Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
172 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Convergence intégrale

Envoyé par Elias_M 
Convergence intégrale
il y a trois semaines
Bonjour,

Je "traite" un petit exercice d'intégrale indéfinie:

En 1) je dois déterminer la nature de: $$I =\int_{0}^{+\infty} \dfrac{arctan(t)}{t} \mathrm{d}t $$
Ce que j'ai fait comme ceci :
D'abord qq soit t >0 on a que f(t) = Arctan(t)/t = 0 et on peut réaliser une prolongation par continuité en t = 0 avec f(t) = 1.

La lim en +inf de Arctan(t) = Pi/4, et qd t tend vers + Inf alors I ˜ K/t avec k = Pi/2. C'est un équivalent de signe constant positif. L'intégrale de 1/t (entre 1 et + inf) diverge. Le critère de comparaison par équivalence s'applique et on a :
L'intégrale de f(t)dt (entre 1 et + inf) diverge et l'intégrale de f(t)dt (entre 0 et + inf) diverge. Rem: entre 1 et + inf I se calcule bien sur (on a F = Pi/2.ln(x) .. ) mais comme je dois prendre en compte la borne inf = 0 je ne peux pas l'utiliser).

En 2), je dois déterminer la nature de:
$$J = \int_{0}^{+\infty} \dfrac {arctan(t)-\dfrac{\pi}{2} } {t} \mathrm{d}t $$
Heu .. là j'ai un doute: puis-je "simplement" dire que en +inf l'intégrale J = Pi/2t - Pi/2t .. soit 0 ?

En 3), je dois déterminer la nature de:
$$K = \int_{0}^{+\infty} \dfrac{arctan(t)} {t} - \dfrac{\pi}{2(1+t)} \mathrm{d}t $$
a) Montrer que la fonction à intégrer g(t) est prolongeable par continuité en 0: je trouve que g est prolongeable en posant g(0) = 1- pi/2

b) En utilisant la formule valable pour tous x>0 : Arctan(t) + Arctan(1/t) = Pi/2 effectuer un développement limité d'ordre 2 de f au voisinage de l'infini et en déduite que K est convergente.

Un avis/commentaire serait bienvenu sur la méthode : On connait un DL de Arctan au voisinage de 0. Si x tend vers + inf alors 1/x tend vers 0 et on va utiliser le DL en 0 de "Pi/2 - Arctan(1/t)" puisque Pi/2 - Arctan(1/t)= Arctan(t). Il faut alors calculer le DL à l'ordre 2 de g(t) et regarder la lim en + inf du DL obtenu pour voir si on a bien une limite finie .. ?.

E
Re: Convergence intégrale
il y a trois semaines
Tu as eu une réponse ici, pourquoi reposer exactement le même message initial ????
Re: Convergence intégrale
il y a trois semaines
Pour la question 2):

- Tout d'abord, j'ai bien vérifié, et les bornes de l'intégrale J sont bien 0 et + Inf.

En + Inf: pour le numérateur on a lim (Arctan(x) - Pi/2) = 0 et donc lim de J = 0/(+ inf) = 0.

En 0+: Je divise l'expression dans l'intégrale J par t : $$ J = \dfrac {\dfrac{arctan(t)}{t}-\dfrac{\dfrac{\pi}{2}}{t}} {\dfrac{t}{t}} $$
J'ai alors: $$ J = \dfrac {arctan(t)} {t} -\dfrac{\pi}{2t}$$
Lim de (J) en 0+ = Lim en 0+ de Arctan(t)/t - Lim en 0+ de (Pi/2t) avec : Lim en 0+ de Arctan(t)/t = 1 et lim en 0+ de (Pi/2t) = + Inf.

Donc Lim de (J) en 0+ = 1 - Inf = - Inf. Et donc l'intégrale est .... divergente. Et même en 0+ on aurait alors Lim = +Inf. C'est un peu bizarre.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois semaines et a été effectuée par Elias_M.
Re: Convergence intégrale
il y a trois semaines
C'est pour cela que je posais la question.
Alors l'idée de l'énoncé est probablement que, après avoir vu la divergence due à la limite non nulle, on essaie de supprimer cela en soustrayant brutalement la limite, donc on a le cas de la question 2. Comme ça ne marche pas, on passe à une soustraction plus élaborée, de façon qu'il n'y ait plus de problème en 0 (t+1) mais que la fonction à intégrer ne soit plus équivalente à $\frac a t$.

