Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
52 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Gap ou écart entre nombres premiers

Envoyé par Algibri 
SXB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Ah oui, mince, je me disais que ça allait pas dans le bon sens pour l'être, mais c'était oublier que tu ne prenais que les nombres impairs!

Bon, je vais essayer de comprendre comment tu prédis cela.

Au fait, pourquoi en avoir pris 22? Quelle importance que 22 soit lle double de 11? Tu as fait ça comme ça ou il y a une autre raison? Pourquoi n'as tu pas pris 33, ou le pgdc de 3,5,7 et 11, c'est à dire leur produit?



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a treize années et a été effectuée par SXB.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Avec un choix adéquat d'un ensemble de nombres premiers, on peut créer une infinité d'intervalles pour lesquels les survivants sont tous premiers.
Partant de cette idée, avec une fonction (à construire), on peut ainsi couvrir tous les nombres premiers d'un N donné.
De même que l'on peut créer un intervalle vierge de tout nombre premier, on peut créer avec un choix précis de nombres premiers, une séquence d'intervalles qui ne contiennent que des nombres premiers.
Je suis presque sûr qu'il existe une combinaison de nombres premiers suffisamment large pour couvrir une longue séquence d'intervalles ne contenant que des premiers.
SXB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Peut-être, mais tu disais avoir fait une découverte qui s'applique dans la pratique. Tu pourrais pas me donner un exemple adéquat avec des nombres à 15 ou 20 chiffres?

Parce que comme tu l'avais si bien dit, donner des nombres à 5 chiffres c'est prendre des gens "pour des cons et des abrutis"



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a treize années et a été effectuée par SXB.
SXB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Algibri Écrivait:
-------------------------------------------------------
> 3 5 7 11
> 14641 1 1 4 0
> 14643 0 3 6 2
> 14645 2 0 1 4
> 14647 1 2 3 6 97*151
> 14649 0 4 5 8
> 14651 2 1 0 10
> 14653 1 3 2 1
> 14655 0 0 4 3
> 14657 2 2 6 5
> 14659 1 4 1 7 107*307
> 14661 0 1 3 9
> 14663 2 3 5 0
>

Au fait, j'aimerais te faire un petit tour de magie:

je vais faire la même chose que toi, en remplaçant 14641 par 16951

OOOH surprise, j'obtiens la même chose!

3 5 7 11
16951 1 1 4 0
16953 0 3 6 2
16955 2 0 1 4
16957 1 2 3 6 31*547
16959 0 4 5 8
16961 2 1 0 10
16963 1 3 2 1
16965 0 0 4 3
16967 2 2 6 5 47*361
16969 1 4 1 7 71*239
16971 0 1 3 9
16973 2 3 5 0

Il faut de tout pour faire un monde! Le tableau est pareil sauf les trucs de droite:

Alors

soit tu ne m'as pas tout dit pour prédire ces diviseurs, et dans ce cas je demande à voir un exemple hot smiley à 15 chiffres au moins...

Soit c'est du bluff!
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Exp^rimé autrement :
Pour tout intervalle de nombres entiers impairs noté M, M+k il existe un sous-ensemble de nombres premiers (noté P') dont le cardinal est le plus petit possible tel que après criblage l'intervalle M, M+k ne soit composé que de nombres premiers.
Criblage veut que l'on passe tous les nombres entiers impairs de l'intervalle M, M+k en calculant le mod (M+k;P'). Tous les nombres sélectionnés doivent être premiers.
Est-ce que ce sous-ensemble P' est unique?
Est-ce que l'on peut le calculer rapidement?
Obéit-il à une loi?

Pour toutes ces questions, je coche oui.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Puisque tu aimes la magie lis ce tableau

3 5 7 11
14619 0 4 3 0
14621 2 1 5 2
14623 1 3 0 4
14625 0 0 2 6
14627 2 2 4 8
14629 1 4 6 10
14631 0 1 1 1
14633 2 3 3 3
14635 1 0 5 5
14637 0 2 0 7
14639 2 4 2 9
14641 1 1 4 0

C'est le même que le précédent avec les 22 impairs qui se situent juste avant 11 puissance 4.

Imagine, tous les nombres sélectionnés sont PREMIERS!!!
Pose-toi la question : pourquoi?

Choisis un nombre premier élève le au carré et teste les nombres impairs juste avant.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Par curiosité : il a enfin exposé sa méthode ? Si oui quelqu'un pourrait me dire ce qu'il faut lire dans tout cet étalage ?

