Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
174 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)

Envoyé par JL13 
Bonjour,

voici le sujet du bac S métropole 2013 (je rajouterais le sujet de spécialité dès que je l'aurai). :)

[attachment 28823 148926587-Bac-S-2013-Mathematiques-Obligatoire.pdf]
Pièces jointes:
ouvrir | télécharger - 148926587-Bac-S-2013-Mathematiques-Obligatoire.pdf (54.9 KB)
LP
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Merci JL13.

Au moins, les auteurs du sujet ont résolu le problème "tables ou calculatrices" pour les lois normales. Pas de lois continues du tout, c'est plus simple.

Décidément, on finit en apothéose...

LP
Et quel intérêt d'exécuter un algorithme à la main ?
Et le sujet de spécialité : [attachment 28824 Bac-S-2013-Mathematiques-Specialite.pdf]
Pièces jointes:
ouvrir | télécharger - 148926685-Bac-S-2013-Mathematiques-Specialite.pdf (56.2 KB)
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Pour la spécialité :
Spécialité



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a six années et a été effectuée par FoxHound.
LP
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
@ boun: un algorithme n'étant pas un programme et la programmation n'étant pas un attendu du programme, comment veux-tu faire autrement qu'à la main ? D'ailleurs, je trouve que c'est plutôt bien pour comprendre le fonctionnement d'un algorithme de mettre un peu les mains dans le cambouis...

Sinon, l'exercice de spé est beaucoup plus simple que celui d'obligatoire, non ? L'exercice d'obligatoire est certes classique mais la dernière question demande un peu plus de travail alors que l'exo de spé ne contient absolument aucune difficulté...

LP
Pour rappel la dichotomie étant au programme ils sont supposés connaître le fonctionnement de cet algorithme donc je réitère ma question, quel est l'intérêt d'exécuter cet algorithme à la main ?
Bonjour,
je pense que ceux qui ont fait le sujet n'avaient pas assimilé le contenu du nouveau programme,
les candidats de france métropole sont les seuls à ne pas avoir été interrogé sur la loi normale,... pitoyable décidément,
on veut jamais faire comme les autres en métropole...
bref, un sujet adapté à une find de première, et un exercice sur les fonctions d'un niveau ES,
décidément les concepteurs de sujets sont vraiment à la masse,... affligeant,
Avant, en analyse, on devait étudier la fonction avant de tracer sa courbe. Désormais on balance la courbe dès le départ, et les questions relatives à l'étude des variations n'ont donc plus aucun intérêt...
s'il n'y avait que ça....
on aléaboré un sujet qui aurait pu être donné l'année dernière,
en plus, il s'avère que l'exo de spé est globalement plus simple que celui d'obligatoire, un comble,
le sujet de spé eétait archi classique,
je réitère ce que j'ai dit précédemment, les concepteurs de sujets ne sont qu'une bande d'incapables qui n 'avaient pas assimilé le contenu du nouveau programme, et plus particulièrement la loi normale,
franchement passé autant de temps ds l'année à travailler sur ces nouvelles notions,
c'est pas la peine de faire un pataquès la dessus si c'est pour omettre cette partie le jour du bac,
honte a vous messieurs dames concepteurs de sujets...
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
De toute façon, les circonstances dans lesquelles le programme enseigne les probas font qu'à ce niveau, une question sur la loi normale amène le candidat à produire du verbiage et rien d'autre. Comment appelle-t'on un animal qui parle en employant des mots qu'il ne comprend pas? Un perroquet?
Je râle beaucoup d'habitude mais pour une fois j'ai trouvé ces sujets très corrects (NB: passons sur la difficulté; de toute façons on a vu pire). Je vois que les élèves de spécialité s'initient aux matrices. L'exo de proba est peu ambitieux sur le plan conceptuel mais au moins le candidat produit une réflexion maîtrisée sur la formule de Bayes.
Prof de ts, je suis, comme beaucoup ici apparemment, énervé.

J'ai passé un an à essayer de coller au nouveau programme (lois continues, statistique, exercices concrets..."il faut faire de la géométrie dans l'espace et des probabilités dès le début de l'année", dixit mon inspecteur) et on se retrouve avec un sujet faisable avec l'ancien programme - et dans l'esprit de l'ancien programme !

