Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
69 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

que faire avec l'agreg ?

Envoyé par pierrou 
pierrou
que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonjour à tous. J'ai l'agrégation et je suis prof stagiaire, mais je me rends compte que je ne suis pas fait pour le métier de prof.
Que puis-je faire, étant agrégé et n'ayant pas de diplôme de mathématiques appliquées ? Auriez-vous des idées ?
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonjour,
Dans les rectorats, il y a des services pour les reconversions professionnelles : ils devraient te faire des propositions si tu es titularisé et ne pas te laisser sur le carreau.
Par ailleurs, il existe pas mal de diplômes à vocation professionnelle sur un an pour les titulaires de masters, par exemple.
Tu peux aussi faire un bilan de compétences, ça pourrait t'aider.
Cordialement.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonjour.

L'agreg ne te servira pas à grand chose : C'est le recrutement d'un prof. Au mieux, ça fait bien sur un dossier pour la recherche, mais le fait de ne pas vouloir enseigner te laisse peu de possibilités de valoriser une thèse de maths.
Si c'est en dehors de l'enseignement, il te reste à utiliser tes capacités pour décrocher un boulot de cadre ou technicien : Concours de la fonction publique, candidatures spontanées dans les entreprises, ... ou bien pour te former professionnellement en un an ou 2 (reprendre des études). Dans les deux cas, c'est toi qui peux décider quel métier te convient. Les CIO peuvent te conseiller.

Bonne chance !
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
pierrou, tu sais si vous êtes beaucoup de stagiaires dans ton cas, qui veut démissionner aussi vite ?

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Merci pour vos réponses.
Enseigner ne me déplaît pas, mais mon stage étant très mal parti, j'ai peur de ne pas le valider (on me l'a bien fait comprendre). Si je me fais licencier, le rectorat ne pourra pas m'aider, si ?
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Je ne compte pas démissionner (pour le moment). Mais je n'arrive pas à tenir le rythme, et j'ai l'impression de me faire fusiller de partout (inspecteurs, tuteur, bahut...). Je suis un peu perdu, et je me demande donc quelles sont les solutions envisageables, à part reprendre un master...
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
nicolas.patrois écrivait:
-------------------------------------------------------
> pierrou, tu sais si vous êtes beaucoup de
> stagiaires dans ton cas, qui veut démissionner
> aussi vite ?

Je ne sais pas : on se voit peu et on n'a pas le temps de parler de notre état... Je sais que je n'en ai parlé à aucun autre stagiaire par exemple. J'ai travaillé dur pour obtenir l'agrégation externe l'an dernier, et je trouve cette année encore plus difficile, ce qui me désespère. C'est pourquoi je commence à me demander ce que je pourrais faire l'année prochaine, en dehors d'un autre stage d'enseignant.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
nicolas.patrois écrivait:
-------------------------------------------------------
> pierrou, tu sais si vous êtes beaucoup de
> stagiaires dans ton cas, qui veut démissionner
> aussi vite ?

Il paraît que les dernières journées du centenaire de l'APMEP ont permis d'entendre des témoignages faisant état de beaucoup de cas semblables au niveau de la France entière.

Jean-Yves Degos
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Cette année de stage doit être très difficile. Ma première année avec 6h de cours, je travaillais tout le temps, alors j'imagine pour toi !
Il m'a fallu personnellement 2 ou 3 ans avant de pouvoir me sentir bien dans ma peau de prof, ne te décourage pas tout de suite !
De toute façon, il est rare que l'on vire dès la première année les stagiaires.

Tu verras bien à la fin de l'année ce qu'il en est, si tu veux faire autre chose, il ne sera pas trop tard !