Merci
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Que c'est absurde et irrationnel! Ça parle de crackpot, ça rejette avec grand mépris une idée et ça vient s'enquérir de la suite.
Moi cela me fait sourire.

Il existe des sous-ensembles de nombres premiers qui permettent, après criblage, de produire une longue (voire infinie?) séquence d'intervalles tous composés de nombres premiers.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Imaginez la suite des entiers naturels comme une ligne horizontale infinie ou très grande (N).
Imaginez que l'on puisse choisir à l'aide d'un crible des intervalles précis qui regroupe toutes les solutions xy= s , s compris entre M et N (N-M=k).
On peut donc à l'aide ce sous-ensemble restreint éliminer TOUS LES NOMBRES COMPOSITES.

Exemple cité plus haut

3 5 7 11
14641 1 1 4 0
14643 0 3 6 2
14645 2 0 1 4
14647 1 2 3 6 97*151
14649 0 4 5 8
14651 2 1 0 10
14653 1 3 2 1
14655 0 0 4 3
14657 2 2 6 5
14659 1 4 1 7 107*307
14661 0 1 3 9
14663 2 3 5 0


Une connaissance PRéALABLE du sous-ensemble : (3,5,7,11,97,107) aurait permis d'éliminer les composites 14647 et 14659.
14653 et 14657 auraient été des nombres premiers sûrs à 100%.

Peut-on connaître préalablement le sous-ensemble (3,5,7,11,97,107)?
Peut-on construire un sous-ensemble de ce genre pour un intervalle qui lui correspond?

Si on peut construire un intervalle de nombres purement composites, on PEUT construire avec un choix préalable d'un sous-ensemble de nombres premiers un intervalle composé de premiers purs (après criblage bien évidemment).

J'ai montré pour le gap entre nombres premiers comment choisir un intervalle de nombres composites et rechercher aux extrémités les possibles nombres premiers.
Personne (ou presque) n'a réagi.

Comment voulez-vous que les gens viennent faire des propositions?
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
<<
Que c'est absurde et irrationnel! Ça parle de crackpot, ça rejette avec grand mépris une idée et ça vient s'enquérir de la suite.
Moi cela me fait sourire.
>>

Rien d'absurde :
1) Je maintiens qu'il n'y avait rien d'intéressant dans les messages précédent mon message "crackpot" ;
2) Dans mon dernier message je demandais simplement à ceux qui suivaient le fil si celui-ci était devenu intéressant...

--

Bref, as-tu exposé ton idée ou bien donné un exemple d'application permettant de se convaincre de l'intérêt de ton algorithme ?

--

(C'est tout de même le comble de se faire envoyer balader quand on s'intéresse à ton problème... )
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Il suffit de lire (lire c'est déchiffrer et rien d'autre) pour comprendre. Il y a cet effort à faire. S'attendre à ce que les gens parlent le même langage que vous (identique), attendre un formalisme mathématique pour pouvoir juger, c'est un peu comme des spécialistes de la langue française qui refuseraient d'entendre ce qu'a à leur dire un citoyen français sur la langue française.
Les idées peuvent être le fait de monsieur tout le monde, il suffit d'être attentif aux autres. Aucune idée n'est en soi vide. Chaque idée a son côté à creuser.

Personne, hormis SXB, ne répond.

Personne ne me contredit. Qui ne dit mot consent.

Penses-tu qu'un message inintéressant peut arriver à plus de 1.000 lectures en quelques jours?
Il y a des gens qui lisent et qui doivent sûrement cogiter.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
avatar
Algibri &Eacute;crivait:
-------------------------------------------------------
> Penses-tu qu'un message inintéressant peut arriver
> à plus de 1.000 lectures en quelques jours?

Oui. Il suffit de rechercher les nombreux trollages précédents sur ce forum.

Quand à l'argument "qui ne dit mot consent", laisse moi te dire que si tu raisonnes ainsi, tu vas droit dans le mur.
Ne t'es-tu jamais remis en cause ? Les gens ne te disent plus rien parce qu'il n'y a pas de dialogue possible. Tu te lances dans des monologues sans fin, un peu à la manière de MM.Bogdanoff au passage, sans écouter la moindre réponse. Comment veux-tu que les gens répondent ?
GEB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Bonsoir Algibri,

Je dois avouer que je ne comprends pas grand'chose... et pourtant je ne te prends pas pour un crackpot... Le seul problème, c'est que tu t'exprimes dans un vocabulaire qui n'est absolument, mais alors absolument pas transparent. Aussi, ce que je te propose, c'est de présenter une démonstration, c'est-à-dire avec des "soit n tel que" et des concepts abstraits, car il n'est pas du tout facile de comprendre quoi que ce soit sur des exemples. Définis de manière intelligible ce que tu veux dire (des expressions tels que "criblage", "intervalle"...)