L'exercice des spécialistes est totalement vide et sans intérêt. Travailler un an (et faire des choses pas évidentes) pour se retrouver avec ça... [Passer par les matrices pour étudier des systèmes à 2 états est sans intérêt, on peut traiter l'exercice beaucoup plus simplement avec une suite géométrique . Or il n'y a que ça dans les sujets déjà tombés cette année. Et jamais aucun lien avec les probabilités...]

L'exercice des non spécialistes est beaucoup plus difficile, en particulier la fin. [C'est exactement le type d'exercice que je faisais faire à mes 1ère S, mais il y a 10 ans !]
tu accepteras quand même l'idée qu'on nous a rabaché l'idée qu'il fallait travailler les lois normales,
tu parles de perroquet, alors l'exo 1 si c'est pas faire le perroquet je comprends pas,
je pense que tu regardes pas assez les annales, donc la dessus t'es pas très cohérent...
de plus il y a eu de la loi normale dans toutes les autres annales,...pourquoi pas en métropole? à part si le niveau de compétence des concepteurs est à revoir,...
et le niveau de difficulté attendu est celui d'un niveau fin de première S, non?
je pense que mes élèves étaient davantage aguerri pour faire le dernier exercice du bac en fin de premiere S,
avec des sommes de termes de suite géo et arithmetique,
donc pour résumé, pas de loi normale et un bac qui ne correspond pas à un niveau de fin terminale S....
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
@ nibali : thumbs down.
exit l'arithmétique en spé...

gauss
On peut effectivement faire quelques reproches à ce sujet.

Ceci étant, il était quand même plus porté vers les mathématiques que les autres sujets de bac tombés ces derniers temps, en particulier en obligatoire.

Les exercices de loi normale / stats qui sont tombés dans les DOM-TOM ne montraient aucune aptitude mathématique particulière, mais vraiment aucune : la seule compétence testée était celle de lire une valeur dans un tableau...
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Je ne suis plus prof de lycée depuis pas mal de temps et n'ai pas suivi l'évolution du programme. Au vu des réactions, je devine que ce sujet était assez éloigné du programme en vigueur, et ne collait pas à la préparation des élèves, ce qui peut être frustrant pour les profs de terminale et leurs élèves.
Ce que j'ai voulu dire, c'est que les mathématiques sont une activité où l'on prouve les choses, au moins à soi-même, et intégralement. L'exo ultra-type sur Bayes et la question de cours ultra-convenue sur le théorème central-limite ou n'importe lequel de ses avatars inscrits dans le B.O. sont deux exercices de bachotage, certes, mais dans le premier cas, l'élève manipule au fond des ensembles finis et des quantités du type: card(A inter B)/card B. Bref l'élève sait ce qu'il fait (je fais des suppositions raisonnablement optimistes sur les facultés de l'élève. Les terminales de France ne sont pas peuplées entièrement d'abrutis). Dans ma phrase provocatrice:
Citation
Comment appelle-t'on un animal qui parle en employant des mots qu'il ne comprend pas? Un perroquet?
Le mot "comprend" est crucial.
Le théorème central limite est dans cette optique, totalement hors de portée d'un élève de Lycée. Même dans le cas simplifié d'une loi binomiale, sa preuve est très technique, la version générale quant à elle est très conceptuelle. le sens de sa formulation même (à base de convergence en loi) requiert des bases de théorie de la mesure. Comme il s'agit d'un résultat asymptotique, dans sa version édulcorée où $P(a<\frac{S_n-n\mu}{\sigma \sqrt n}<b) \longrightarrow_{n \longrightarrow +\infty} \int_a^b \frac{e^{-\frac{x^2}{2}}}{\sqrt{2\pi}} dx$, il faudra préciser le domaine de validité, et donc donner des directives du genre "vous prendrez n>30 et p dans telle fourchette de valeurs" sans la moindre justification.
Bref l'élève apprend et récite par coeur le credo du maître, et il est privé du bénéfice intellectuel des maths qui est de comprendre les mécanismes et de faire les choses par soi-même.
Critique
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
quote : "Au vu des réactions, je devine que ce sujet était assez éloigné du programme en vigueur, et ne collait pas à la préparation des élèves, ce qui peut être frustrant pour les profs de terminale et leurs élèves."

N'oublions pas que c'est juste un échantillon de réactions, et qu'on est en France, pays où les plus râleurs sont les plus suivis.