Courage
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Merci pour tes encouragements superfly. Je n'ai pas un stage si difficile que ça étant agrégé (car je n'ai que 15 heures par semaine... comparé aux autres...). Mais je ne m'en sens pas capable ; de plus, mon tuteur et les inspecteurs m'ont déjà dit que ce que je fais ne va pas. Les élèves me le font aussi sentir tous les jours... Je ne suis pas sûr de terminer l'année. Je fais de mon mieux, mais apparemment je suis à côté de la plaque... Tu dis qu'il est rare que l'on vire en 1ère année des stagiaires ; est-ce que tu sais combien sont virés en 2ème année ?
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Jean-Yves, j’entends le même son de cloche de la part de mon syndicat. Balancer les stagiaires 18 h dans la cage aux lions, c’est scandaleux. Pire encore, on les balance à poil, et on leur fait la morale.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a neuf années et a été effectuée par nicolas.patrois.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Je pense que ça ne doit pas excéder 2 par académie, par discipline et par an.

JYD
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Vu comme c’est parti, les démissions vont dépasser les deux par académie par an.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Cela fait 2 années de suite que ma femme a un stagiaire redoublant : cela se passe plutôt bien pour eux, ils progressent énormément dans la gestion de la classe.

J'ai cru entendre dire que le ministère (les rectorats) allaient revoir la situation des stagiaires l'an prochain car c'est assez catastrophique.

Ne pas se décourager, ne pas lâcher prise et bien suivre les conseils du tuteur (normalement ils devraient être bons).
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Certes ! Quand je disais "2 par académie, par discipline et par an", je répondais à la question de pierrou "est-ce que tu sais combien sont virés en 2ème année ? ". Je parlais donc des licenciements. Les démissions c'est clair qu'il y en aura plus cette année...

JYD
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Mon tuteur ne m'aide pas beaucoup (pas de temps) et me démotive beaucoup (quand il a le temps c'est pour me dire que tout va mal...). J'entends dire aussi que la situation des stagiaires de cette année n'est pas bonne, mais qu'en est-il réellement ? Je ne sais même pas s'il y a des démissions dans mon académie par exemple... Comment le savoir ? Combien de stagiaires ne vont pas bien ? Et où trouver ces données ? On entend des plaintes, des rumeurs, des "on dit", et je trouve tout cela flou (pour moi).
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Citation

Ne pas se décourager, ne pas lâcher prise et bien suivre les conseils du tuteur (normalement ils devraient être bons).

Tout est dans l'adverbe "normalement". L'expérience montre qu'en général et en moyenne, ils sont au contraire, plutôt mauvais car la plupart du temps ce sont des conseils de posture, et le problème de l'E.N. ne résout plus, depuis longtemps, à coup de postures.

La recette est assez simple, mais partielle:

1) ta pédagogie ne joue aucun rôle (ou presque)
2) c'est comme le stationnement à Paris: les élèves se comportent à peu près bien, "proportionnellement" à ce que leur coutent leurs petits écarts. Le truc consiste donc à faire payer rapidement et neutrement les écarts de discipline: l'idéal étant les lignes, ou les corvées que tu peux quantifier à volonté: faire copier un reglmt interieur est couteux pour l'élève, mais tu ne peux pas quantifier, c'est tout ou rien.
3) Gérer ça d'une manière comptable (d'abord donner l'amende, puis recenser les retours, ne pas accepter en cours, ou demander un renvoi du lycée (1 journée, par ex) pour une amende non retournée.

Ca me semble le meilleur conseil à te donner pour l'aspect "gestion du comportement", le reste, c'est du flan

Concernant ta "non vocation", hélas, msg tout autant pessimiste: avec l'agreg, je vois assez mal comment tu peux te "reconvertir", puisque c'est un truc intra administratif, fait quasiment uniquement pour recruter des profs, et que ça n'atteste de rien d'autre. Menfin, je pense que ça peut quand-même t'éviter un emploi de balayeur et te permettre plutôt un emploi "de bureau" à priori, mais c'est guère tout.

La question c'est que veux-tu faire d'autre? As-tu dit quelque chose la dessus (je vais lire plus en détail)?