Crois-moi, je cherche à comprendre, mais je n'y arrive pas... le langage mathématique est aussi fait pour pouvoir communiquer et pas juste pour entretenir une "élite" face à "la personne de la rue" (c'est ce que tu sembles croire vu ton message du 26 février à 22h48)

Cordialement,
GEB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
avatar
Citation
Qui ne dit mot consens, Algibri
L'appropriation d'une majorité silencieuse n'apporte rien à la réalité de vos prétentions ; jusqu'à présent, je n'avais pas de raisons d'intervenir mais ne me laisserai pas annexer ainsi. Faites vos preuves monsieur et l'on vous écoutera peut-être.

Pour l'instant, je n'ai rien lu de compréhensible pour moi. Par contre beaucoup d'injonctions méprisantes. Pour quelqu'un qui a commencé par se plaindre d'être méprisé...

L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête.
SXB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Algibiri, je te réponds et ça m'intéresse les nombres premiers mais je suis désolé de te dire qu'à mon sens les messages juste au dessus du mien sont "à mon sens remplis de sagesse" et je souhaiterais, en tant que ton plus fidèle interlocuteur, que tu aies la bonté d'en tenir compte.

Par contre, les autres svp regardez aussi mon truc ("pb sur les nombres premiers clarifié") car j'ai un peu fait mes preuves avec ça alors SVP écoutez moi sinon je vais me suicider intérieurement (non je plaisante) et en plsu j'ai jamais été vraiment méprisant (juste désespéré).sad smiley

Algibri &Eacute;crivait:
-------------------------------------------------------
> Il suffit de lire (lire c'est déchiffrer et rien
> d'autre) pour comprendre. Il y a cet effort à
> faire. S'attendre à ce que les gens parlent le
> même langage que vous (identique), attendre un
> formalisme mathématique pour pouvoir juger, c'est
> un peu comme des spécialistes de la langue
> française qui refuseraient d'entendre ce qu'a à
> leur dire un citoyen français sur la langue
> française.
> Les idées peuvent être le fait de monsieur tout le
> monde, il suffit d'être attentif aux autres.
> Aucune idée n'est en soi vide. Chaque idée a son
> côté à creuser.
>
> Personne, hormis SXB, ne répond.
>
> Personne ne me contredit. Qui ne dit mot consent.
>
> Penses-tu qu'un message inintéressant peut arriver
> à plus de 1.000 lectures en quelques jours?
> Il y a des gens qui lisent et qui doivent sûrement
> cogiter.


Bon, je préfèrerais ne parler que de maths, mais crois tu vraiment, Algibiri, que connaître les quelques quantificateurs et principes de base qui régissent le monde des mathématiques exige vraiment d'être un spécialiste?

Je ne le crois pas, et pour moi ils sont même essentiels à une pensée claire (cf la non-commutativité du "pour tout" et du "il existe" ...)

Algibri &Eacute;crivait:
-------------------------------------------------------
> Exp^rimé autrement :
> Pour tout intervalle de nombres entiers impairs
> noté M, M+k il existe un sous-ensemble de nombres
> premiers (noté P') dont le cardinal est le plus
> petit possible tel que après criblage l'intervalle
> M, M+k ne soit composé que de nombres premiers.
> Criblage veut que l'on passe tous les nombres
> entiers impairs de l'intervalle M, M+k en
> calculant le mod (M+k;P'). Tous les nombres
> sélectionnés doivent être premiers.
> Est-ce que ce sous-ensemble P' est unique?
> Est-ce que l'on peut le calculer rapidement?
> Obéit-il à une loi?
>
> Pour toutes ces questions, je coche oui.


Enfin une forumlation claire de ton soit-disant (jusqu'à preuve du contraire) découverte! C'est bien, voyez ô combien il est plus facile de comprendre ce que j'avais bien fini par comprendre mais au bout d'une semaine et en plus sans en être sûr!

