Pensez à lire la Charte avant de poster !
Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
84 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Création de 60000 postes dans l'EN

Envoyé par OA 
OA
Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Bonjour à tous,

Le candidat François Hollande prévoit de créer 60000 postes dans
l'Education Nationale sur son quinquennat.

S'il le fait, ce sera donc de quoi repirer après la politique désastreuse
menée jusqu'ici.

Qu'en pensez-vous?
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
D'abord, après précision du candidat, il ne s'agit pas de créer 60000 postes, mais de recruter 60000 enseignants en conservant un nombre à peu près fixe de fonctionnaires, autrement dit : déshabiller Pierre pour habiller Paul ; mais ne soyons pas maximaliste. Ensuite, comment va-t-il recruter 60000 enseignants formés en cinq ans avec les actuels taux de recrutements ? Le problème n'est pas d'augmenter le nombre de postes au concours, du moins en mathématiques, mais de trouver des candidats en nombre suffisant pour entrer dans cette carrière totalement dévalorisée.

Bref, que veux-tu que j'en pense ? J'ai déjà connu cette situation en 1982, avec une session spéciale du capes de mathématiques afin de pourvoir trois académies très déficitaires. Aucun enseignant ou ex-enseignant ne peut dire que le principe est désastreux, mais la réalisation du projet risque de l'être.

Bruno
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Il me semble avoir entendu hier sur TF1, qu'il pourra appliquer sa mesure dès la prochaine rentrée en recrutant les candidats admissibles aux concours cette session. Plus exactement, il a dit ceci sur RTL:
"Nous ne pouvons pas faire un concours exceptionnel, donc (avec) un certain nombre de jeunes qui ont été admissibles et qui ont un niveau qui pourrait les rendre admis, nous prendrons ces candidatures pour les affecter dès la rentrée dans ces classes",
Source
ptolemee
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
En lisant cette citation sur RTL, logiquement, il ne devrait pas y avoir plus d'admis dans les concours où certains postes ne sont pas pourvus, puisqu'il dit "qui ont été admissibles et qui ont un niveau qui pourrait les rendre admis".

Par exemple au CAPES externe de maths, il y a de bonnes chances pour que cette année, comme l'année dernière, les postes pourvus soient bien inférieurs aux postes offerts. Donc normalement pas de nouveaux admis à la rentrée.

Par contre pour l'agreg externe, si comme l'année dernière tous les postes sont pourvus, alors il se peut que quelques recalés en juillet aient ensuite une bonne nouvelle en septembre, si je comprends la citation.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Citation
Bruno
mais ne soyons pas maximaliste.

Il le faut bien : en face, ils le sont. ;)

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Interprêter des phrases entendues à la radio pendant une compagne me parait de toute façon vain, surtout vu le contexte actuel. Par contre, s'il veut vraiment faire quelque chose de sérieux il faudra qu'il mette le paquet dans une réparation qualitative du système, sinon envoyer 60000 personnes de plus tourner en rond et se naufrager ça risque de vite être annulé dès les premières années (puisque c'était annoncé sur 5ans). De toute façon il s'est trouvé lié (pour pas être accusé de virevolter) par cette déclaration faite il y a longtemps sur un coup de tête et il n'a pas voulu y revenir, mais je pense que, derrière, le projet technique est d'arriver à ne pas le faire tout en ayant le plus possible l'air d'essayer de le faire

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Et il pourrait dire qu'il abroge la RGPP, pas qu'il la suspend.

Le café est un breuvage qui fait dormir,
quand on n’en prend pas.
-+- Alphonse Allais -+-
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Bonjour,
J'ai cru comprendre que ce n'était pas 60000 enseignants mais bien 60000 membres de la communauté éducative, ceci est un peu différent même si cela va dans la direction opposé du gouvernement actuel.
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
REcruter des enseignants admissibles dès la rentrée dans le primaire pour contenter les mécontents liés à la fermeture de classe dans le primaire mais il ne parle pas de secondaire dans sa déclaration. De plus, il dit bien admissible et non admis ce qui fait encore croître l'idée que le concours ne sert à rien et donc décourage les étudiants à aller vers ce genre de concours où de toute façon même pas admis, ils pourront être prof ? Quid de la qualité d'un tel procédé sur le concours lui-même ?
De plus, recruter 60 000 poste en 5ans avec quel argent il les paierait vu que les premières années vu le temps complet direct ont été augmenté, cela reviendrait donc à recruter mais à plus bas salaire du coup ? Comme le dit gérard0, il s'agit de déshabiller paul pour habiller jacques vu que de toute façon, il n'y a pas de quoi payer ces 60 000 fonctionnaires à moins qu'il fasse le ménage chez les parlementaires et les ministres ce qui n'est pas dans son programme. Donc des effets d'annonce comme d'hab et rien de plus, cela contente tout le monde vu qu'il veut donner exactement ce que nous voulons (plus de personnel et tout de suite) au vu des manif de ces dernières années. Or quid de l'encadrement ? des RAZED ? de la prime des principaux/proviseur en fonction du nombres d'action engager dans son établissement et sur les stat d'élève exclus et de réussite au examen ?