On lit ici un peu trop souvent la même ritournelle concernant les nouveaux programmes et leur mise en application, et ça, ça fait "perroquet".
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
sauf que là, il y a quand même de quoi râler :
* Pas de sujet "zéro" donc aucune information sur l'objectif à atteindre pour le prof et de l'incertitude pour les élèves
* Des formations à foison sur les lois normales, mais un exercice de probabilité niveau 1ère (?!) même pas série S
* Un exercice de spé résoluble par un élève de Term ES un brin dégourdi

Partout autour de moi, j'entends que l'on veut absolument couler le bac en multipliant les dysfonctionnements et bévues, pour le supprimer.
Bof pourquoi pas ?

Mais bon, on est profs, donc fonctionnaires, donc râleurs,
CQFD
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
L'exercice de Spé est une blague ?
Bon, moi, jamais ça m'arrivera de faire des compliments à la situation actuelle, vu le crash, je pense que c'est clair. Mais, je suis sensible à la remarque de foys: Comme les programmes ont changé, ils étaient forcé de mettre un sujet différent des années précédentes, c'est ça? Bin, au moins (je n'ai pas lu le sujet), c'est peut-être le début d'un timide progrès. En effet, un sujet même trop facile, dès lors que le corrigé n'est pas connu à l'avance et qu'il n'est pas une recopie du sujet des années précédentes (à alpha renommage près), est un supplément d'honnêté dans la démarche insitutionnelle.

Je rappelle quand-même que les subterfuges pour tricher et recevoir tout le monde (90% == 100% si on enlève 5% d'handicapés physiques ou psy etc, 2-3% de fumistes ou absents, 2-3% de gens pas au courant des trucages, personnes agées, etc) étaient devenus intenables et surtouttrès malhonnêtes, à tel point que, l'institution trichant honteusement, elle n'aurait même plus pu sanctionner la triche matérielle des candidats. Le moindre journaliste (c'est bizarre que ce ne soit pas arrivé, mais probablement que 80% des quadra-quinqua ont des gosses de 15-20ans :D ) un peu sérieux aurait pu faire tout sauter (imaginez une première page du Parisien** révélant qu'en sciences, c'est tous les ans le même sujet histoire de garantir que les élèves le connaissent d'avance et connaissent aussi le corrigé).

Ils avaient frolé la catastrophe en 2010 avec le petit trolleur chaldeen, où fallait à la fois faire semblant que les sujets ne sont pas connus pour pouvoir se scandaliser de son geste tout en n'en faisant pas trop pour éviter que le pot aux roses ne soit connu, et ça s'était senti.

Donc si comme le dit foys, le sujet de cette année permet (même s'il est stupide sur d'autres plans) d'évaluer les candidats (d'évaluer "un peu", on sait bien ce qui se passe à la "réharmonisation" :D ) sur leur "réflexion", c'est un progrès. Même s'il est timide. Je me permets aussi de m'inquiéter que ce soit des profs qui demandent des sujets 0, etc. Bien entendu, je les comprends en un sens, ils criagnent pour leur pourcentage, y a un léger stress, mais franchement, si maintenant ce sont les profs qui demandent que les corrigés soient publiés un an avant, ça me parait pas sain (et surtout pas représentatif). Il reste quand-même je pense une grosse partie de gens qui ne trichent pas ou ne le veulent pas en tout cas (même si la pression effectivement a tendance à emporter tlm)

** un jour il finira par le faire, ce journal(quotidien) on sent qu'il cherche des sujets tous les jours dans ce genre-là.
pour donner une réponse aussi convenue, tu aurais pu t'abstenir "critique",
comme l'a dit jérome, on avait la possibilité de suivre des formations tout au long de l'année sur la loi normale dans tous les sens, pour au final accoucher d'un sujet de proba niveau premiere,
maintenant "foys" merci pour la démonstration, sur laquelle je n'ai rien à rajouter...lol
en revanche, ce que je remet en question c'est le travail des concepteurs de sujet, en totale inadéquation avec le programme, ont-ils encore des élèves, sont-ils à la retraite? ce qui est sur c'est qu'ils sont complètement à la masse, ne s'adaptant à aucune réforme, dans ces cas là autant pas en faire,
ce sujet etant le reflet d'une premiere S et non d'une TS je suis désolé de le dire, on a l'impression qu'il a été fait y a 3 ans sans tenir compte des remarques incessantes qu'on entend de la part des inspecteurs,
ce que j'attends c'est un minimum de cohérence entre formations, reforme du programme, et donc sujet en conséquence,
c'est tout...,
Elève142857
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Je suis élève de Terminale S-spécialité mathématiques et je viens donc de rentrer d'épreuve.
Je dois dire que quand on voit le sujet, on regrette d'avoir révisé car les exercices sont d'une simplicité effrayante par rapport à ce que l'on a appris durant l'année surtout pour l'exercice de spécialité. Celui-ci est un exercice très classique (en tout cas, notre professeur nous l'a rabâché x fois) et d'une mais en plus on nous a enlevé les étapes les plus dures. En comparaison avec certains DST que j'ai eu pour la spécialité, c'est ridicule.