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Joke-nc
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonsoir,

Pour mon académie (Lille), on compte pour l'instant 4 démissions, ce qui selon le rectorat est inférieur aux chiffres habituels...
Evidemment ce n'est pas une année facile et le plus dur pour moi, ça aura été de ne plus penser comme quelqu'un qui fait ses études mais comme quelqu'un qui transmet. Il faut savoir mettre derrière soi tout ce que tu as appris et la manière dont tu l'as appris.

N'oublies pas que toute manière, tu es là pour apprendre à enseigner et comme les inspecteurs savent si bien le dire, c'est par l'erreur qu'on apprend. Je pense que tu devrais commencer par t'affirmer, par devenir non plus le stagiaire, mais celui qui a pris le poste vacant de professeur et donc qui a le droit d'être quelqu'un.

Ne vis pas ton stage comme quelque chose qui doit t'être transmis mais comme quelque chose que tu dois acquérir.

Tu as eu l'agrég, c'est donc que tu as des capacités bien spécifiques de gestion de pressions, de stress et une capacité de travail assez conséquentes. Sers toi en pour montrer à tout ce foutoir que même malgré ces conditions dérisoires, tu peux, lentement, te lancer dans le métier qui te faisait rêver quand tu préparais l'agrég.

Je suis stagiaire également et j'ai déjà dis merde pas mal de fois à mon tuteur parce que je n'étais pas d'accord avec lui. Il n'a pas la science infuse et comme tout bon professeur (et non stagiaire) tu as encore ta liberté de pédagogie.

Allez courage. :)
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
C’est quatre démissions pendant les deux premiers mois, les chiffres du rectorat concernent l’année entière, non ?

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Joke-nc
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Oui oui pendant les deux premiers mois...
Le rectorat a comparé par rapport à la même période l'année dernière.
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Et est-ce qu'il y a autant de stagiaires cette année dans ton académie ? (par rapport à l'année dernière)
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Bonsoir Pierrou,

La seule chose qui me vient à l'esprit pour t'aider est : ne te décourage pas.
Il est naturel lorsqu'on débute, d'être à côté de la plaque ! Le métier est loin d'être facile et demande un peu de savoir-faire, de travail et.... d'expérience !

Au cours de ma première année d'enseignement (17h devant élèves, pas d'IUFM), j'étais consternant, mais j'ai fini par corriger certains de mes défauts.
Je continue aujourd'hui à en corriger d'autres (je m'efforce !).

Être fraîchement agrégé (ou certifié) ne garantit hélas pas grand chose.... (le mode de recrutement est clairement à parfaire !)

Courage, courage, courage !

PS : L'agreg sert à recruter des profs, alors si on n'est pas prof, j'ignore l'intérêt de l'avoir.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonjour,

Contrairement à la certification, l'agrégation est considérée comme un titre, elle peut donc figurer, traditionnellement, sur une carte de visite (comme un lot de consolation).

Par ailleurs, je connais un très bon prof, qui a commencé en 6e en faisant un cours sur $ \mathbb{Z} / 6 \mathbb{Z} $, les élèves demandant en fin de cours en quelle couleur on devait souliger le titre !

On a tous potentiellement des difficultés en classe, rien n'est acquis.

La gestion de classe est un métier que l'on apprend pas à l'université, on est tous des autodidactes !

Quelques conseils que je donne aux jeunes profs (en vrac, ils ne sont pas non plus parole d'évangile) :
- Laisser beaucoup de temps aux élèves pour copier ce qui est important au tableau : c'est l'occasion d'avoir du calme et de se reposer un peu.
-Les règles de vie en classe doivent être claires, les sanctions très progressives.
-Les élèves oublient vite, les problèmes doivent être réglés le jour même.
-Il faut instaurer des rituels, des répétitions, rassurants pour les élèves.

