Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
180 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Viré

Envoyé par christophe c 
Re: Viré
l’an passé
@gerard : Bien ouèje !
Re: Viré
l’an passé
Vu aussi, je te réponds
Re: Viré
l’an passé
avatar
Christophe m'a oublié. :(
Re: Viré
l’an passé
@Thierry : à mon avis ça va s'arranger
Re: Viré
l’an passé
Christophe, j'ai bien reçu ton message et je t'en remercie.
J'en profite pour te dire que je t'avais envoyé un sms en janvier ainsi qu'un message pour qu'on se voie et que tu n'y as pas répondu - peut-être étais-tu déjà pris par tes soucis professionnels ? Toujours est-il que j'espère que ces derniers se régleront, que tu finiras par avancer dans ton manuscrit (celui dont nous devions discuter et que tu sembles remettre toujours à plus tard) et que nous finirons par nous rencontrer pour en discuter (même si ça risque de ne pas être pour tout de suite).

[Effacement d'une "correction" erronée sad smiley AD]



Edité 2 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par AD.
Re: Viré
l’an passé
@TP, olala, oui, PARDON!!!!! Je mets un lien:

[blog.ac-versailles.fr]

Le mot de passe est le pseudo, tout en minuscules, du seul intervenant du forum qui soit à la fois prolixe et médaillé Field.

@alesha: oui, pardon, c'est vrai, mais hélas, je ne le savais pas encore à la fin du mois de décembre, mais j'allais entrer dans un grosse phase de turbulences en janvier, ce qui a effacé mes projets d'article quasiment instantanément. Je n'ai pas tenu la promesse que je t'ai faite. Cependant, en écrivant une section pour un théorème annoncé plus haut et dont la preuve ne remplit qu'un tiers de page, j'en ai profité pour commencer à écrire la deuxième section où j'explique en détails ta contribution.

Donc là, ce n'est pas seulement un projet, mais un pdf déjà à moitié écrit. Ca devrait normalement voir le jour, car en plus pour moi, c'est un plaisir de le terminer ces jours-ci.

Il y a aussi que ma boite d eMP est cassée et que j'ai peut-être loupé, via ma messagerie jussieu ton MP, car c'est étrange, je n'arrive à pas à reconstruire un souvenir très clair (comme tu me le dis là et que tu m'as donné ton vrai nom, j'ai tendance à "contruire l'impression" que j'ai bien reçu ton information de ta venue à Paris, mais ça me reste un peu flou)

Je vais vite réparer ça et de toute façon la section que j'ajoute à l'article présent est très très loin d'être autre chose qu'un très concis résumé de tout ce qu'il y a derrière (avec la partie topos, mais pas que, à traiter).

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
@AD: "pour que" est suivi du subjonctif.

[Mais oui, tu as raison ! J'ai corrigé cette "correction". Merci de l'avoir signalée. AD]



Edité 1 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par AD.
Re: Viré
l’an passé
@Alesha : je confirme.
Pour qu'on se voiE
Re: Viré
l’an passé
avatar
Cher Tonton Cristobal,

J'ai lu avec la plus grande attention les multiples témoignages de tes anciens ou actuels élèves qui n'ont pas hésité à prendre ta défense. Leur sincérité et leur spontaneité ne trompent pas. En parcourant ce document, on voit tout de suite quel genre de prof tu es. Si tu exposes tes cours comme tu fais tes conférences, les élèves ne peuvent qu'apprécier....

On voit tout de suite que l'on n'a pas affaire à l'un de ces donneurs de leçons abreuvés de moraline 1000 mg ou de padamalgam 500.... et dont les discours lénifiants indisposent les élèves à longueur de cours.
Si j'étais élève, j'adorerais t'avoir comme prof car on ne doit pas s'ennuyer....

Je n'ai pas l'honneur de te connaître personnellement mais on pressent immédiatement qu'en tant que prof, tu dois sortir du lot...et cela ne peut qu'agacer les gueules de carton de la bienpensance, qui se rengorgent comme des paons en s'imaginant qu'ils sont les meilleurs profs du monde au prétexte qu'ils sont orklasss et bien vus de leur adjudant pédagogique régional....mais qui tomberaient de haut s'ils savaient ce que leurs élèves pensent d'eux....les exemples sont multiples....

