Cela étant je vais aller dans le sens de ce qui a été dit et invite l'auteur du post à se méfier le plus possible des avis médicaux recueillis sur internet auprès d'inconnus et de demander l'avis d'un vrai médecin.
df
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Il faut être sérieux deux secondes ! Si la ritaline était aussi dangereuse que certains le prétendent, on ne s'en servirait pas pour cuire les frites !
...
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Bonjour,

df, tu pourrais donner une source sérieuse prouvant qu'on fait cuire des frites avec de la ritaline ?
En tous cas, tu ne m'en feras pas manger.

Cordialement,

Rescassol



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par Rescassol.
df
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
J'ai dû confondre avec "Végétaline" !
Je comprends mieux maintenant pourquoi les frites n'ont aucun effet sur mes troubles de l'attention.
...
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Moi je n'avais jamais entendu parler de ce médicament. Je suis de l'école : moins on ingère de médicaments, mieux on se porte.
Et ce qui m'inquiète, c'est qu'un étudiant en prépa connaisse le nom de médicaments comme ça. Ca fait un peu peur.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Iourran,

il a peut-être été traité tout petit pour agitation insupportable par ses enseignants ou ses parents. C'est le principal usage de la ritaline. Son indication (Doctissimo) : "Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité chez l'enfant de six ans et plus". Ce n'est donc pas du tout un anti-stress !!

Cordialement.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Re-bonsoir à tous

Citation
pldx1
Pour faire un premier screening, il y un critère simple: toute tentative de diagnostic sans auscultation de face à face est une preuve de charlatanerie.

Déjà, jamais je n'aurais pris un médicament sans l'accord d'un médecin, quand-même.
Ensuite, il y a quelques années j'ai pris de la ritaline sous ordonnance d'un psychiatre (et pas un charlatan eheh !), cela avait fonctionné : mes notes avaient augmenté puisque j'étais mieux concentré en cours, je retenais mieux les choses, et une fois que j'ai évité de peu l'exclusion de mon établissement (agitation (comme dit très justement @Gérard) extreme et conneries qui vont avec), j'ai cessé d'en prendre (en gros j'en ai pas pris très longtemps).
Aussi, le fait est qu'en réalité je stresse car je manque de concentration, je ne tiens pas en place 4h durant un DS, je me disperse vite et c'est précisément cela qui me fait "paniquer" sur le moment, et perdre mes moyens et à long terme ma confiance, (en fait, c'est surtout que mon manque de clarté dans mes pensées provient d'un manque de concentration), je suis plutôt renseigné sur les effets de la ritaline puisqu'également mon frère en a pris très longtemps. Pour refaire le lien entre stresse et concentration gérard : mon manque de concentration me fait stresser, voila :) c'est comme si je luttais contre moi-même, de manière générale je ne suis pas stressé par "peur de l'échec".
En tout cas, merci pour vos retours je n'aurais pas pensé en recevoir autant.

Citation
lourran
Moi je n'avais jamais entendu parler de ce médicament. Et ce qui m'inquiète, c'est qu'un étudiant en prépa connaisse le nom de médicaments comme ça. Ca fait un peu peur.

Lourran, ne t'inquiète pas tout va bien, c'est assez banal la ritaline ! Comment cela peut te faire peur si tu n'en avais jamais entendu parlé ?

Citation
lourran
moins on ingère de médicaments, mieux on se porte.

Pourquoi ? c'est faux, c'est trop une généralité pour être vrai : mon frère, moi et des gens de mon entourage étaient TDAH étant petits et la ritaline permet de, petit à petit, s'en débarrasser en réussissant seul à vaincre son trouble de l'attention (qui disparait avec l'âge), c'est comme une béquille, elle a porté ses fruits à de nombreuses reprises.

En fait c'est inutile et dangereux si ce n'est pas suivi, qu'on en prend de manière abusive et que l'on s'en sert uniquement comme "smart drugs" j'en suis pleinement conscient.

Les médicaments (liés aux troubles neurologiques, en lien avec le cerveau) peuvent être une option efficace parfois. (Là on sort du sujet principal) Je ne pense pas que cela soit à rejeter.



Edité 4 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par Aguelord.
Re: J'hésite à prendre des médocs genre ritaline
il y a trois mois
Citation
Aguelord
(qui disparait avec l'âge)

C'était précisément sur ce point-là que portait mon doute.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 140 524, Messages: 1 373 990, Utilisateurs: 25 592.
Notre dernier utilisateur inscrit Haisede.


Ce forum
Discussions: 931, Messages: 13 055.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page