Bon, sinon, c'est bien beau de cocher oui, on peut prendre pour sous-ensemble l'ensemble des nombres composites de [M, M+k] mais j'aimerais savoir comment tu les calcules.

Et si tu nous donnait au moins un bel exemple à 15 chiffres (15 ème édition de ma demande) ou 20 chiffres, histoire qu'on croit bien que tu sais les calculer?



Edité 4 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par SXB.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Algibri :

Le discours << J'ai de belles idées mais je n'arrive pas à les formaliser, c'est à vous mathématiciens de faire l'effort de me comprendre et de m'aider à transformer mes idées en mathématiqus >> peut paraître a priori séduisant.

Cela dit (en vrac et de manière non exhaustive) :

1) Il m'est arrivé, face à ce genre de situation, d'essayer de comprendre,de faire l'effort d'entretenir un dialogue. A chaque fois, j'ai perdu mon temps... Bref, même si un monologue du genre du tiens sur mille vaut quelque chose, la communauté mathématique doit-elle s'intéresser à tous les monologues du genre ? Je ne le pense pas, car alors elle ne ferait plus grand chose d'autre... En conclusion, tu ne peux supposer que c'est aux matheux de faire l'essentiel de l'effort. Par ailleurs, pourquoi ne pas apprendre les mathématiques si tu as l'ambition d'en faire ?

2) Pour que cela marche il faudrait que tu ais une véritable volonté de te faire comprendre (ce que tu ne sembles pas avoir, sinon tu aurais pondu un message unique dans lequel tu aurais expliqué ta méthode, puis éventuellement tu l'aurais peaufiné et agrémenté d'exemples).

3) Il te faudrait aussi une certaine humilité (tu peux t'être trompé)

4) Il faudrait aussi que tu ne méprises pas la communauté mathématique (ne serait-ce que parce que tu en as apparement besoin pour produire des mathématiques à partir de tes idées).

5) etc.
SXB
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
DES EXEMPLES, DES EXEMPLES, DES EXEMPLES!

hot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smileyhot smiley

Mes pauvres petits nombres de Zarska; mon petit nombre de Neumann...eye popping smiley



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par SXB.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Toujours rien ?
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
À Monsieur Yop et aux autres,

Je vais poser une question simple :
Soit un intervalle composé de nombres pairs consécutifs (n, n+2, n+4, ...n+2k).
Peut-on construire cet intervalle de manière telle que les seuls et uniques plus petits diviseurs des nombres composant cet intervalle (n, n+2, n+4, ...n+2k) soient 1,2,3,5,7,11,13...pi avec i relativement petit (en comparaison avec n+2k.
Exemple i=100 et n+2k de l'ordre de 200 chiffres et plus ou i-10 et n+2k de l'ordre de 7 à 8 chiffres.
Tous les nombres de cet intervalle sont soit divisibles par 1 et ils sont premiers, soit divisibles par 2 ou 3 ou 5 ou 7 ... ou pi.

Est-ce qu'une telle opération est possible?
Moi, je pense que oui.
Vous voulez la preuve CONCRÈTE de cette possibilité?
Prenez une très longue liste de nombres impairs et décomposez chaque nombre.
Vous verrez que des intervalles très longs (de l'ordre de 80 nombres successifs, j'en ai trouvé) répondent à ces critères.
S'ils existent c'est qu'ils vérifient un certain nombre de conditions.
Pourquoi certains intervalles contiennent des nombres premiers ainsi que des nombres composés divisibles tout au plus par un nombre très restreint de facteurs?
On peut retrouver des intervalles de nombres TOUS composés. Voir le début du post.
On peut retrouver des intervalles qui, après un criblage limité, ne contiennent que des nombres premiers (je parle bien entendu des nombres sélectionnés, ayant survécu au crible).
Vous êtes bien mieux outillés que moi pour trouver une meilleure solution.


Je vous donne un exemple d'intervalle de 24 nombres contenant 9 premiers :
19401, 19403,19405,19407,....19447,19449

et tous les PLUS PETITS diviseurs des nombres composés de l'intervalle sont au nombre de 4 :
3,5,7,13.

Je rappelle que la racine carrée de 19400 est de 139 et des poussières.
Avec uniquement 4 diviseurs, le crible permet de faire ressortir 9 nombres premiers sur un intervalle de 24 nombres.

