Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
131 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

major ENS

Envoyé par Utilisateur anonyme 
Utilisateur anonyme
major ENS
il y a douze années
J'ai appris que le major du concours MPI à l'ENS est un élève de sup. Savez-vous si cela est déjà arrivé ?



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par AD.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Non je ne sais pas si c'est déjà arrivé

mais mon neveu vient de réussir son entrée à ULM et tant pis s'il est pas major du moment qu'il y est, je suis incroyablement fier de lui même si je n'y suis pour rien
:D
étonné
Re: major ENS
il y a douze années
Le concours MPI (maths-physique-info?) c'est le concours habituel des deuxième année? Ou j'ai mal compris parce que la ca me parait fou?
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
Oui c'est bien ce concours. Un élève très brillant de LLG vient d'intégrer major et il sera donc de la catégorie des gens qui féteront leur majorité à l'école....
Re: major ENS
il y a douze années
Cela avait déjà faillit arriver, il y a deux ans avec le roumain (qui intervient assez rarement sur ce forum sous le pseudo Harazi) Dospinescu.

Au moins, on connait déjà le major de l'agreg 2009...

Une dernière remarque : Il très est décevant de voir ces résultats aux olympiades internationales de mathématiques (où nous sommes une nation du ventre mou). Deux participations; deux médailles de bronze.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Vive les no-life lol
Gedeon
Re: major ENS
il y a douze années
J'ai lu sur le web un autre exemple d'élève admis il y a plusieurs années après seulement une sup, mais je sais pas si il avait majoré. En tout cas il a majoré l'agreg après. Il y en a un autre qui était entré major après une spé je pense mais jeune (4 ans d'avance!). Il n'a fait "que" second à l'agreg ensuite. Bref, il y a en a chaque année un ou deux des comme ça...
pioupiou
Re: major ENS
il y a douze années
Gedeon :

Laurent Berger [www.umpa.ens-lyon.fr]
bs
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Bonjour,

Pour pouvoir entretenir le système de protection sociale français que "lemondentiernouzenvie", j'ai entendu un jour qu'il fallait que la France génère 2 à 3% d'élite chaque année. Le système des grandes écoles et de l'agrégation (spécificités françaises) y contribue.
C'est bien parti pour continuer.

Mais là, on parle effectivement de surdoués géniaux; certainement que là-aussi, il doit aussi en falloir quelques un(e)s aussi pour tirer la machine France.
Toujours est-il que c'est très rafraîchissant de découvrir l'existence de ces jeunes prodiges français.

Au sujet du tableau de Magritte: La Clairvoyance (1936) nous montre un peintre dont le modèle est un œuf posé sur une table, alors que sur la toile, ce peintre dessine un oiseau aux ailes déployées.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par bs.
Gedeon
Re: major ENS
il y a douze années
bs: Ne nous emballons pas. Si il est vrai que c'est ce genre de personnes qui deviennent médaillés Fields (exemple: Yoccoz ancien major d'agreg), je ne vois pas en quoi ils tirent l'économie française, et d'ailleurs ils ne restent pas tous en France (comme Denis Auroux [www-math.mit.edu] celui qui avait 4 ans d'avance).

Tout au plus contribuent-ils à un certain rayonnement intellectuel français. Des gens doués en maths pendant leurs études et qui ont eu, eux, un retentissement économique sont plutôt à chercher à l'étranger (Page et Brin de Google, Jim Simmons, Bill Gates et Steve Ballmer de Micro$oft, Jon Lech Johansen...)
Re: major ENS
il y a douze années
« Tout au plus » ? Est-ce à dire que le rayonnement intellectuel serait en quelque sorte moins important que le fait d'amasser des quantités astronomiques de pognon ? J'aime à penser que Grothendieck a considérablement plus apporté à l'humanité dans chacun de ses papiers que Bill Gates ne l'aura fait dans toute sa vie, même si ça ne lui a pas valu la même notoriété.
Gedeon
Re: major ENS
il y a douze années
mt-i: j'ai bien précisé «retentissement économique» (sous-entendu pour leur propre pays, ce qui est le sujet lancé par bs).