Bon courage.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Je doute que si on a démissionné on peut encore faire valoir le titre d'agrégé.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonjour,

Un titre se porte à vie (Président, Ministre, Docteur,... Agrégé) même si on n'exerce plus.
Après, c'est une question de principe. (Quoique certains titres sont protégés par la loi).

Cordialement.
maxrun
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Perso, ds notre établissement on a un stagiaire. On l'a soutenu dès le début. Je suis le coordo de notre discipline et notre équipe est très soudée: bcp de mails entre nous, mutualisation de nos doc. Donc, cela aide je pense, pourtant ds un établissement pas facile.

Je pense que c'est super important d'avoir une bonne ambiance pour tt prof et encore plus pour un stagiaire

Courage aux différents stagiaires.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
..

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a six années et a été effectuée par christophe c.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Bonsoir christophe,

Sur wikipédia : Professeur agrégé

Je ne voulais pas établir de liens hiérarchiques entre mes exemples, si ce n'est qu'ils sont tous des titres.
Je pensais simplement au stagiaires qui démissionnent, ils peuvent toujours écrire "agrégé de l'université" sur leur CV, même si, effectivement, c'est un peu vieille France.
Sur le marché de l'emploi autant se mettre en valeur.

Bon courage aux stagiaires, travaillez en équipe !

[Correction du lien. AD]



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a neuf années et a été effectuée par AD.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Merci pour le lien:

loool en tout cas, ça montre qu'on trouve tout sur wikipedia hot smiley... et même

Citation

qui précise que leur placement en collège devrait être exceptionnellement rare

donc la plupart du temps, pas rare :D

Mais ça veut dire quoi "titre" (je veux dire dans ton contexte)?

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Je n'ai pas de définition précise pour un titre (je pourrais consulter un dictionnaire !).
Pour moi, c'est une sorte d'"appelation d'origine contrôlée" qui garantit une forme de sérieux de la personne.

Cordialement.

PS :
Finalement j'ai trouvé ça :
D'une manière générale un "titre" peut être défini comme la qualité attachée à la source d'un droit ou un ensemble de droits. Cette source peut se présenter sous la forme d'une disposition légale, ou administrative, ou sous la forme d'une convention ou d'un jugement.

L'agreg devrait donner des prérogatives à ceux qui en sont titulaires, mais comme tu le dis plus haut, les agrégés ont un traitement de plus en plus similaire à celui des certifiés.
En fait, des droits supplémentaires sont surtout accordés à ceux qui figurent en tête de liste au concours.
Les autres sont lâchés dans la fosse aux lions, sans formation réelle. (L'intégrale de Lebesgue sert peu pour apprendre à un enfant de 12 ans à tenir son compas cool smiley)

Encore un mode de recrutement obsolète qui mériterait un peu d'attention de la part des décideurs...
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
..

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a six années et a été effectuée par christophe c.
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Je sais que c'est pas forcément le bon endroit pour poster cela, mais comme j'ai présenté ma situation ici...
Quelles punitions collectives peut-on donner en lycée ?
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Méfie-toi des punitions collectives... Elles engendrent un sentiment d'injustice et les élèves innocents risquent de se mettre contre toi aussi. D'autre part ça ne plaît pas du tout aux parents, et avoir les parents sur le dos c'est la pire chose qui puisse arriver.