Tu n'as pas le profil EDNAT et cela ne peut que te causer du tort....Aujourd'hui, dès qu'une personnalité s'écarte d'un mm du chemin tracé, les "braves gens" la regardent comme un extraterrestre....
Pour tous ces diafoirus dont les lubies mortifères ont ruiné l'enseignement des maths en France, comme pour Margaret Thatcher: THERE IS NO ALTERNATIVE !!!!
Voilà ce que doivent penser tous ces parangons de vertu qui te regardent de travers dans la salle des profs ou ailleurs et qui sont persuadés de détenir la vérité didactico-pédagogo: [www.youtube.com]

Car c'est bien connu...chez EDNAT on est TO-LE-RANT ET OUVEROZOTR !!!!!

Je te souhaite bonne chance dans ton combat contre la connerie administrative !!!!

¡ HASTA LA VICTORIA SIEMPRE COMPAÑERO !


PS: Je conjecture malgré tout qu'au bout du compte, tu ne seras pas viré....mais on t'enverra peut-être instruire la France périphérique des gilets jaunes à Guéret, Issoudun ou Lépanges-sur-Volognes.....(en te plaçant toutefois sous la surveillance des masses populaires d'un tuteur qui saura te convertir à la saine pratique des problemzouverts en zilobonifés)


What’s the most you ever lost on a coin toss ?




Edité 10 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par Ramon Mercader.
Re: Viré
l’an passé
Merciiiiiiiiiiiiii Ramon!

Citation

mais on t'enverra peut-être instruire la France périphérique des gilets jaunes à Guéret, Issoudun ou Lépanges-sur-Volognes

A mon âge, la ville n'est que stress, m'envoyer à la campagne = me faire un immense cadeau (loyers moins élevés, contemplation de la Nature, achat à crédit d'une chtite bagnole pour visite. Si en plus, il y a du relief...).

Pour moi, ville = libertinage et rien d'autre, et je ne "libertine" grinning smiley plus beaucoup... Au pire, me suffira de prendre un TGV. Mais je ne crois pas que j'aurai cette chance, hélas.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
avatar
Salut Christophe,
Je n'ai pas encore posté dans cette discussion mais j'ai lu tous tes messages et tu as tout mon soutien ! thumbs down
Re: Viré
l’an passé
@Ramon : Tu devrais effacer le lien de la vidéo car on identifie parfaitement christophe c.

On ne sait jamais...
Dom
Re: Viré
l’an passé
Bonjour,

Une petite vanne (amicale bien entendu mais amusante surtout).
Cette vidéo montre tout ce que tu ne veux pas voir, cher Christophe.

a) Ça commence par « soit E un ensemble quelconque » (le mot quelconque n’est dit qu’oralement, je le reconnais).

b) Puis une « propriété » (et non un théorème !). (Encore à l'oral).

c) Et cette assertion (propriété/théorème) est non quantifiée : « Si A et B... ». (Bon, elle l'est ensuite...)

Confinement vôtre winking smiley

Dom

PS : à ta décharge tu parles dès le début de pédagogie de pacotille et surtout c'est entre PRO.



Edité 1 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par Dom.
Re: Viré
l’an passé
avatar
@chris 93:

Tu as raison. Je viens de retirer la vidéo.
Dommage car elle montre que @Christophe est une bonne personne et elle permet d'entrevoir pourquoi il est apprécié de ses élèves...


What’s the most you ever lost on a coin toss ?




Edité 3 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par Ramon Mercader.
Re: Viré
l’an passé
Ah mince, je n'arrive que maintenant et je ne vois pas de quelle vidéo il s'agit (donc pas de quoi dom parle)??? (Est-ce la seule facile à trouver, où je rigole avec un auditoire sur l'effet des grands cardinaux sur les petits objets? Ou une autre?)

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
grinning smiley oui c'est celle-ci, je viens de la regoogler, je constate que dom a une ouie de très grande qualité en tout cas. Euuu, j'utilise le mot "propriété" à bon escient par contre (propriété de $W_a$).

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Dom
Re: Viré
l’an passé
Oui, oui, je n’utiliserais pas cette vidéo pour te dézinguer car il y a tout un contexte qui n’est pas celui d’une classe.
Je garde ma bonne foi, enfin j’espère !
C’est pour cela que je parle de vanne amicale et certainement pas au premier degré.

Oui tu dis « propriété » mais en écrivant ton « Si-Alors » non quantifié.

Cela m’avait amusé le jour où je suis tombé dessus (à peu près deux ans) car c’était un peu par hasard (si, si, même si c’est difficile à croire !) et je venais de te lire incendier ceux qui disaient « quelconque ».