Bref, du vent!

ps: je n'ai pas dit que le majoritaire d'en face était mieux mais là, nous frôlant la démagogie pur tout de même. Personne ne parle des projets des "petits" candidats en matière d'éducation ? Bayrou ? Mélanchon ? Une "collège" à qui je ne donnerai pas mes enfants en classe pour le moins du monde ?
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Citation

Personne ne parle des projets des "petits" candidats en matière d'éducation

Ils n'en ont pas, c'est sans appel. (ni les gros ni les petits)

J'ai un peu suivi à la télé et bilan ils sont tous vraiment trop trop loin du problème. Exemple Marine Lepen (qui se vante d'être pourtant une représentante de "l'autorité"): un jour,

elle dit: "faut obliger les élèves à être debout à l'entrée du prof"
O.Mazerolle: "ok ok, et comment faites-vous s'ils ne se lèvent pas?"
MLPen (devenant rouge de colère parce que décontenancée): "Franchement, Monsieur Olivier Mazerolle, si on est dans un pays où on ne peut plus obliger les élèves à être debout..." (elle ne finit pas sa phrase car elle ne trouve pas). Après 20 bonnes secondes de silence: "Et bien on les sanctionne".
OM: "et vous les sanctionnez comment?"
MLPen (qui s'atouffe car là elle ne sait vraiment plus quoi répondre): "et bien on les sanctionne Monsieur Olivier Mazerolle, on les san-ction-ne" (en articulant chaque syllabe), "je vous plains, Monsieur Olivier Mazerolle si vous ne savez pas ce que veut dire sanctionner" (manifestement elle ne sait pas).

Une campagne présidentielle, ce n'est pas un concours de technicien où les candidats ont des idées, sont intelligents et ont réfléchi. C'est plutôt un concours de "gourous" ou de "discoureurs" (sachant éviter les RV où les journalistes posent des questions précises ou les contradicteurs). En passant bravo à OMazerolle, ce jour-là, de s'être montré à la fois logique et documenté, ce qui n'est pas évident pour un intello du centre de Paris...

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par christophe chalons.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Ce n'est même pas une question d'argent. Vous êtes à côté de la plaque ! Même si les caisses étaient pleines, Hollande ne le pourrait pas, parce qu'il n'y aurait jamais assez de candidats. 12 000 postes supplémentaires par an, en plus des recrutements planifiés par le parti du vent ? Le problème est beaucoup plus grave qu'une question de fric ! Qui veut devenir prof aujourd'hui ?
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Citation

"Nous ne pouvons pas faire un concours exceptionnel, donc (avec) un certain nombre de jeunes qui ont été admissibles et qui ont un niveau qui pourrait les rendre admis, nous prendrons ces candidatures pour les affecter dès la rentrée dans ces classes",

Whohoho ! Cette année tous les admissibles à l'agreg seront admis ?

Ou alors on va recruter des contractuels (un poste n'est pas forcément un poste de titulaire) parmis ceux qui n'ont pas eu le concours ? Ah ben ça c'est déjà le plan de Sarko : la masterisation afin de pouvoir recruter des enseignants qui auront un master éducation (ça n'existait pas avant, mais là on pourra dire que le contractuel n'est pas juste bon dans sa discipline, il est aussi formé à enseigner.

Bah, si les elections pouvaient changer les choses, il a longtemps qu'elles seraient interdites. Votez si vous voulez (il y en a qui sont mort pour obtenir le droit de vote, ne le galvaudons pas) mais surtout battez vous APRES les élections. Vous n'avez pas les moyens de faire une semaine de grève ? Pensez que si il y avait eu plus de grèves pour défendre le pouvoir d'achat des profs, vous auriez les moyens de vous payer un an de grève, rien qu'avec la moitié de salaire que vous n'avez pas touchée l'an dernier puisque notre pouvoir d'achat à été divisé par deux depuis 30 ans...1982, désindexation des salaires... et pourquoi ?

Pas à cause des gens au pouvoir, mais à cause des profs : mai 1981 victoire électorale, et où sont les 100 journées de grève qui ont suivi la victoire de 1936 ?

