Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
139 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Maths et réforme

Envoyé par Amathoué 
Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Bonjour,

Un article du journal Le Monde.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Je m’apprêtais à envoyer cet article. On nous y explique que « l'enjeu est de démontrer des choses ». Doit-on comprendre qu'il faut arriver en Première pour « démontrer des choses » ? Autrefois, la géométrie de Quatrième initiait à la démonstration. Voir les Lebossé-Hémery des années 1950-1960, comme il est dit dans un autre fil.
Bonne journée.
Fr. Ch.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Des tas de collègues savaient que le programme de première passerait mal.

Pour une fois, l’illustration est faite par quelqu’un qui connaît les maths et qui n’écrit pas des formules au hasard.


Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par nicolas.patrois.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Citation
Chaurien
Autrefois, la géométrie de Quatrième initiait à la démonstration.

Autrefois quand 30% d'une classe d'âge obtenait le BAC?
Autrefois quand l'école n'était pas pensée pour ne répondre qu'aux besoins de l'entreprise?
(je vous épargne ma formule choc pour ne pas heurter la sensibilité de certains)

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Citation
Fin de partie
Autrefois quand 30% d'une classe d'âge obtenait le BAC?
Les gens étaient plus heureux pendant les 30 glorieuses.
L'école n'est pas l'alpha et l'oméga du développement personnel d'un individu.

L'époque où moins de 30% des gens obtenaient le bac est celle où on pouvait travailler dans une banque avec seulement le brevet alors qu'aujourd'hui avec un bac+5 on n'a même pas la garantie d'être caissier de supérette.
Le prolongement artificiel de la durée des études (passer dix années supplémentaires dans le monde académique pour écouter du vent et apprendre à devenir alcoolique- beaucoup d'établissements d'enseignement supérieur offrant des buvettes foyers affichant des tarifs imbattables) est une confiscation des années formatrices des gens, années qui seraient plus utilement consacrées à faire l'expérience du véritable monde économique et acquérir un ou des savoir-faire vendables.



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par Foys.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Je ne peux pas lire la suite, mais la déclaration d'un certain prof de maths montre bien l'ambition actuelle de certains profs : "Rien de compliqué" (*). Autrement dit la rigueur des mathématiques est un obstacle pour des "métiers où il faut avoir fait des maths sans être un spécialiste" (??). Comme si journalistes ou professeurs des écoles ne doivent pas apprendre la rigueur.
On marche sur la tête !

Cordialement.

(*) leitmotiv des inspecteurs que j'ai fréquenté quand j'étais prof de lycée, au siècle dernier.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Rien de compliqué mais il faut quand même proposer des tâches complexes.
Quelque chose m’échappe.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par nicolas.patrois.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Il est clair que cette réforme a (au moins) commis deux erreurs grossières :

1. Sortir les mathématiques du "tronc commun" ;

2. Supprimer les séries.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Depuis les décennies toutes les réformes de l'EN sont dirigées par les mêmes gens qui ont provoqué les dégâts qu'elles prétendent réparer.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
« Autrefois, la géométrie de Quatrième initiait à la démonstration. »


Autrefois. Anciennement, jadis, au temps passé. « Autrefois, notre pays s’appelait la Gaule. »

Jadis. Autrefois, dans le passé lointain. « Ce palais fut jadis la demeure d’un roi. »

Naguère. Il n’y a pas longtemps. « Cette ville, naguère si florissante, est aujourd’hui en déclin. »



winking smiley
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Citation
Foys

L'époque où moins de 30% des gens obtenaient le bac est celle où on pouvait travailler dans une banque avec seulement le brevet alors qu'aujourd'hui avec un bac+5 on n'a même pas la garantie d'être caissier de supérette.

C'est bien pour cela que des gens ne s'offusquaient pas (trop) de se voir interdire l'accès à des études (plus) longues.
Mais aujourd'hui, comme tu le soulignes toi-même, la situation est nettement plus tendue, les gens s'offusquent d'être interdits de continuer des études parce qu'ils savent ce qu'en seront les conséquences probables sur leur vie future.
La sélection passe de plus en plus mal. La société pèse fortement sur le devenir d'individus avant que ceux-ci aient atteint leur vingtième anniversaire.

PS:
Dans les années 70 il y avait un mouvement de construction d'universités.
Dans les années 2000, on ne construit pas particulièrement d'universités on voit d'une certaine façon la diminution du nombre d'universités. Pas que des universités disparaissent purement et simplement mais elles fusionnent.

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)



Edité 3 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par Fin de partie.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Franchement, je ne comprends pas pourquoi l'APMEP ne revendique pas l'augmentation de l'horaire de la spé math en 1ère.
Et quand le président de l'APMEP dit que le programme est décousu, j'aimerais bien qu'il précise ses arguments.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Citation
Alea
j'aimerais bien qu'il précise ses arguments
Peut-être que c'est cousu de fil blanc?

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
@Fdp: je ne comprends pas ce que tu dis. C'est un jeu de mot, ou il y a quelque chose à comprendre ?
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Aléa:
C'était une blague, un jeu de mots idiot. Désolé. (Décousu/fil blanc)

Je vis parce que les montagnes ne savent pas rire, ni les vers de terre chanter.(Cioran)
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Citation Foys
L'époque où moins de 30% des gens obtenaient le bac est celle où on pouvait travailler dans une banque avec seulement le brevet alors qu'aujourd'hui avec un bac+5 on n'a même pas la garantie d'être caissier de supérette.


hot smiley




Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par AD.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Oui, bon...Foys exagère quand même un peu...
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Bonjour,

un article qui ne parle pas de maths,
mais qui décrit bien la réforme du lycée :

[www.liberation.fr]

Citation
Libération
Les lycéens ne sont pas des cobayes

Les réformes du lycée et du baccalauréat ont été précipitées et mal préparées, ce qui complique à l’extrême le travail des personnels, déjà soumis à une dégradation des conditions d'exercice.

Amicalement,

--
Mateo.
Axiomatique de collège : [www.donc-dapres.com]



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par mateo.
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Qu'apprends-je dans cet article ??? Il faut avoir fait des études pour être journaliste. À l'époque sumérienne, je ne dis pas...

j__j
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Les auteurs, un collectif d'enseignants expliquent tant bien que mal la situation et ses implications mais la question est toujours: que fait-on maintenant?



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a quatre mois et a été effectuée par Stitch.
Dom
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
Le problème est toujours le même : on dit vouloir lutter contre l’échec scolaire mais aucune des réformes n’agit en ce sens.
La routine.
xax
Re: Maths et réforme
il y a quatre mois
avatar
Avant il y avait un juste équilibre des trois fonctions de l'enseignement des maths (utilitaire, formation de la pensée, sélection). Par la force des choses il ne reste que la dernière. La nouvelle réforme du bac, avec les grosses incertitudes sur le maintien d'une offre d'enseignement homogène, va probablement amplifier les obscénités sociologiques sur ce plan.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 140 678, Messages: 1 375 813, Utilisateurs: 25 642.
Notre dernier utilisateur inscrit Cépafo.


Ce forum
Discussions: 4 461, Messages: 68 267.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page