Mais, j'ai l'impression que c'est une tendance générale pour le baccalauréat de rabaisser le niveau. En physique, par exemple, on a évalué notre capacité à trouver l'intersection de deux cercles ou encore celle à remplacer des 0 avec des 1 et inversement. Résultat : le baccalauréat perd de sa valeur (je me permets de dire ça en comparaison avec les résultats de mes parents, oncles et tantes au baccalauréat).Enfin, on peut toujours espérer que demain on aura un sujet de SVT digne de ce nom.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Personnellement, je comprends tout à fait l'attitude des auteurs du sujet: programme difficile, année zéro, pas de sujet zéro, sujet de S en métropole: c'est le combo rêvé pour s'en prendre plein la tronche si il y a un problème avec des histoires de gaussiennes.
On peut comprendre la déception des profs ou des élèves qui ont bossé les gaussiennes, mais les propos que je lis ici manquent singulièrement de mesure.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Bonsoir,

un sujet dans l'air du temps. Je me dis heureusement que j'ai fait travailler mes élèves sur la loi binomiale en bac blanc.
Après il est certain que ça casse pas trois pattes à un canard.

cdt.
Je suis élève en terminale S et j'ai passé le bac de maths ce matin ...
J'ai pas compris. On était pas préparé à ça ... J'ai passé énormement de temps à bosser pour cete matière parce que c'est ma spécialité et quand j'ai vu les exercices... Je me suis vraiment demandé pourquoi j'avais perdu un temps fou pour rien...
J'aimerai comprendre ... J'ai bossé avec les bacs qui sont tombés à l'étrangers, ils me semblaient parfois bizarroïdes mais toujours faisable alors que là ... Le néant !
Et pour les algorithmes, ce n'est pas au programme de terminal ! Nul part ! On en a jamais fais cette année, aucun cours, aucun exercice dessus ( j'ai eux une fois un cours sur les algorithmes quand j'étais en seconde et jamais plus après !)

Et pour l'exercice de spé je n'ai aussi pas compris...
J'ai essayé de comprendre des liens qu'il y aurait pu avoir entre des matrices et cet exercice casse - gueule ... aucun ! Et pourtant quand je vois dans l'année ce qu'on a fait, même si on a galérer avec l'arithmétique il y a toujours moyen de s'en sortir mais là... confusion et incomprehension du sens de ce truc !

Alors les profs ne comprennent peut être pas mais imaginez la tête des élèves ce matin... Ceux déjà qui ont des difficultés en maths parce que voilà ce n'est pas chose aisé mais même ceux qui se débrouillent... Quand ils ne comprennent pas où cela les emmène...

Mais de toute façon on nous avait prévenu... mon année de terminale, on a déjà essuyé toutes les réformes ( toutes aussi inutiles les unes que les autres) depuis la 2nd...
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
le sujet de spé était largement faisable, en tout cas j'ai préparé mes élèves à... ça.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Quand je pense que quand j'ai passé le bac je n'avais ni algorithmes, ni loi normale, ni matrices, ... mais je me plaignais déjà :D (pour d'autres raisons néanmoins, mais c'est une autre histoire).

C'était mieux avant !

Plus sérieusement, vouloir introduire les probas parce que c'est utile pourquoi pas, mais si j'ai bien compris c'est pour préparer à faire des probas en prépa (je n'ai pas suivi l'actualité mais c'est ce que j'ai cru lire quelque part). Or faire des probas en prépa sans théorie de la mesure, là pour le coup c'est fortement contestable. Soit on les fait bien, soit on les fait pas.

Aucune idée de ce que les terminales, spé si j'ai bien compris, apprennent sur les matrices. J'imagine qu'ils le font sans voir d'algèbre linéaire. Bof, autant proposer un bon exercice d'arithmétique, c'est beaucoup plus sympa, ça peut faire appel à peu de théorèmes sans pour autant donner un exercice inintéressant.