Votez pour qui vous voulez...(mais pourquoi ce fil de discussion est-il dans le forum "concours" et pas dans "hors math")

Amicalement
Volny
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
OA,

La démagogie c'est essentiel en politique. Face à la situation de notre pays, Hollande ne fera rien si ce n'est des promesses bonnes pour racoller...

gauss
Franchement gauss, tu sembles bien aigri...
Il faut y croire!
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
C'est pas un problème de foi la politique (ou ça ne devrait pas). On assite de plus en plus au défaut de ... la démocratie elle-même. De plus en plus les candidats sont "bons devant les médias" et "nuls techniquement". A terme...

En fait, ils disent tous "ce qu'ils voudraient voir arriver", mais aucun ne dit (ni ne sait ni même n'essaie de savoir) comment y arriver.

La seule vraie solution serait de faire passer un examen technique aux candidats: ils devraient "pseudo-prouver" que la solution proposée marche.

Mais ce ne serait .. pas démocratique.

aujourd'hui tout se passe comme si en plein ciel, suite à la mort des pilotes et copilotes, les voyageurs s'organisaient et faisaient passer un concours.. de miss france pour piloter l'avion errant, puis la gagnante prendrait le manche à balai.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par christophe chalons.
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Bonsoir,

@Volny, sincèrement tu crois que le pouvoir d'achat des prof est en baisse ? Franchement en tant que jeune prof, je ne me plaind absolument pas de mon salaire et de loin, comment le pourrais-je lorsque je regarde les ingénieurs autour de moi qui gagne moins que moi au démarrage et au prorata des heures par rapport au 4 mois de vacances, je trouve que nous sommes plutôt bien payer sincèrement. Pour un titulaire certifié échelon 4 (donc avec l'année de stage validée) nous sommes pas loin des 1800 net. Va dire que tu es mal payé au cassier qui te fait passer ta marchandise à la caisse et parle lui de pouvoir d'achat, cela le fera peut-être sourire.

Mais forcément si tu passes ton temps à battre le pavé, tu ne gagnes pas cette somme là vu que chaque journée de grève t'es décomptée. ET oui, on ne peut pas prendre l'air sous des banderoles et avoir un salaire en même temps. Déjà être payé durant tes vacances ne te suffit pas il faut que tu en prennes durant ton temps de travail ? Et au fait tes manifs contre la masterisation et contre les stagiaire à temps plein elles ont donné quoi ? A oui rien, excuse-moi ! Donc au lieu de parler de manif et autre argument bidon, je pense qu'il y a mieux à faire. Prof est un métier où tu ne gagnes pas un salaire de riche et oui c'est comme cela mais lorsque tu as choisi de faire ce métier, tu le savais, non ? Et puis si tu gagnais plein d'argent, il faudrait payer plein d'impôt et je suis sur que tu gueulerais encore car après tout chacun voit toujours son bout de gras à défendre! Cela me rappelle une collègue qui me disait qu'on était payé au lance pierre comparer à son marie qui était ingénieur et que cela ne valait pas le coup de faire ce métier là (mais bordel qu'elle fasse ingénieur et puis voilà au moins elle se plaindra pour quelque chose genre vie de famille pas si bien que cela et sécurité de l'emploi à revoir).

Arrêtons de se regarder le nombril de temps en temps, je vous jure que ce genre de post à le don de m'énerver au plus haut point!

Cordialement,

ps :De toute façon ce sujet ne sera pas déplacé dans hors maths, il sera supprimé car comme tout sujet de politique, cela dégénère vite de toute façon.
Remi,
moi c'est ton genre de post qui m'énerve...
on en reparle dans 20 ans!

pour info, après 15 ans d'ancienneté, je ne gagne toujours pas mon salaire d'ingé débutant de 1995 (et je ne parle pas des avantages...).... et oui, mon pouvoir d'achat a baissé, et en plus, on me traite de planquée à chaque vacance...alors ça va bien!

Marie
JLT
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Voir page 412 et page 425 de ce document :
[www.oecd.org]
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
OA,

pas du tout aigri, peut être juste un peu trop réaliste.
Ma pensée rejoint celle de Christophe Chalons.

De toute façon, tant qu'il n'y aura pas de réformes structurelles majeures (programmes dignes de ce nom, micro sélection au lycée général, plus d'élèves en LEP....), même avec 200000 enseignants en plus, ça ne marchera pas : regardez l'état global de démotivation des élèves dans les classes.

Dans mon lycée, cette année, même les 1°S n'en n'ont rien à faire, je passe sur les séries STG, STI, où bien souvent, ça s'apparente à un salon de discussion ou à une jungle !