J'ai évidemment plus d'admiration pour Grothendieck que pour Bill Gates quand à leur contribution intellectuelle respective pour l'humanité comme tu dis. Mais sur le plan économique uniquement, Gates a rapporté des dizaines milliards aux USA, alors que Grothendieck (ou Yoccoz, car on parlait de normaliens majors) n'ont pas contribué à créer des emplois en France que je sache.
pioupiou
Re: major ENS
il y a douze années
Je suis étonné que personne n'ait encore souligné que "générer 2 à 3% d'élites", ça ne veut absolument rien dire. :o
Re: major ENS
il y a douze années
Je cite bs: Pour pouvoir entretenir le système de protection sociale français que "lemondentiernouzenvie", j'ai entendu un jour qu'il fallait que la France génère 2 à 3% d'élite chaque année. Le système des grandes écoles et de l'agrégation (spécificités françaises) y contribue.
C'est bien parti pour continuer.



Je suis en désaccord sur certains points:

1) le système des grandes écoles y contribue, ça, je suis d'accord mais pas de la manière dont on croit***. Il y contribue en ce sens qu'il créée une "réalité"** un "ATP" (style rolland garros), et en cela, il "motive". **Réalité qu'il pourrait tout aussi bien créer en organisant les concours, mais pas les formations!!!!!

2) l'agreg n'y contribue pas. C'est un doublon, malsain, dans l'EN: elle joue le même rôle que le CAPES (à part pour les 30 ou 40 premiers), a presque le même programme que le CAPES, et sert à recruter des profs du secondaire un peu mieux payés et faisant moins d'heures. Autrefois (et parfois encore today) il y avait des lycées avec 2 salles des profs, une pour les certifiés une pour les agrégés. Je serai pour la remplacer par une "vraie" agreg (comme en droit) difficile avec un programme bcp plus abstrait et de niveau maitrise (actuellement programme agreg=deug légèrement modifié), destinée à recruter des profs de fac, avec un service plus orienté "prof" et moins recherche (compte-tenu de l'horizontalité de leurs compétences). Là, oui, on pourrait parler d'un concours élitiste et "diplomant". Quitte à rajouter des questions au CAPES (de style agreg actuelle) et à mieux payer les premiers réçus au capes (comme actuellement les agrégés pour ne rien perdre)

***L'essentiel à mon avis n'est pas là. Il est dans une erreur que commettent tous les pays (donc peut-être pas seulement la france) qui est (presque): de ne faire exister un diplôme, un concours ou un examen que pour sanctionner une "formation" préalable dispensée par un milieu formant (école, fac, classes prépa). Pour ce qui est de la révélation "des élites" (les surdoués géniaux comme je sais plus qui a dit dans ce fil), c'est aberrant et débile. En ce qui concerne les maths, par exemple, il est stupide de n'avoir pas une fédération du genre "sportive" avec des championnats et des tournois à tous les coins de rue. Les "petits génies" n'ont pas besoin de "100%" de formation. Ils savent lire des livres. Actuellement, et pour les maths c'est un véritable gachis, il y a 2 concours administratifs, des concours d'entrée en école d'ingénieurs un concours général" (après le bac) et c'est tout!! (J'oublie les tests de QI, mais ils ont une signification marginale* sur les CV, seuls tests sans formation préalable, et encore) C'est sûr qu'on ne risque (pas seulement en France, mais dans le monde) pas d'exploiter beaucoup la force des petits génies potentiels (dont beaucoup, je le signale, ne parviennent jamais, par étouffement, problèmes psychos, etc, à "continuer" les maths). Nos sytèmes marchent comme un entonnoir à eau dans lequel on aurait versé de la farine. Il est bouché par ce réflexe conditionné qu'ont les sociétés de ne "tester" que les compétences normatives pour lesquels elles ont dépensé gros en formation. Prix d'un concours ou d'un examen=centième du prix de la formation pour se mettre au niveau

*J'ai testé pour voir: quand on marque son QI sur un CV (en annonçant QI=185**), on passe plus pour un farfelu qu'un diplomé (même auprès des lecteurs qui vous croient)...

**j'ai menti, of course, j'ai plus!



Edité 6 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par christophe chalons.
Gedeon
Re: major ENS
il y a douze années
Christophe Chalons : d'accord pour dire que le système ne permet pas de déceler tous le gens doués pour les maths. Par contre il est faux de dire que CAPES et agreg on sensiblement le même programme, que ce soit aux écrits ou aux oraux, je sais de quoi je parle.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par AD.
Re: major ENS
il y a douze années
Quand je dis le même programme, je ne parle pas de la "difficulté" (c'est un concours, donc, même avec le programme de l'école primaire, s'il n'y a qu'un poste, faut cartonner pour être reçu).