Une fille qui était stagiaire dans le même lycée que moi et qui avait résolu ses problèmes de discipline par ce genre de méthode l'a payé cher le jour où elle s'est fait visiter : ses élèves se sont vengés en refusant ce jour-là toute participation...
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Eh oui, vive l'impunité de merdeux qui se savent protégés par leurs parents.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
C'est bien l'un de mes problèmes (les parents)... Je ne peux jamais rien leur dire, car les parents me disent que leur enfant est très bien. Je n'ai un problème qu'avec une seule classe, mais j'ai tellement de problèmes avec eux... Ils me dégoûtent vraiment du métier. Les parents de cette classe sont "connus" par le lycée : ils ont regroupé tous les merdeux dans cette classe, et tous les merdeux qui devraient être réorientés mais dont les parents ont refusé une réorientation. Et moi... je ne sais pas du tout comment les gérer. Il y a une bonne 20aine de merdeux, sur 35 élèves. Parmi ces 20, il y en a une quinzaine qui sont soutenus par leurs parents. Que faire aussi ? Hier, un merdeux (qui ?) m'a insulté avec une voix tordue ; je ne sais donc pas qui m'a insulté (je vois vers où il était mais qui ?). Comment gérer ça ? Donc les autres se sont mis à rire... Ensuite il y en a un autre qui m'a menacé, trois qui ont refusé de travailler, des retards... en résumé : RIEN ne va dans cette classe, et je n'arrive pas à les tenir ; je me sens complètement débordé, et j'y vais avec une boule au ventre... Je suis fatigué, car j'ai beaucoup de travail. Et ensuite eux ils me dégoûtent complètement du métier, et "me crachent dessus". Avec les autres classes ça ne se passe pourtant pas mal... Mais pour moi la classe de merdeux est vraiment un cauchemar.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Je ne suis pas du tout étonné que ça vire au cauchemar. Qu'en savent et/ou pensent les collègues, l'administration et les parents qui tiennent debout ?

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
J0ke-nc
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Ton administration ne te soutient pas j'imagine ?
Logiquement tu as eu la classe poubelle parce que t'étais pas prévu dans les effectifs...

Il faut savoir que tu as le droit de porter plainte si on t'a menacé et même insulté.
Ne passe pas forcément par ton chef d'établissement car lui bloque les rapports souvent.

N'hésite pas non plus à faire des rapports d'incidents, quitte à mettre une vingtaine de rapports sur le bureau du proviseur. Tant pis pour lui s'il a pas assez de jugeotte pour te venir en aide.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
salut à tous

@pierrou: ne conclus pas trop vite que tu n'es pas fait pour ce métier, car les débuts sont tjs difficiles. Personnellement, j'ai eu de la chance durant mon année de stage:
--> un excellent maître de stage (il savait mettre en confiance, et relevait les erreurs avec bcp d'intelligence et d'humanité)
--> une classe (seconde) sympa: ce qui ne m'a pas empêché d'aller au boulot cette première année avec cette fameuse "boule à l'estomac"
--> je fais parti des anciens stagiaires à 6h (et je me demandais cette première année comment j'allais faire l'année d'après à temps plein). Vous avoir mis à tps plein l'année de stage ets une véritable honte, et rend encore plus difficile cette première année.

Il est normal de faire de nombreuses erreurs de pédagogie, gestion de classe ou autres au début (et on en fait tjs ensuite d'ailleurs, mais ça a heureusement tendance à diminuer).
Je rejoins les témoignages concernant la gestion de classe: il faut une politique claire , et ne pas hésiter à sévir (facile à dire, difficile à faire lors des débuts): mots dans le carnet, heures de colles (si possible surveillées par toi: colle le gamin lors d'un de tes cours avec une autre classe), coup de fil aux parents, rapports...Ne pas mettre de punition collective: déjà fait, je me suis pris les parents délèves en pleine face, et personne ne m'a soutenu.
Dans une salle des profs, tu trouveras tjs des imbéciles ("moi, les mouches volent dans mon cours !", "il faut les casser!", "et tu l'as laissé te dire ça...avec moi, il aurait entendu parler du pays, et ça ne se reproduirait plus"....la plupart du tps, c'est du barratin, un problème d'égo à régler), et des profs qui ne se prennent pas pour Rambo, et qui ont connu (et connaissent encore ) les pbs que tu rencontres avec certaines classes. Rapproche toi d'eux, et demande conseil (même s'ils ne sont pas dans ta discipline): il n'est absolument pas honteux de galérer au début (gestion de classe et pédagogie),et on est tous passé par là !!
Prends du recul: on pense svt qu'au début, si on a des pbs, c'est de notre faute. Enlève toi ça de la tête. Il y a des élèves avec qui tout le monde a des pbs.
Trouves toi une occupation qui te permettra de décompresser (sport ou autre): car il faut essayer d'évacuer ses pbs une fois sorti du boulot (très difficile à réussir: une simple correction de copie peut te replonger dedans).