Je suis d'accord avec Becky, utiliser les matrices dans le cadre proposé c'est débile (je n'ai pas dit que c'était difficile), aucun terminale ne peut comprendre d'où ça vient, c'est sorti du chapeau. Pourquoi vouloir toujours faire des exercices sortis du chapeau ? Je le répète, on peut faire de très bons exercices d'arithmétique (en tout cas à mon époque qui n'est pas lointaine du tout) sans sortir des formules du chapeau.

Quant aux algos, je me pose encore la question de savoir si c'est une fausse bonne idée ou pas ...

Et enfin le coup de donner les courbes de la fonction ... Vive l'analyse ! On devrait enlever la calculatrice tout simplement, et ne pas donner les courbes représentatives. Ainsi les élèves feraient une analyse propre des variations, puis pourraient la dessiner. En tout cas même si on donne les courbes, il faudrait au moins retirer les calculettes, ça n'a jamais appris à raisonner.



Edité 3 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a six ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par skyffer3.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Oh, et puis j'oubliais, je vois dans ces sujets des questions du type "Vérifier que f'(x) = ...". Ils ont la calculette, l'expression est super simple, mais il faut en plus leur donner le résultat ? On donne vraiment des points gratuits ...
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Il n'y a certes pas de questions sur la cuisine "lois normales-échantillonnage" mais il s'agit bien là, n'en déplaisent à certains, d'un sujet tout à fait conforme au nouveau programme.
A ce propos, l'algorithme de la dichotomie fait partie des compétences exigibles.

Par ailleurs, on doit montrer aux élèves "spécialistes" qu'on peut utiliser des matrices dans les problèmes de suites définies conjointement par récurrence, ce qui donne du sens à l'exercice 4. On peut cependant regretter qu'on ne demande pas aux élèves d'effectuer les calculs intéressants dans ce cadre, notamment celui d'une puissance quelconque de la matrice mise en jeu. Il est vrai que la plupart des calculatrices ne le font pas.;)

Pour info, pas d'algèbre linéaire au programme of course mais seulement quelques bases en calcul matriciel.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Pour la proposition 1) de l'exercice 3), accepterait-on la réponse suivante ?
"$\vert z-i\vert$ est la distance du point d'affixe $z$ au point d'affixe $i$, $\vert z+1\vert$ est la distance du point d'affixe $z$ au point d'affixe $-1$. L'égalité entre ces distances est la traduction du fait que l'ensemble de points considéré est la médiatrice du segment reliant le point d'affixe $i$ au point d'affixe $-1$, donc une droite."
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Citation
gai requin
Par ailleurs, on doit montrer aux élèves "spécialistes" qu'on peut utiliser des matrices dans les problèmes de suites définies conjointement par récurrence, ce qui donne du sens à l'exercice 4.
Faudra que je regarde alors comment c'est censé être fait, mais dans ce cas c'est sûr que c'est déjà un peu plus intelligent.

Je viens de voir le programme de spé maths et effectivement le calcul matriciel s'inscrit pleinement dans l'étude de ces suites. Ça me rassure quand même un peu.

Mais vous l'aurez compris, je préfère l’arithmétique :D
Et mes autres remarques restent valables, en particulier sur la calculatrice, j'ai jamais compris pourquoi on l'autorise.
Non seulement on l'accepte, mais personnellement je l'attends avec impatience.
ev
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Mmmh Sylvain.

Tu te rends compte que tu fais de la géométrie ? Au lycée, c'est assimilé à de la rébellion !

amicalement,

e.v.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Je suis un peu comme Christophe, j'ai la flemme de faire des calculs (ou alors bili(né)aires).
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
La réponse de Sylvain est exactement celle attendue, d'autant que la plupart des élèves sont incapables de trouver la bonne réponse en posant $z=x+iy$... Et Christophe aussi peut-être :)-D
Guillaume02
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Bonsoir,

Aux lycéens qui se plaignent de la facilité de l'épreuve : réjouissez-vous d'avoir réussi, plus tard vous serez peut-être confrontés à des sujets plus relevés comme ceux des ENS, de l'X (encore que, maintenant qu'ils ont mutualisé les épreuves..) ou de l'agrégation.