Bon je sais, c'est sans doute notre faute, nos cours ne sont pas assez ludiques, nous ne les rendont pas assez sexy et intéressants !

gauss

gauss
pour Remi_pas_logué:
T'as un Capes d'orthographe?
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Je suis comme Marielbg, mon salaire net d'ingénieur débutante en 1994 était de 1800 €, avec 2% par an ça serait 2500€ maintenant (en réalité, j'étais augmentée de 12 % par an en moyenne !!).
Je ne me plains pas, j'ai choisi de devenir prof et je suis bien plus heureuse maintenant, je détestais l'ambiance en entreprise (bien que l'ambiance entre profs m'exaspère de plus en plus ..... mais on peut plus facilement éviter les collègues insupportables ...).
Mais on ne peut pas dire qu'on a un bon salaire lorsqu'on habite en région parisienne (difficile de trouver un tout petit logement à moins de 500 €) et si on a une famille ! De toute façon, toute entreprise qui a du mal à recruter est bien obligée de proposer de meilleurs salaires pour devenir attractive (et même des salaires mirobolants si en plus elle est en concurrence avec d'autres entreprises, comme les banques), la pénibilité du travail, le nombre d'années d'étude ne définissent pas directement le salaire. Je connais des banquiers qui doivent gagner entre 10 000 et 30 000 € par mois, ils n'ont pas l'air de vivre en enfer du tout, et ont une vie de famille tout à fait correcte avec plein d'autres avantages ! Mais je suppose que leurs compétences doivent être rares et qu'il y a concurence entre banques.
bs
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Bonjour,

Complètement hors-sujet, mais quelques chiffres amusants:

Depuis la disparition de l'URSS suivi par le démantèlement de l'Armée Rouge, l'Education Nationale avec près de 980.000 personnes rémunérées [media.education.gouv.fr] est devenu le plus gros employeur en Europe smoking smiley

A noter que notre Carrefour est la première entreprise européenne en terme d'effectifs avec près de 470.000 employés.

Seuls, dans le privé [Edit], le géant américain Wal-Mart Stores (2.100.000) et les chinois China National Petroleum et State Grid sont devant l'EN: [www.journaldunet.com].

Amicalement.

[Edit: merci JLT pour ce complément sur les armées nationales.]



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par bs.
JLT
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
T'en as oublié quelques-uns, me semble-t-il :
[fr.wikipedia.org]
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Citation
Rémi
les ingénieurs autour de moi qui gagne moins que moi au démarrage
ah bon ..???
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
@Rémi, précise à qui tu réponds car dans ton dernier post, on ne sait pas. Quand on répond à l'intervenant précédent, à la rigueur pas la peine de le citer, mais là, j'ai cherché en diagonale dans les 10 posts qui ont précédé le tien sans trouver à qui tu répondais.

@gauss: Ma pensée rejoint celle de Christophe Chalons. De toute façon, tant qu'il n'y aura pas de réformes structurelles majeures (programmes dignes de ce nom, micro sélection au lycée général, plus d'élèves en LEP....),.

Je précise que je n'ai pas de postion très tranchée quant aux programmes (toutes matières) et aux problématiques de "collège unique, lycée unique, LP, enseignement profressionnel, place de l'éducation dans la formation professionnalisante, etc"

Comme je l'avais dit, (et ça va valu un bannissement indirect :D ) je pense surtout à des scandales très techniques et neutres, qui relèvent limite de la question de l'intendance, à savoir le mépris le plus criminel dans lequel on tient aujourd'hui les élèves et les profs dans la composante rapport de force de leur interaction quotidienne**. Il n'y a rien dans l'histoire du monde qui ait été aussi débile avant je crois et les livres d'histoire, dans 200ans, s'ils existent, et qui auront du recul livreront des chapitres entiers sur cette période d'abêtissement général des systèmes éducatifs des pays plus ou moins développés qui se sont perdus en délire de salon.

** Probablement plus de 70% des problèmes du système éducatif ne sont ni une question de programmes***, ni une questien d'orientation***, ni une question d'éthique et de finalité de l'éducation publique***, mais simplement un bug technique et presque criminel relatif au cadre de la relation quotidienne: on empècherait pas les conducteurs parisiens de mal se stationner par des belles paroles ou des clips télévisés de "remédiation civique". Pour garder un équilibre, on leur met de simples et rapides à gérer contraventions qu'ils doivent payer. De même on ne peut pas gèrer pas un groupe de 10 000 000 d'enfants et ados sans un système simple de contraventions décernables en 3 secondes chrono. Tant qu'il n'existera plus et n'existera pas, le système continuera de se crasher jusqu'à ne plus pouvoir tomber plus bas, c'est aussi idiot que ça. Je n'ai d'ailleurs toujours pas compris comment le puvoir politique en est arrivé à cette situation stupide, je pense que c'est l'indice qu'il n'y a plus de pilote dans l'avion comme je l'ai souvent dit. Contrairement à ce qu'on croit, 98% environ des gamins sont encore à peu près normaux et seraient mis au garde à vous par une simple décision intendante totalement indolore comme celle que j'ai préconisée****. Un indice d'ailleurs de la gravité de la situation est l'existence de cette solution miracle: les situations pas si grave n'ont pas de solution miracle.