Je parle du "contenu" mathématique. Mis à part quelques questions marginales, il est demandé aux candidats (et c'est voulu!!) d'être à l'aise avec les notions disons juqu'au deug + un peu de topologie + les fonctions holomorphes. Mais en général, les définitions et les principaux théorèmes sont rappelés. Et le "gros" des troupes reçues (en dehors des normaliens reçus dans les 30 premiers ou qui n'ont rien foutu et reçu 100ie) ne maitrise que ça.

Bien évidemment, la difficulté, même sur ces sujets peut être portée jusqu'à l'infini! Mais pour te donner un ordre d'idée, je parie que 90% des agrégés galèreraient si on leur donner une annale de normal sup à réussir. Pourtant, c'est "officiellement" un programme de deug.
ryo
Re: major ENS
il y a douze années
Je dois etre le seul type sur ce forum qui ignore qui est Grothendieck, je me doute bien qu'il fait des maths et comme il faut mais il m'a fallu une confirmation de Wikipedia pour savoir qu'il avait été médaille Fields, au cnrs (enfin plus ou moins) et tout ca
Re: major ENS
il y a douze années
D'un autre côté tu as peut-être raison, parce que je crois que le programme du CAPES s'est de plus en plus recentré sur des notions Terminale, voire L1
Re: major ENS
il y a douze années
christophe chalons: ben non c'est toujours faux: analyse fonctionelle, théorie de la mesure, extensions de corps, corps finis et fonctions holomorphes sont des notions connues de tout agrégé et pas du tout par les capétiens. Ce n'est pas peu de choses.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
@ Gedeon: Oui enfin théorie de la mesure et les fonctions holomorphes sont aux programmes de L3 donc de là à dire que ces notions ne sont pas *du tout* connus par les capésiens.

Choura.



Edité 3 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par choura.
Re: major ENS
il y a douze années
Gedeon: je suis enclin à penser que tu as raison, en un certain sens (c'est vague lol*)

à propos de "lol*": (lien= [www.les-mathematiques.net]) c'est dommage que le sujet de flo sur son memoire de DEA mal compris par les gens trop nuls pour le cerner ait été fermé. Moi, j'avais compris que c'était de l'humour, nananinanère... lol (il traite les membres du jury d'abrutis, il rajoute que c'est objectif (le fait qu'ils sont abrutis), etc... il demande que des statisticiens "internationaux", pour le citer, analyse son mémoire, bref)

C'est effectivement intéressant de voir que des gens ont pris au pied de la lettre "le fond" de son post écrit (son impolitesse est réelle, ainsi que son toupet, encore que pour le toupet..., il suffit de taper sur un clavier)

A cause de "flo" je croyais de que c'était une fille, et cette arrogance me plaisait bien... Bref, je suis hors-sujet!

Je pense à ça tant il est vrai que vue de la terre la lune a l'air aussi loin que le soleil. Ici, dire que des sommités sont des abrutis parait prétentieux, mais vu d'ailleurs, ça parait dérisoire, juste une insulte.

Idem: vue "politiquement" la différence entre CAPES et AGREG ne me parait pas assez développée (pour les raisons déjà dites). Vue par chacun, cette différence peut paraittre énorme.



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par christophe chalons.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Pour ryo : regarde sur ce forum à la rubrique "mathématiciens", tu y trouveras une biographie d'Alexander Grothendieck. Ila fait des maths jusqu'en 1970 Il est en retraite depuis quelques années.

Pour un major en bizuth intégral, cela fait partie de l'aura légendaire de G. Choquet Ce que je veux dire, c'est que j'ai connu le prof qui racontait l'histoire : Choquet ayant été major au concours général, le prof de taupe de ? (Saint-Louis ou Louis-le-Grand) l'a pris dans sa classe et il a intégré major à Ulm.