Amicalement
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
On voit bien que tu ne connais pas le nombre de bacheliers S qui vont continuer à faire des maths.:S
Guillaume02
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Une (trop) faible proportion, j'en ai bien peur.
Au delà de tous les commentaires respectables et légitimes; il est préférable d'attendre les résultats du Bac pour émettre des observations complètes, car, les sujets sont d'abord adressés aux élèves! Certes, les lois continues et beaucoup d’éléments des nouveaux programmes font défaut dans le sujet de math, mais c'est la règle du jeu. On ne peut pas tous contribuer au choix des sujets! Permettons aux futurs étudiants de finir leurs épreuves dans la confiance et surtout d'être fier de leur diplôme; le BAC! Bonne chance à tous les candidats !!!
LP
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
@ Gai Requin : bien sûr que le sujet est conforme au programme, et encore heureux. On peut cependant s'étonner, quand ce même programme stipule que les probabilités doivent occuper 25% de notre temps, que la moitié de l'exercice sur ce sujet porte sur le programme de 1ère. De plus, il ne me semble pas que cet exercice soit beaucoup plus intéressant que la cuisine qu'on fait sur la loi normale dans la mesure où, rappelons-le pour ceux qui ne le sauraient pas,
1) la formule des probabilités totales n'est plus un attendu du programme et donc toutes les questions (sauf la d) de la question 1 se font (ou peuvent se faire) en "multipliant les branches et en additionnant les chemins" et sans donner aucune justification ;
2) la question 2 a) est de la récitation et les questions 2b) et 2c) de la manipulation de calculatrice. Le summum de la réflexion étant que dans la question 2c), il faut remplacer << au moins 2 feuillus >> par << au plus 8 conifères >>.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
En parlant de légitimité, je signale que la moyenne des spé en Ile-de-France était de 14/20 l'année dernière :)-D
Ce sujet était du grand nimporte quoi, on se prépare et les profs nous prépare pour ça ...
Un scandale j'aurais révisé mon cour de première et appris à faire des algorithmes comme un débile à la main (ce qui n'est même pas au programme) pendant un an j'aurai mieux réussi...
J'invite tous ceux : professeurs et élève à envoyer une lettre au ministère de l'éducation nationale dans le but d'obtenir un nouvelle épreuve ou à défaut un grossissement de points.
Elève142857
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
gai requin écrivait : [www.les-mathematiques.net]
[Inutile de répéter un message précédent. Un lien suffit. AD]
-------------------------------------------------------

Le sujet est nettement inférieur à ce qu'aurait pu exiger le programme. Pour les complexes, on est capable en Terminale S d'aller beaucoup plus loin que les deux questions (ou plutôt propositions) que l'on a eues. Idem pour la géométrie dans l'espace, la spécialité et les probabilités. Il n'y avait dans ce sujet qu'un exercice sérieux : le 2 même s'il restait très abordable.



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a six ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par AD.
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Citation
Yvan
ou à défaut un grossissement de points
T'inquiètes pas pour ça va, c'est le ministère lui même qui demandera aux profs de surnoter, comme chaque année en fait :D
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
Le Bac suit-il le chemin du Brevet des collèges ?
Bientôt aura-t-on les mêmes tests que pour la journée d'appel à la défense ?
LP
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
skyffer3, on voit que tu n'es pas prof. On ne nous demande jamais de surnoter ! Seulement, de noter avec bienveillance :D
Guillaume02
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
C'est un marronnier de se plaindre de la facilité de l'obtention du baccalauréat. Il ne vaut plus rien.
JLT
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
Bon, alors cette histoire de bac français noté sur 24

[www.lemonde.fr]

c'est vrai ou non finalement ?
Re: Bac S 2013 : Mathématiques (métropole)
il y a six années
avatar
C'est exact je ne suis pas prof, mais j'ai déjà entendu tellement de choses (de la bouche de profs justement eye popping smiley ) que bon, c'est un secret de polichinelle que le ministère demande de "noter avec bienveillance".

Il n'empêche que je veux une pétition pour supprimer la calculette, non mais ;)
skyffer3 écrivait: [www.les-mathematiques.net]
-------------------------------------------------------

Sur de ça ?



Edité 1 fois. La derni&egrave;re correction date de il y a six ann&eacute;es et a &eacute;t&eacute; effectu&eacute;e par AD.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 136 655, Messages: 1 321 413, Utilisateurs: 24 147.
Notre dernier utilisateur inscrit Topos.


Ce forum
Discussions: 4 259, Messages: 79 865.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page