*** C'est seulement par voie de consquence que le cancer généralisé atteint ces thématiques: dans ce "chaos" silencieux, on assiste à des corruptions aussi massives et violentes que celles consistant à acheter (tenter de )"la paix" dans les classes en rajoutant et en noyant dans le "sucre" les programmes, etc, mais ce n'est qu'un avatar du crash qui précède en amont. Evidemment, en apparence à l'arrivée tout y passe: programmes, finalités, orientations (après avoir détruits les gamins rendus shizophréno-enragés, faut les "parquer", etc), mais ce n'est qu'une idiotie dernière conséquence en quelque sorte

****1 Analogie pour expliquer mieux (**) + (***). Sans contravention de stationnement à Paris, on observerait finalement, une "folie" gagner progressivement la capitale et à termes, violences, meurtres, comportements aberrants, racket, etc (tout ça pour des places de stationnement...). Puis on en viendrait à faire de la psychologie inutile, à se demander comment "soigner" dans des HP "les tueurs en voiture" et les guerres de trottoirs, bref, du délire, juste parce qu'on aurait refusé, dans des temps précédents anciens, la notion de contravention.

****2 Je rappelle pour les visiteurs occasionnels qui tomberont sur ce post: je préconise un système intendant (qui ne coute rien et fait gagner beaucoup) lors duquel chaque enseignant peut "verbaliser" les petits écarts de discipline en les faisant payer à l'élève: par exemple un bavardage discret, il doit copier tous les nombres à la file de 1000 à 2000, une intervention intempestive (1000-3000), etc, etc, bref, les petits trucs dont personne ne parle vrmt. L'aspect matérialisé de la procédure doit être officiel et ça doit prendre 3 secondes à opérer (le prof marque les initiales de l'élève et la dose et recopie le soir ça dans un serveur qui se charge de faire exécuter le recouvrement). Bref, rien de transcendant. L'expérience montre qu'une fois réglé ça on retrouve une système éducatif qui fontionne quasiment parfaitement et on peut se reconcentrer sur les:

2.1) 2 % de fous ou cas graves
2.2) les débats programmatiques
2.3) les débats d'orientation
2.4) la finalité.

par ailleurs, ça évite de devoir trancher contraint ou forcé sur des problématiques comme: "collège unique, enseignement professionnel, travail ou manque de travail des élèves*****, etc)

***** actuellement avatar du crash, 80 à 90% des élèves ne font plus rien à l'école suite à la facultativité de facto extrement importante générée par le crash (n'oublions pas que ce sont des enfants). Eux-mêmes demandent, et implorent même d'être un peu forcés par le monde adulte .. (qui les a abandonnés).

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par christophe chalons.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Je rejoins remy pas logué sur le salaire, je suis certifié echelon 4 et je gagne 1800 nets par mois, je ne me plains absolument pas au vu de certains dans mon entourage qui font au moins 40h semaine n'ont que 5 ou 6 semaines de vacances et gagnent 1500 par mois.
J'ai été cadre en entreprise avant et j'ai calculé mon taux horaire cadre et mon taux horaire prof (en comptant donc les vacances, prepa de cours, copies conseil,etc...) et j'arrive quasi au même. Je suis donc le plus heureux des hommes car ma vie privée s'est bien plus rééquilibrée (et c'est pourquoi, notamment, j'ai choisi le métier de profs). On ne choisit pas le métier de prof pour l'argent (au final quand j'étais cadre, je gagnais 2500 net par mois donc 700 euros de plus) mais on ne peut pas dire que l'on soit mal payé en tant que prof. Il y a d'autres avantages également.
Maintenant j'ajoute 2 points à cela (quitte à provoquer un tsunami) :

* Je suis certifié, un jour peut-être je serai agrégé et la j'ajouterai 500 euros sur mon salaire et je ferai 3h de moins. Dites cela à une personne qui n'est pas dans le milieu et elle crie au scandale!
** Je pense sincèrement qu'entre profs, nous n'exerçons pas le même métier : un prof de maths collège aura moins de travail qu'un prof d'histoire géo lycée, c'est évident. quand je vois qu'en moyenne un paquet de copie lycée, en histoire, c'est environ 15h de correction, ce n'est pas comparable avec une correction de maths en collège ou même en lycée techno. Je n'ai pas encore fais de TS, cela doit être bien plus long bien sur, mais en tant que profs de maths, nous avons bcp moins de classe que le collègue d'histoire géo.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Bonjour,

@marielg, pourquoi n'es-tu pas restée ingénieur si c'était si bien ? De plus comparer des salaire d'ingénieur en début de carrière d'il y a 20 ans avec des salaires d'aujourd'hui cela est une hérésie en soi car les places n'étaient pas aussi cher il y a 20 ans où il y avait un taux de chômage beaucoup moins élevé chez les ingénieurs. Mais si c'est si bien je me demande bien pourquoi, tu as changé d'itinéraire à croire qu'il y a des gens masochistes, non ?