Je te souhaite bon courage, surtout dans les conditions actuelles des stagiaires. Mais je te le répète: ne juge pas trop vite tes capacités d'enseignant.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Salut Pierrou.

Une classe comme celle que tu décris ne peut être gérée que par une équipe de profs unie. Comme tu es le dernier arrivé, il est normal que tu ais plus de problèmes que les autres profs de la classe, mais tous en ont. Contacte-les vite, pour organiser une attitude cohérente face aux "merdeux" comme tu dis. le fait que tu soit débutant te dédouane de la capacité à tenir la classe, et le fait que tu en parles aux autres ca les débloquer ("moi aussi, j'en ai marre de cette classe, de ce groupe d'élèves, ..."). j'ai joué ce rôle (en étant ancien, mais en n'ayant jamais peur de dire mes problèmes) et ça débloquait très souvent les situations. Quand un pénible se fait remettre à sa place 6 fois dans la même journée, il se calme. mais ça ne peut se faire que collectivement.
Bonne chance avec les collègues !
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
gerard0 écrivait:
-------------------------------------------------------
> Une classe comme celle que tu décris ne peut être
> gérée que par une équipe de profs unie.


J'en ai parlé aux autres profs. En résumé, c'est plus ou moins le bordel partout, mais en maths c'est le pire. Le pp s'en fout (il les voit une fois par semaine et s'en fout clairement) ; une prof néo-titulaire a des problèmes aussi, et a envoyé un mail au pp (sans réponse). Ensuite parmi les autres profs, certains partent ce mois-ci (retraite, enceinte)... J'ai essayé d'en parler à tous ces profs, mais j'ai l'impression que tout le monde s'en fout :( et que cette classe pose problème partout. Mais par rapport aux autres, j'ai laissé passer plus de choses au début de l'année. Et si je dis que je ne me vois pas enseignant (en admettant que j'arrive à me faire titulariser.....) c'est parce que je me rends bien compte que par rapport aux autres profs, je le prends mal : eux ils ont tellement l'air de s'en foutre complètement... Alors que moi, je passe de TRES MAUVAISES heures avec eux, et des fois j'ai peur de craquer en plein cours.
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
J0ke-nc écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ton administration ne te soutient pas j'imagine ?
> Logiquement tu as eu la classe poubelle parce que
> t'étais pas prévu dans les effectifs...

Le CPE me soutient, mais je me sens incompétent parce que je suis le seul à arriver avec plein de rapports d'incident d'un coup... J'avais pas trop compris comment ça fonctionnait (pour les rapports, personne ne m'a expliqué, et le temps que je pose la question...). Donc au début de l'année, aucun rapport. Et depuis un peu plus d'une semaine, je n'arrête pas (c'est pourquoi ils sont encore plus pénibles, et les menaces viennent de là). J'ai pour l'instant un seul rapport dans mes autres classes. Mais dans celle-ci... je vais voir le CPE tout le temps :(
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Citation
pierrou
Alors que moi, je passe de TRES MAUVAISES heures avec eux, et des fois j'ai peur de craquer en plein cours.
Je suis aussi passé par là. Il te faut essayer en dehors des cours d'évacuer, penser à autre chose (extrêmement difficile). Et en cours, il n'y rien de plus désagréable que de se sentir totalement impuissant. Ne lâche pas, continue tes rapports, essaye de nouvelles pistes (plan de classe, exclusion de cours). Tu le dis toi même: tu as laissé passer trop de chose en début d'année (ça me rappelle quelqu'un...). A retenir, mais maintenant, il faut faire avec cette classe. C'est plus que compréhensible que ce soit avec le satgiaire que cette classe soit le plus pénible (les autres collègues étaient dan sl'établissement l'an dernier, connaissaient peut-être les "cas", et ils ont plus d'expérience ).
Un conseil qu'un collègue m'avait donné (j'étais dans la même situation que toi avec une classe): même s'il est tentant de lâcher prise, et de laisser aller, repousse tjs ce moment le plus longtemps possible, car sinon l'année sera longue et encore plus pénible.
Courage à toi, ne ressent aucune honte (difficile aussi ça), et tiens le coup. Ce sont les pires classes qui nous "forgent", dans la douleur, et avec qui on apprend (en faisant erreurs sur erreurs) la discipline.