Construire arbitrairement ces intervalles est faisable (surtout pour de très grands nombres). Quand je dis construire, c'est retrouver bien sûr.
Ce n'est pas encore au point de mon point de vue car je butte sur un certain nombre de difficultés (les tests surtout que je fais sur un tableur) mais c'est théoriquement soluble.
Il n'existe malheureusement pas de tableur pour manipuler de très grands nombres.



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par Algibri.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Salut, tu peux préciser ce passage stp ?

<<
Construire arbitrairement ces intervalles est faisable (surtout pour de très grands nombres). Quand je dis construire, c'est retrouver bien sûr.
Ce n'est pas encore au point de mon point de vue car je butte sur un certain nombre de difficultés (les tests surtout que je fais sur un tableur) mais c'est théoriquement soluble.
>>
l.g
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Ce que tu n'as pas l'air de comprendre Algibri,

C'est que tes experiences sont faites sur de petits nombres et il est clair que tu as de grandes chances d'avoir des petits facteurs
mais que crois-tu, que pour des nombres de x million de chiffres tu te figures que c'est toujours pareil.
Rien que le fait d'utiliser les mutilples de 3 et 5 augmente de 30% les opérations inutiles, du simple fait que les seuls entiers qui vont t'intéresser sont les entiers p(30) divisibles par des facteurs premiers >= 7 donc tous les premiers congrues p(30)

Pour tester un nombre de Mersenne de 9000000 de chiffres avec un test qui fonctionne avec ce type de nombre, et un bon pc de 4 giga de ram, il faut un mois 24h sur 24 pour faire 2^350000 - 1 opérations.



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par AD.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Yop &Eacute;crivait:
-------------------------------------------------------
> Salut, tu peux préciser ce passage stp ?
>
> <<
> Construire arbitrairement ces intervalles est
> faisable (surtout pour de très grands nombres).
> Quand je dis construire, c'est retrouver bien
> sûr.
> Ce n'est pas encore au point de mon point de vue
> car je butte sur un certain nombre de difficultés
> (les tests surtout que je fais sur un tableur)
> mais c'est théoriquement soluble.
> >>

Qu'est-ce qui n'est pas clair dans ces phrases?
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
<<
Construire arbitrairement ces intervalles est faisable (surtout pour de très grands nombres).
>>
Construire en quel sens ? Quel est l'algorithme ? Quel est sa complexité ? Combien d'opérations pour obtenir un intervalle d'un type donné ? Peut-être as-tu carrément une "formule". Si oui laquelle ? Ou quelle est sa tête.

<<
Quand je dis construire, c'est retrouver bien sûr.
>>
Ah. Retrouver un intervalle, qu'est-ce que ça signifie ?

<<
Ce n'est pas encore au point de mon point de vue car je butte sur un certain nombre de difficultés (les tests surtout que je fais sur un tableur) mais c'est théoriquement soluble.
>>
Que veux-tu dire par "théoriquement soluble" ? Tu as démontré quelque chose ? Qu'est qui est soluble d'ailleurs (cela rejoint les premières questions, qui sont les questions essentielles sans doute ici) ?

Merci.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Monsieur Yop,

Sont-ce des précisions que tu demandes ou des informations?
Je suppose avoir été trop clair en donnant des exemples. Si tu attends un algo avec sa complexité mesurée, j'avoue que je ne suis même pas capable d'évaluer la complexité d'un algo qui se contenterait d'énumérer 10 puissance 300 nombres entiers de 1 à 10 puissance 300.
Je le dis et le répète.
Je ne suis pas programmeur.
Je ne suis pas mathématicien.
Je ne sais pas utiliser le latex.

Un Deug mass obtenu à jussieu il y a une trentaine d'années et autres diplômes non liés aux maths, voilà ce que je possède comme niveau.

Ceci dit,je sais ce que veulent dire de très grands nombres. J'ai déjà utilisé ubibm32 mais comme il m'avait créé une série de problèmes dans mon ordi, je l'ai définitivement barré et banni de mon ordi.
Et le challenge RSA je sais ce que c'est pour avoir tenté de les solutionner.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Bon. Dois-ton en conclure que ton annonce d'un résultat extraordinaire il y a quelques temps était bien du moquage de bouche ?

Te rends-tu compte que c'est à cause de malades dans ton genre qu'il est déraisonnable de passer du temps à déchiffrer la prose d'un autodidacte ? Et que par conséquent l'idée géniale d'un autodidacte pourrait sombrer dans l'oubli ?