Cordialement,
Pour information les professeurs ne sont pas payés durant les vacances. Ils touchent 10/12 du salaire d'un fonctionnaire de grade équivalent à temps plein (Les profs peuvent compléter leur salaire durant leurs longues vacances).
Un professeur certifié ou agrégé travail 39 heures par semaine et non 18 heures ou 15 heures. Une heure de face à face n'est pas égale à une heure de travail. Il faut inclure dans l'heure de face à face la préparation du cours, les corrections,...
@Rémi_pas_logué

le "cordialement" n'est pas un gage d'empathie on dirait:D
tu peux avoir l'avis que tu veux sur toute question, mais cela ne change rien au fait que depuis 15 ans mon pouvoir d'achat a diminué et mes conditions de travail se sont dégradées.
Contente que tu sois heureux de ta situation actuelle, comme je l'étais de la mienne il y a 15 ans...
je te souhaite que cela dure....
Par contre, nul besoin de ce ton méprisant à l'égard de ceux qui ne partagent pas ton avis...personne n'a de compte à te rendre ici.


Cordialement ,
Marie
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
@marielbg, j'entend tellement à longueur de mois des collègues dire que le privé est mieux et qu'ingénieur ressemble au nirvana alors qu'il ne font tout comme toi ici pour le coup que de se plaindre alors qu'il est si facile de faire le pas et de partir dans le privé ou passer un concours d'ingé s'ils sont si doué et si malheureux dans l'EN.

@Benzut, je ne sais pas si Gérard0 lit se fil mais il avait déjà donné un texte réfutant le fait que nous n'étions payé que 10 mois sur 12. Je crois qu'à l'époque il avait répondu à Nicolas sur ce sujet mais je ne remets pas la main sur la conversation en question.

@Dido, que penses-tu de la proposition de pré-recrutement (qu'il ne définit pas très bien dans les termes d'ailleurs) à bac+2 d'un enseignement ? Tu imagines un prof de 20 ans face à des collégiens de 15 ans avec qu'une seule ambition le faire tombé plus bas que terre (oui, nous démarrons pour la plus part dans des bahut difficile et à appellation ne l'oublions pas tout de même)?
Pour les salaire, lire le lien sur l'étude de l'OCDE (comme déjà dit, nous ne sommes pas à plaindre tout le temps).

@christophe, je répondais à Volny comme cela était dit dans mon message, je crois que seul lui a parlé de salaire et de grève, non ?

Cordialement,
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Rémi,
Lorsque je suis sortie de mon école d'ingénieur en 93, les places étaient également très chers, et c'était bien pire l'année d'avant. J'ai d'ailleurs fait un DESS en sortant de mon école pour pouvoir me replacer comme stagiaire pour me faire embaucher ensuite. Mais les salaires étaient quand même bien plus élevés que le salaire d'un prof débutant aujourd'hui.

J'ai mis ce lien pour info, je ne suis pas d'accord avec tout. Je ne pense pas qu'il faille payer les élèves pendant leurs études, soyons réalistes, ça couterait bien trop cher et il y aurait le risque que des élèves choisissent cette voie uniquement pour le salaire, sans réelle vocation et sans même réelle volonté de rester prof par la suite.
Par contre, le concours devrait être à bac+3 max, comme avant, ce qui permettrait à un élève sérieux de se dire qu'il a une très grande probabilité d'effectivement décrocher le capes ou l'agreg sans avoir perdu son temps (comme dans une école d'ingénieur, on ne demande pas aux élèves de choisir de passer le concours pour une seule école à la fin des 5 ans, on peut passer plusieurs concours à bac+2 et, à moins d'être très mauvais, on est à peu près sur d'en sortir diplomé).
Le problème est que ce n'est pour l'instant pas possible dans la fonction publique, tout candidat admis à un concours devient stagiaire et est payé. Il faudrait un texte pour changer ça (mais ça entrainerait probablement moulte grève car il pourrait aussi être dangereux), il faudrait que l'admis à un concours d'enseignement puisse voir son stage différé de 2 ans sous condition de suivre et réussir un certains nombre de tests complémentaire pendant la formation.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Franchement, où est l'utilité d'un débat sur le salaire sur un forum? Les salaires sont fonction du budget global qui est peu variable et donc l'augmentation des uns ferait la diminution des autres.

Le pouvoir d'achat est fonction de la puissance de la monnaie par rapport à ce qu'on désire acheter et ne se décrête pas vraiment à long terme.