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a neuf années et a été effectuée par xunil.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
..

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a six années et a été effectuée par christophe c.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Difficile de t'aider sans tout savoir....

Les plans de classes marchent souvent un peu.
Les punitions pour bavardages aussi
punition pas rendu perso je double.... et si pas fait une heure de colle....

Sinon en désespoir de cause.... tu leur fais copier le cours que tu allonges copieusement d'exercices et d'exemple , ça calme toujours un peu de copier, cela les occupe.

Enfin je te souhaite du courage...dis toi que beaucoup ont comme toi vecu cela avant d'arriver à s'en sortir....
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Citation

punition pas rendu perso je double.... et si pas fait une heure de colle....

Ca n'a un intérêt que si l'amende initiale gachait moins de 25mn de la vie de l'élève. Or la moindre facture coute vite (si accomplie) plus que ça.

Bon, tant qu'à faire dans le précis: je donne environ 20 fois par jours des petites amendes (illégales, mais efficaces et appréciées y compris comme démarche par les élèves eux -mêmes) du genre "copier tous les nombres entiers allant de 1 à 1500". C'est dosable, rapide à donner (environ 3 secondes), rapide à ramasser et vérifier (5 secondes par). La semaine dernière, j'en ai ramassé une qui allait de 1 à 8000 (je ne sais plus ce que le gamin avait fait, mais comme je rajoute en gros par tranche de 500 ou 1000 ...)

Pas "d'oubli" ou de retard, je demande un averto conduite au moindre non retour à l'heure. Ca n'arrive jamais de ce fait (si une fois, l'élève a pris une journée d'exlcusion du lycée, vu qu'il avait annoncé qu'il ne la ferait pas, et j'ai donc dit "je propose 1j pour lui faire regretter d'avoir eu l'impression que ça n'arriverait pas")

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Je suis également agrégé stagiaire de mathématique dans l'académie de Grenoble.
En fait, tout depend du lycée dans lequel tu es afféctés:
par exemple, les collègues, avant mon avis ont tout fait pour que le stagiaire ait 2 niveaux. Ce qui n'est le cas pour une amie agrégée (Elle se tape 2nd, 1°S, 1°ES, Term STG avec 3 heures sup).

J'ai survolé les 3 premières pages et tu prétends ne pas être fait pour le métier parce que tu galères!
Dans ce cas-la, personne ne l'est!!
Quand je lis certains commentaires, je me rend compte que j'ai les même problème que toi!
Ils le savent qu'on est stagiaire! C'est indéniable! J'ai l'impression d'être un guignol devant eux et que du coup ils font rien!
J'ai pris les devants de contacter le maximum de fois possible les pp de mes classes, et de faire un bilan.
Il faut absolument dialoguer avec tous les collègues quelques sois leur matière, surtout avec les autres stagiaires du lycée
(C'est mon cas, deux en espagnol et une en SVT).
Déjà, parler des problèmes que tu as cela sera un poids en moins.