Bruno
ryo
Re: major ENS
il y a douze années
Merci Bruno, j'avais jamais fait attention qu'il y avait cette section sur le site

Maintenant, quand on lit les trucs auquels il a contribués : "Topologie tensorielle produit et espaces nucléaires, cohomologie des faisceaux comme foncteurs dérivés, catégories fibrées, topologie de Grothendieck et topoi..", je me dis que c'est complètement normal que je n'en ai jamais entendu parler en qu'en plus bon nombre de personnes ne doivent connaitre de lui que son nom spinning smiley sticking its tongue out
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
En l'occurence pour le nouveau major, le prof de taupe n'y est pas pour grand chose. C'est un élève brillant fort aimable avec ses camarades et pas du tout un no-life.
Re: major ENS
il y a douze années
C'est pas un des chinois, roger ?
Par contre, bonjour le boulot pour un prof de sup avec ce gars-là !
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
Par contre, bonjour le boulot pour un prof de sup avec ce gars-là !

Tu parles, quelqu'un qui sait déjà tout ou presque et dont les copies sont exemplaires... pas vraiment difficile!
Re: major ENS
il y a douze années
Ouais, enfin, faut quand même trouver de quoi l'occuper le garçon.
Re: major ENS
il y a douze années
Ce fil me fait penser à ma salle de gym: à certains moments, les "habitués" se réunissent autour du musclor de la salle qui explique fièrement comment il en est arrivé là.

Pour certaines femmes la musculature de l'homme est un critère immédiat et spontané pour être attirées.

Les phrases suivantes:

Par contre, bonjour le boulot pour un prof de sup avec ce gars-là !

Ouais, enfin, faut quand même trouver de quoi l'occuper le garçon.

me font penser aux mêmes genres de posture admiratives qu'on voit de la part des quelques admirateurs et admiratrices du musclor...


Donc, pour faire rebondir le fil, sondage: quel rôle jouent ces performances dans une "attirance spontanée" que les personnes du fil éprouveraient à l'égard du garçon dont il est question?

J'espère qu'il lira vos réponses...
Re: major ENS
il y a douze années
Je ne vois pas le rapport : l'attroupement autour du musculeux de service me semble plutôt en lien avec le restant des élèves de la classe voire du lycée. Mon point de vue concerne davantage le rôle du coach de la salle de gym qui doit faire en sorte d'entretenir et/ou renforcer la musculature du-dit musculeux (car payé pour cela).



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a douze années et a été effectuée par guiguiche.
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
christophe chalons ou l'art subtil des métaphores à troll.

Pour guiguiche, aucun problème, il s'occupe tout seul at aide même au cours.
Re: major ENS
il y a douze années
"christophe chalons ou l'art subtil..." : ah bon, il serait devenu subtil ?
Re: major ENS
il y a douze années
choura : certaines facs (c'est le cas à Grenoble) ne proposent la théorie de la mesure que de façon optionnelle en licence, justement pour les étudiants qui ne souhaitent pas s'arrêter au CAPES. Et la théorie des fonctions holomorphes est loin d'être vue en licence partout.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Le message initial de roger était:
"J'ai appris que le major du concours MPI à l'ENS est un élève de sup. Savez-vous si cela est déjà arrivé ?
"

Je suis curieux de savoir comment il a réussi a ingurgiter le programme de prépa en une années seulemnet. Je ne doute pas qu'il a commencé a se préparer bien en avance, probablement dés la classe de seconde ou premiere. Il aurais tout aussi bien pu sauter une ou deux classe et integrer l'ENS juste a a la limite d'age (17/18 selon le mois de naissance.

S'il existe une interview de cette jeune personne, je suis intéressé de la lire.

J.
Ben
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Je ne crois pas qu'il y ait de limite d'âge aux ENS, c'est plutôt à l'X qu'il y en a une, à cause du statut militaire.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Non Ben, je ne cois pas. Quand tu integre l'ENS tu as le statut de fonctionaire. (stagaire peut-être.). Bon mais tu me fais douter quand même... je vais allez faire un tour sur le site de l'ens.

J.
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Ben, je crois que tu as raison. Il y a une limite d'age max mais pas min.

J.
Re: major ENS
il y a douze années
Bruno devait être en troisième quand Xavier lui expliquait des résultats de classification sur les schémas en groupes finis et plats. Je pense qu'il n'a pas dû avoir trop de mal à assimiler le programme de prépa le moment venu.
Re: major ENS
il y a douze années
Pareil, je suis sûr qu'il y avait une limite d'age à Ulm qui était de 18 ans à 23 ans (17 ans à 22 ans à l'X).