Ce qui est discutable dans le système éducatif et peut-être dangereux à terme, c'est que le calcul de moyen de ce qu'on vend (dans un sens très général, chacun vend son travail) par rapport à ce qu'on est payé est très problématique. Si on enlève la part de traitement social dans tout salaire de la fonction publique massive, on est face à la question de l'acheteur qui est l'état et qui ne sait plus vraiment ce qu'il achète ni pourquoi il l'achète.

Par exemple le métier de prof dans les zones difficiles fait que de facto bien qu'il ait l'impression de travailler beaucoup, il ne vend plus rien, puisqu'il participe par sa collaboration à une dégradation face à laquelle il serait mieux de "fermer" le service trahissant les enfants qu'il serait censé éduquer. Par conséquent, "l'acheteur" a tort d'acheter "du rien" ou "du sacrifices".

Dans la préhistoire tribale, il y avait les offrandes, les sacrifices qui étaient un énorme gachis probablement. Aujourd'hui s'est développé un système silencieux "d'offrande" laique: des gens se sacrifient et une institution déboussolée leur demande de se sacrifier et en retour elle leur verse un salaire, ie elle achète du sacrifice qui ne construit rien. A mon avis le problème est là et la désaffection des candidatures vient de ce que progressivement les gens ne postulent plus pour se sacrifier, même si ce sacrifice est acheté, un peu par une aversion et une suspicion instinctive à l'égard de ce procédé.

Les gens qui veulent être augmentés, ça se comprend parfaitement, le fait que le pouvoir d'achat baisse est une évidence (et c'est loin d'être fini vues les pénuries probables prochaines en matières premières, et produits de premières nécessité) et je ne comprends pas pourquoi dire aux uns "on est bien payé" et dire aux autres "non, on est mal payé".

La solution passera (si elle survient un jour, on peut en douter) par simplement le fait de reconstruire le fait d'être prof comme un métier et non comme une mission hasardeuse, sacerdotale et mi sacrificielle, mi loterie. Comme n'importe qui d'autre, un prof devrait être capable de dire "voilà ce que j'ai apporté, voilà ce qu'on m'a acheté" (fut-ce un truc noble et non marchand, mais identifiable) et un candidat à ce job devrait pouvoir dire "voilà ce que je peux vous proposer et me sens capable de vous "vendre", parce que je l'ai en moi" (pour pas dire en magazin).

Acheter des offrandes sacrificielles, c'est sûr on ira pas loin avec ça, et les gens risquent pas d'être augmentés. Quand un garagiste embauche un ouvrier, il lui dit pas "ah et au fait, on sait no vraiment ou se trouve le garage, ni non plus ou se trouve la caisse à outils, on te laisse chercher dans la zone industrielle"

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par christophe chalons.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
benzut écrivait:
-------------------------------------------------------
> Un professeur certifié ou agrégé travail 39 heures
> par semaine et non 18 heures ou 15 heures. Une
> heure de face à face n'est pas égale à une heure
> de travail. Il faut inclure dans l'heure de face à
> face la préparation du cours, les corrections,...

Quand j'ai calculé mon taux horaire prof, j'ai bien pris en compte tout cela comme dit dans mon post, même avec cela, je n'arrive pas à 39h semaine, j'arrive à du 30h semaine(je suis prof en collège).
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Je suis d'accord avec ton dernier poste Christophe mais pas avec la solution proposée à savoir la fermeture des écoles en zone difficile. Pourquoi ? Car tu oublie que depuis la massification (collège unique) le but de l'école n'est pas forcément d'instruire et d'éduquer un enfant mais le troisième but qu'on oublie assez souvent est son rôle de garderie qu'on ne peut plus nier aujourd'hui (vu qu'on sait très bien que certains élèves n'ont pas leur place là où ils sont mais bon quitte à les virer d'établissement en établissement, nous avons l'obligation de le garder au sein des murs de l'école jusqu'à 16 ans). Et donc, tu ne peux pas fermer une garderie car que ferais-tu des enfants et des conséquences sociales et institutionnelles que cela engrange (parents ne pouvant pas mettre les enfants chez des personnes en retraite pour les garder, enfants errant dans les rues sans but, ....) ?
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
J'ai jamais proposé la fermeture comme une solution et n'ai même jamais proposé la fermeture.