Ce qui me dérange au lycée, c'est de faire la police en permanence. J'ai calculé le temps perdu par séance de 55mn, c'est hallucinant. 20 à 25mn pour de la police.

Du coup, étant jeune, j'ai pensé à ma mutation pour l'année prochaine:
Je compte poursuivre les études en faisant un M2R l'année prochaine afin d'obtenir un poste de Pr.Ag ou en CPGE.

Voila. A bientôt.
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
J'y pense aussi, à enseigner en post-bac. Mais j'ai très peur de ne pas valider mon stage, et c'est pourquoi je m'inquiète beaucoup. J'ai été déjà visité et cela s'est très mal passé... Il m'a dit que j'étais complètement en résumé que je suis complètement nul en gestion de classe, et il a raison !
J'ai pour ma part deux niveaux aussi (et de l'accompagnement personnalisé avec d'autres classes), et je galère quand même beaucoup. J'ai deux niveaux, mais je dois faire différemment dans chaque classe, car ma classe de merdeux a aussi un niveau lamentable (partout), ce qui fait que je suis obligé de faire des choses le plus simple possible par rapport aux attendus du programme. Mais les titres des chapitres sont les mêmes, ce sont les mêmes thèmes, le même programme... ce qui simplifie beaucoup.
Sinon, hier, je suis retourné voir le CPE (toujours pour la classe de merdeux). Et le CPE m'a dit qu'il voulait justement me voir, car il avait sur son bureau d'autres rapports d'incident sur ma classe, de la part d'une prof expérimentée et dans ce lycée depuis un bout de temps, qui ne lui donne que rarement des rapports d'incident. Je les avais eus Jeudi matin (et ça s'était TRES MAL passé), et j'avais fait plusieurs rapports ; la collègue en question les a eus l'après-midi, et a refait des rapports (sans savoir que j'en avais fait le matin). Elle a dit au CPE que malgré son expérience (elle est proche de la retraite), elle n'avait jamais vu une classe de 2nde aussi catastrophique.
Cela me rassure un peu, de savoir que je ne suis pas le seul à galérer avec cette classe (même si en maths, c'est pire... ils ont de suite vu que j'étais tout jeune :( ). Mais j'irai quand même Lundi à leur cours avec une boule dans l'estomac...
pierrou
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
linkus écrivait:
-------------------------------------------------------

> Du coup, étant jeune, j'ai pensé à ma mutation
> pour l'année prochaine:
> Je compte poursuivre les études en faisant un M2R
> l'année prochaine afin d'obtenir un poste de Pr.Ag
> ou en CPGE.


Pour un poste PRAG, tu sais si on a besoin d'un M2R ? et tu comptes faire le M2R en parallèle, ou prendre une année ?
ev
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
avatar
Citation
linkus
par exemple, les collègues, avant mon avis ont tout fait pour que le stagiaire ait 2 niveaux. Ce qui n'est le cas pour une amie agrégée (Elle se tape 2nd, 1°S, 1°ES, Term STG avec 3 heures sup).

Tu peux dire à ta collègue qu'elle peut être sure que son stage sera validé. Si ce n'était pas le cas, avec 3 heures sup, qu'elle n'hésite pas à planter son recteur devant le TA, en référé.

e.v.
Re: que faire avec l'agreg ?
il y a neuf années
Tu peux développer ev, j'ai l'impression que tu sous-entends que le fait d'avoir fait des heures sup lui donne une sorte d'"assurance" quant à sa validation...pourquoi ? C'est interdit de faire des heures sup pendant son année de stage ? Elle pourrait alors prendre cette "excuse" pour prétendre ne pas avoir eu des conditions normales pour son année de stage ???
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 137 204, Messages: 1 327 719, Utilisateurs: 24 352.
Notre dernier utilisateur inscrit Bagagnan Ganihou.


Ce forum
Discussions: 4 275, Messages: 80 052.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page