Ne crois-tu pas qu'à l'avenir il serait futé de n'annoncer des découvertes bouleversantes que quand tu as effectivement trouvé ne serait-ce qu'un truc très modeste ?

----

Yop, qui a déjà perdu du temps avec deux ou trois malades dans le passé, et qui est bien content de n'avoir pas perdu du temps avec celui-ci...
lg
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
bonjour
algibri
ce que Yop t'a demandé, c'est tout simplement ce qu'il y a de plus naturel.

tu n'as fournit aucune explication suffisament claire, sur ce que tu appels un algorithme d'intervalle, qui te permettrait ensuite d'extraire soit des nombres composés et il ne resterait alors que les nombres premiers.

ou bien construire des intervalles qui ne contiendrait que des nombre premiers!
comment, tu as dans ce cas, éliminé les composés ?

je suis moins matheux que toi, et pourtant mon algorithme P(30) c'est moi qui l'ai construit et découvert; ensuite: n'étant absolument pas informaticien jai fournis toutes les instruction pour faire le programme!

exemple :
je ne veux que des nombres premiers P de la forme: P = 23(30)

il m'a fallut expliquer comment je faisais pour extraire ces P=23(30) et le prouver de façon simple .
ce qui m'a conduit à donner toutes les explication du fonctionnelment de l'algorithme!

a) je construit un tableau de cellules représenté par des 0 la première cellule vaut 23 donc 0=23 puis chaque cellule augmente de 30 donc cellule 1 = 53 , puis 83 , 113 , 143 = 11*13 mon 0 se transforme en 1, car 143 est composé

ce qui donne 0 . 0 .0 .0 .1 .0

b) une cellule vaut 30 si je veux un tableau pour controler tous les P=23(30) < 30 000 je construit un tableau de 1000 cellule

c) il me faut donc positionner les 4 couples de facteur premiers , de base qui vont extraire les P=23(30)
cellule 4 je positionne 11*13
cellule 6 je positionne 7*29 car 203 = 180 + 23 donc 6 cellules plus la première qui vaut 23 +30 +30 +30 +30 +30 +30 =203 = 7*29
(idem pour les deux autres couples de base, 17*19 et 31*23)

d)il faut faire démarrer l'algorithme, en commençant par le premiers couple et le plus petit facteur
donc 11 va compter 11 cellules et se positionner avec son nouveau conjoint (13+30) = 43 chaque nouveau conjoint augmente de 30

puis 13 va faire de même et se positionner avec son nouveau conjoint 11+30=41

idèm pour les 3 autres couples de bases (les bases sont obligatoirement des facteurs premiers)

e) comment savoir si ce nouveau conjoint est premier ou composé!
simplement:
lorsque la base 11 arrive dans sa nouvelle cellule si cette cellule s'est transformé en 1 c'est qu'un facteur premier la marqué, donc à transformé le 0 en 1! si ce n'est pas le cas on pourrait considérer que 43 est potentiellement premier;
mais si cette cellule ne se compose qu'avec 11n, elle ne peux donc ne pas avoir était marquée par un autre facteur,
donc avant de faire partir 43, la base doit diviser son nouveau conjoint si elle le divise, alors 43 est composé, il est éliminé , seule 11 recomptera son nombre de céllules, se positionnerra en attente avec son nouveau conjoint (43+30)etc etc
si 43 n'est pas divisible par 11 alors il est définitivement premier, il va compter et marquer toutes ses cellules =1 jusqu'à la limite fixée, sans s'arreter.

f) à la fin de l'algo tous les 1 sont des composés par conséquent tous les o sont des nombres premiers P=23(30) à 100%
il suffit de ne compter que les 0, plus la première cellule pour connaître le nombre de premiers p = 23(30) < 30000

si on numérote les 1000 cellules, on connait exactement la position de chaque nombre premier 23(30)
ainsi que les nombre premiers qui sont la somme de: 23 + k30; exemple :
23+(5*30)=173 qui est le cinquième premier de cette Famille 23(30)
23,53,83,113,173
on numérote les cellule en commençant par 0.1.2.3...n
et on compte 1.2.3...n