J'ai juste dit que ce que tu appelles "garderie" est une construction négative en ce sens qu'abuser les enfants (et leur famille) en les y envoyant, ça donne un résultat pire*** que de dire "dans ce quartier il n'y a pas d'école tout simplement". Et donc on paie des gens pour détruire (et ils souffrent ce faisant) et j'ai qualifié ça "leur demander de s'offrir comme offrandes à une intention incompréhensible"

*** il faut bien comprendre la différence entre le court terme et le moyen terme et les réseaux de neurones que construit l'enfant: un enfant qui n'a pas été à l'école et qui peut dire à 25ans "dans mon quartier il n'y avait pas d'école car elles n'arrivaient pas à fonctionner" est dans une situation même si dure, plus saine et plus constructive pour lui et son rapport au monde (sans parler de son bénéfice citoyen et son désir d'école), et par ailleurs plus invitante pour la société à s'améliorer qu'un enfant abusé qui, alors qu'il a été dès 11ans dans un truc bien plus sauvage et pire qu'un zoo où tous ses repères se sont cassés (bouffer de l'adulte qu'il considère vaguement comme représentant d'une société de tappettes éféminées contaminée par la libération de la femme par exemple) dit (y croit-il?) "bin oui, j'ai été à l'école, je me rappelle, le matin je me levais et on allait tous à l'époque avec les potes à XXX". Est-ce que tu as la moindre idée de l'évolution d'un enfant de 11ans face à pareille kaléidoscope adulte?

Mais nulle part dans mon post précédent je n'évoque de solution (l'idéal serait juste de réparer ces batiments et acteurs de manière à les faire ressembler à des écoles et j'ai dit comment faire au post d'avant-avant)

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 2 fois. La dernière correction date de il y a deux années et a été effectuée par christophe chalons.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
Jaymz écrivait:

> Quand j'ai calculé mon taux horaire prof, j'ai
> bien pris en compte tout cela comme dit dans mon
> post, même avec cela, je n'arrive pas à 39h
> semaine, j'arrive à du 30h semaine(je suis prof en
> collège).


Moi j'arrive à 35/40h par semaine .... et pourtant, je suis à temps partiel à 70 % (prof en lycée - maths + informatique), soit environ 10€ de l'heure, pareil que ma femme de ménage et juste un peu plus que les baby sitter de 15 ans qui viennent le soir juste pour ronfler devant la télé ...... Bon, d'accord, je préferre être prof que de faire le ménage et ronfler devant la télé, heureusement pour moi !
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
dido,
35-40h semaine, mais pas sur les 52 semaines de l'année, je ne pense pas que tu bosses 35-40h à chaque "petite" vacance ou pdt les grandes vacances. Cela , au bout du compte, réduit par exemple 37.5h fait sur 45 semaines et non 52 semaines, devient du 32h semaine sur 52 semaines....
Bon, le but n'étant pas d'entrer dans des comptes d'apothicaires, il y a d'autres choses qui rentrent en compte, je sais par exemple que me concernant mon expérience pro en entreprise, m'a aidé dans la gestion de classe mais aussi dans mon organisation et dans l'efficacité...Je ne dis pas que ceux faisant 40h semaines ne sont pas efficaces attention....
Rémi_pas_logué
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
@Christophe lit ce que j'ai écrit et ce que tu écris car là, tu joues sur les mots en éludant le véritable problème de tes dires pour le coup.

En effet, moi je parle de fermer les écoles dans les quartiers chaud et toi tu dis qu'il ne faut pas en mettre. Le résultat est le même non ? Maintenant, concrètement que fais-tu de ces gamins ? Tu les envoies à perpette faire des études ? Tu paies comment le bus+train+cantine (il ne vont pas faire l'aller-retour le midi faut pas rêver) ? Tu ne les envoies pas à l'école mais tu en fais quoi du coup ? Et pour le trajet ne me dit pas que cela est un non-problème car dans mon bahut certains élèves ne mange pas à la cantine car trop cher (et ne mange pas pour certain d'ailleurs ou très peu du coup) et ne me répond pas que si les parents n'achète pas la dernière console, ils auraient de quoi payer à leur gosse car ce que tu proposes est indépendant d'un changement de comportement des parents et des enfants vu que dans les faits, tu dis juste on ferme/on ne construit pas et basta.
Re: Création de 60000 postes dans l'EN
il y a deux années
avatar
Citation
dido
pareil que ma femme de ménage
... ce qui veut dire que tu peux t'offir une femme de ménage eye popping smiley wow je t'envie eye popping smiley
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
 **    **  ********  **     **  **     **  **     ** 
  **  **      **     **     **  **     **  **     ** 
   ****       **     **     **  **     **  **     ** 
    **        **     **     **  **     **  ********* 
    **        **     **     **  **     **  **     ** 
    **        **     **     **  **     **  **     ** 
    **        **      *******    *******   **     ** 
Message:
A lire avant de poster!
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 100 361, Messages: 922 531, Utilisateurs: 10 638.
Notre dernier utilisateur inscrit Altaiir8.


Ce forum
Discussions: 3 743, Messages: 51 098.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page
Autres...