Cordialement.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois semaines et a été effectuée par gerard0.
Re: Convergence intégrale
il y a trois semaines
Oui cela doit être ça ... Pour mieux comprendre j'ai tracé les courbes de chaque fonction des intégrales J et K.

Sur le graphe (en pj) la fonction de l'intégrale J est en bleu et la fonction de l'intégrale K est en rouge. On voit bien que la 2ième fonction "réduit la zone de divergence aux alentours de 0" de la 1ière fonction et que la courbe tend vers 0.

Par contre j'ai un pb : Comme demandé j'utilise la relation "Arctan(t) + Arctan(1/t) = Pi/2" pour calculer le DL en + oo de la fonction $$f(t) = \dfrac{arctan(t)} {t} - \dfrac{\pi}{2(1+t)} $$. Cela bien sûr pour calculer la lim de f(f) en +oo.
Je tombe sur un résultat différent du calcul du DL sans utilisation de la relation ci-dessus ! C'est bêta mais il y a un gros truc qui m'échappe.

==> Avec la relation sur Arctan j'ai ceci:
Arctan(t) = Pi/2 - Arctan(1/t) et qd t tend vers +oo 1/t tend vers 0 et Arctan (1/t) tend vers 0. Donc en + oo on a Arctan(t) = Pi/2 (résultat connu !). Et : Arctan(t)/t = Pi/2t.

Je calcule le DL, à l'ordre 2, de $$\dfrac{\pi}{2(1+t)}$$ en utilisant le DL en 0 de 1/(1 + X) avec ici X = 1/t puisque on est en + oo. J'ai alors ceci : Pi/2t - (Pi/2 - Pi/2t + Pi/2t^2 + ....o(1/t^2) ) = -Pi/2 + Pi/2t^2 + ....o(1/t^2). Et donc la lim en +oo = -Pi/2 ce qui est faux d'après la courbe de f(t).

==> Sans la relation, via un calcul "direct" j'ai ceci: On pose X = 1/t (chg de variable pour +oo) et
DL, ordre 2 de Arctan(X)/X :
DL de Arctan(X) en 0 = X - (X^3)/3 + ... + o(X^3)
et DL de Arctan(X)/X = 1 - (X^2)/3 + ... + o(X^2) = a
Pour le 2iem terme de f(t):
DL de (1/1+X) = (1 - X + X^2 + .. + o(X^2))
et DL de Pi/2.(1/1+X) = (Pi/2 - Pi/2.X + Pi/2. X^2 + .. + o(X^2)) = b

Lorsque je fais la différence a - b des DL (ce sont des DL, donc "j'ai le droit"):
(1 - (X^2)/3 + ... + o(X^2)) - (Pi/2 - Pi/2.X + Pi/2. X^2 + .. + o(X^2)) = 1 - Pi/2 + Pi/2.X - (1/3+Pi/2)X^2 + ..
En remplaçant X = 1/t :
a - b = 1 - Pi/2 + Pi/2t - (1/3+Pi/2). 1/t^2 ..
Et donc la lim en +oo = 1 - Pi/2 ce qui est faux d'après la courbe de f(t) mais surtout est différent du calcul .
précédent ! Je pifomètre une erreur élémentaire de ma part (sur le terme en Arctan) ...

Bon, en tous cas f(t) a une limite finie en + oo et donc l'intégrale K est convergente ...

E


Re: Convergence intégrale
il y a trois semaines
Heu ... ton DL de $\dfrac{\pi}{2(1+t)}$ me paraît bien compliqué. Quand $t\to +\infty, \, \dfrac{\pi}{2(1+t)}\sim \dfrac{\pi}{2t}$, qui est donc le terme d'ordre 1 de ton développement asymptotique. Et le terme d'ordre 0 est 0 (la limite à l'infini de $\dfrac{\pi}{2(1+t)}$). Tu as dû mélanger $t$ avec $\frac 1 t$.

Cordialement.
Re: Convergence intégrale
il y a treize jours
Bonsoir,

je relance ce sujet car j'ai un dl de Pi/2t - 1/t², ça vous parle?
Re: Convergence intégrale
il y a dix jours
Quelqu'un pour m'aider ?
Re: Convergence intégrale
il y a dix jours
avatar
Bonjour,

Je veux bien aider, mais peux-tu écrire la question précise ?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 124 438, Messages: 1 188 301, Utilisateurs: 19 593.
Notre dernier utilisateur inscrit abo12.


Ce forum
Discussions: 26 700, Messages: 247 901.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page