Voila ce que te demande d'expliquer Yop pour ton algorithme... et non
si c'est faisable ou probablement , peut être que cela doit marcher théoriquement ...etc etc
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Yop &Eacute;crivait:
-------------------------------------------------------
> Bon. Dois-ton en conclure que ton annonce d'un
> résultat extraordinaire il y a quelques temps
> était bien du moquage de bouche ?
>
> Te rends-tu compte que c'est à cause de malades
> dans ton genre qu'il est déraisonnable de passer
> du temps à déchiffrer la prose d'un autodidacte ?
> Et que par conséquent l'idée géniale d'un
> autodidacte pourrait sombrer dans l'oubli ?
>
> Ne crois-tu pas qu'à l'avenir il serait futé de
> n'annoncer des découvertes bouleversantes que
> quand tu as effectivement trouvé ne serait-ce
> qu'un truc très modeste ?
>
> ----
>
> Yop, qui a déjà perdu du temps avec deux ou trois
> malades dans le passé, et qui est bien content de
> n'avoir pas perdu du temps avec celui-ci...

Et voilà que ça s'improvise télépsychiatre!!!
Des gars dans ton genre, je les vois déjà venir ... ça marche pas comme ça avec moi. Je ris et je passe. Bien trop hypocrite à mon goût.
Demande des infos au lieu de passer par tous ces détours.
Tu n'es pas assez matheux pour dégager les conclusions qui s'imposent. J'ai fourni suffisamment d'indices.
Adios!

Ps : n'oublie pas que c'est toi qui a relancé le post avec ton "toujours rien?".



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par Algibri.
Yop
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Rigolo !


<<
Des gars dans ton genre, je les vois déjà venir ... ça marche pas comme ça avec moi. Je ris et je passe. Bien trop hypocrite à mon goût.
>>

Je t'ai demandé d'exposer clairement tes idées. Tu ne l'as pas fait. Dans le passé j'avais cherché à déchiffrer des textes un peu loufoques de personnes prétendant avoir démontré de grandes choses. A chaque fois c'était délirant. Où est l'hypocrisie ?

<<
Demande des infos au lieu de passer par tous ces détours.
>>

J'en ai demandé plusieurs fois et je n'ai jamais rien eu de concluant. De quels détours parles-tu ?

<<
Tu n'es pas assez matheux pour dégager les conclusions qui s'imposent.
>>

Je suis mathématicien (trop médiocre pour toi, peut-être). Cela dit, dans l'un de tes derniers messages, tu as assez clairement dit que tu n'avais rien... Bref...

<<
J'ai fourni suffisamment d'indices.
>>

Tu n'as rien fournit de sérieux.

<<
Adios!

Ps : n'oublie pas que c'est toi qui a relancé le post avec ton "toujours rien?".
>>

J'ai relancé le post car je voulais savoir si tu avais finalement donner ton idée révolutionnaire ou pas. Je ne voulais pas faire de jugements hatifs. Il me semble que maintenant la situation est claire.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Ce fil est clos.
Monsieur Yop, je ne te renverrai pas à tes posts antérieurs pour te prouver que tu fais preuve d'hypocrisie.
Quant à mon idée, je le réaffirme. Elle est révolutionnaire. Oui! je peux créer des intervalles composés de premiers à 100% après criblage limité.
Et même s'il s'gait de très très grands nombres.
À trop mépriser les autodidactes (ce que je ne suis pas), on voit en filigrane la médiocrité accourir avec ses gros sabots hypocrites.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
avatar
De l'aveu même de son initiateur, ce fil est clos. Je ferme là ce sujet au contenu consternant :

on y a lu des insultes, des rodomontades, des fausses promesses et des dérobades. Rien de précis et un refus complet d'expliquer la moindre des nombreuses obscurités.

Bruno



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a treize ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par Bruno.
Re: Gap ou écart entre nombres premiers
il y a treize années
Un petit avis "extérieur".. A mon avis, la plupart des intervenants ont fait preuve de courtoisie avec Algibri. SXB a même cherché à comprendre.

Mais je suis bien forcé d'admettre que la technique Yop est la plus simple.
Attendre d'avoir une synthèse lisible.

Notre temps est notre bien le plus précieux.

Ce que j'aime bien avec les maths, c'est qu'on ne peut pas tricher.

Pour jouer utilement à l'arlésienne, il faut s'appeller Fermat et manquer de papier, Galois et manquer de temps, ou Ramanujan et manquer de public.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 137 942, Messages: 1 337 849, Utilisateurs: 24 647.
Notre dernier utilisateur inscrit inconnu25545.


Ce forum
Discussions: 5 115, Messages: 62 068.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page