Mais je connais également la remarquable capacité des Ens à contourner leurs règles pour accepter des éléments brillants...

Dernière remarque un (tut petit peu) polémique:

Quand on regarge de façon générale leur carrière (les travaux, la reconnaissance des pairs) et en particulier les médaillés Fields (seul Yoccoz fut major et précoce), les majors d'Ulm n'ont pas toujours fait "grands choses"(c'est à dire qu'ils sont sûrement devenus de remarquables chercheurs, mais pas nécessairement ceux qui ont eu les plus grandes réalisations et/ou les plus grands honneurs).

Qui connait les majors des promo de Schwartz (en fait, lui est connu ;) et déjà cité sur ce fil)? de Serre? de Thom? de Connes? de Lafforgue ou de Werner?
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
Pour information, Bruno avait déjà deux ans d'avance. La condition d'age pour l'entrée est d'avoir fait sa journée d'appel ce qu'il a fait de manière antincipée.

Je ne connais pas d'interview (pour l'instant). Et elle devra attendre un peu car il est en Iran pour les olympiades internationales de physique. En tout cas, on y découvrirait un jeune homme humainement riche.
Re: major ENS
il y a douze années
En plus, il a interet a se depecher. Il n'a plus que 2/3 ans pour egaler Drin'feld.
Pour dire qu'il n'est pas si prococe que ca. Ou alors Drin'feld est un extraterrestre :D

Joaopa
bs
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Donc, Guy Roux ne pourrait pas intégrer Ulm;)
Re: major ENS
il y a douze années
Ah, j'oubliais:

Ceux qui obtiennent Ulm ou l'X (voire Centrale et Mines) dès la sup, n'ont pas mis un an à assimiler le programme de la prépa.

Même, s'ils sont sûrement de remaquables machines intellectuelles qui comprennent très rapidement, on peut penser qu'ils ont commencé à y toucher dès la seconde (au pire dès la 1ère).

Moi, même, sans le faire exprès (voulant m'avancer de quelques semaines, j'ai consulté l'encyclopédie Autodidacte Quillet), j'ai "abordé" l'intégrale de Riemann dès la Terminale.

Evidemment, je ne savais pas que ce n'était pas le cours que je verrais en terminale et je renfermai l'ouvrage traumatisé et n'ayant rien compris, et fut extremement perturbé de voir mon prof nous faire un cours sur les intégrales sans avoir au préalable parlé de fonctions "en escaliers"!!!

Curieusement, je n'ai pas intégré Ulm après une année de sup... eye rolling smiley
Re: major ENS
il y a douze années
Dans des lycées comme Henri IV par exemple, ils commencent à toucher au programme de sup dès la terminale voire la première. Ceux qui sont capables de suivre prennent ainsi beaucoup d'avances.
phildar
Re: major ENS
il y a douze années
Ouais, d'ailleurs quand il était en terminale Bruno a contribué à simplifier la théorie des Champs de Deligne-Mumford et a publié un article sur la classification des schémas étales sur $\Spec \C$ lol.
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
Il était en lycée à Antony
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
quelle étaients les professions de ses parents ?
Re: major ENS
il y a douze années
De toute façon quelqu'un comme ça, qu'il soit à Antony ou à Henri IV.. :)
Utilisateur anonyme
Re: major ENS
il y a douze années
Re: major ENS
il y a douze années
avatar
Philippe G. LeFloch c'est son papa ?
Re: major ENS
il y a douze années
J'en étais sur !!!

J'ai failli poser la question provocatrice "est ce que son père à fait Ulm ou Polytechnique? Son père fait il des maths ou de la physique" , mais je n'ai pas voulu que ce fil dégénère e dédat sur la sur représentation des "enfants de" dans les grandes écoles.

Ainsi, quand on regarde les majors des agreg de maths et de philo et celui d'Ulm, on ne peut s'empécher de penser que si il y a un patrimoine que l'on peut transmettre sans aucune taxation, c'est bien le patrimoine culturel acquis grâce aux études.

C'est quand même décevant tout cela...

Qu'aurait fait ce jeune homme s'il était fils d'ouvrier? La même chose? Pas sûr.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 139 781, Messages: 1 363 458, Utilisateurs: 25 300.
Notre dernier utilisateur inscrit Seth.


Ce forum
Discussions: 4 448, Messages: 67 954.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page