Avoue que c’est drôle.
Je ne sais pas si je peux pousser pour trouver d’autre marottes anti-cc commises par cc winking smiley

Allez à plus tard winking smiley
Re: Viré
l’an passé
Oh, ne t'inquiète pas, il y a une assez forte fréquence de bugs dénoncés par CC dans les propos de CC (le forum en regorge à profusion d'ailleurs). Je suis du genre "faites ce que je dis, pas ce que..".

Mais devant des lycéens, je suis 10 fois plus prudent évidemment, car je sais que le cerveau "boit tout". Donc je n'oublie quasiment jamais un quantificateur, etc, non pas par esprit de rigueur, mais parce qu'en tant que logicien, je connais les dégâts et ce qui est compris en face selon que le signe est là ou pas.

Je ne me caractérise pas par "'interdire" les abus de langage $maths\neq LaPolice$, mais par ne pas changer leur nom, c'est à dire ne pas laisser dire que ce n'en sont pas.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Bonjour Christophe
Tout mon soutien dans cette période difficile. Tu es une pierre angulaire du forum, même si tes prises de positions sont parfois extrêmes. Deux suggestions à te faire, bien sûr en ayant une méconnaissance importante de qui tu es vraiment.

1. Fais des tests de précocité si tu ne l'as jamais fait. Si tu le sais déjà, fais toi accompagner si tu peux sur le sujet ou regarde des vidéos sur Youtube de gens sérieux sur le sujet. J'ai attendu mes 30 ans pour faire cette prise de conscience qui m'a énormément soulagé même si j'avais l'intuition que j'étais différent. En 2018 j'ai passé et obtenu l'agreg en candidat libre avec un classement plus qu'honorable, j'ai changé de job, j'ai déménagé, j'ai corédigé un livre, j'ai élevé mon enfant de 4 ans avec ma compagne... Je ne réfléchis pas comme les autres, j'ai un sens de la justice perçu comme au delà du raisonnable, etc... Clairement de tout ce que j'ai lu tu es un potentiel "haut potentiel" avec une forte probabilité. Comprendre qui on est permet ensuite de se sentir tellement mieux dans sa peau et de...

2. Mieux se protéger. Protège toi !!! Quand tu décris tes échanges avec l'IPR, à un moment, pour te protéger, le sujet n'est PAS d'AVOIR RAISON OU TORT SUR LES MATHEMATIQUES, le théorème de Pythagore ou les racines carrés. Tu le mets en difficulté en le prenant en défaut flagrant donc il se défend. Si tu fais ça avec d'autres personnes : les parents, le proviseur, etc.. TU DEVIENS UNE CIBLE car les gens cherchent parfois un bouc émissaire, un "fait extérieur" qui explique leur propre échec ou leurs difficultés. Donc tous les outils pour travailler la dessus seront utiles : aide psychologique, communication non violente, apprentissage de comment tu fonctionnes, etc... Mets toi en route la dessus.

Bref facile à dire, et je suis toujours personnellement en chemin là-dessus, mais je peux te dire que sans renier qui je suis - un amoureux des maths qui a des facilités intellectuelles dans bcp de domaines et une pensée arborescente - je prends beaucoup moins de coups et je comprends mieux ce qui se joue pour les autres.

Je sais que tout ça prend des efforts et de la disponibilité, mais au bout du tunnel il y a un tel bien être !
Bon courage et n'hésite pas si tu as des questions en MP.



Edité 2 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par AD.
Re: Viré
l’an passé
Merci pour tes conseils Juggleforlife. Mais ça a été fait quand j'étais un chti chiard de toute façon, il y a eu une mesure de QI et tout le toutti. Je ne vis pas "dans l'ignorance" de divers trucs de genre qui auraient été "subjectivo-constatés" sur moi. Et ne t'inquiète pas, je n'ai pas une once de modestie personnelle grinning smiley

En fait, ce que tu sembles dire avoir gagné avec "ces tests" (de précocité, si à 54ans, on me trouvait un âge mental de 99ans grinning smiley, je ne serais pas rassuré. (Bien qu'il y ait des signes d'acariatrité que je ressens légèrement depuis quelques années)) , je l'ai , je pense "déjà" gagné** depuis longtemps, mais ça ne suffit pas, je suis tellement névrosé par plein d'autres côtés que ... je reste dans le pétrin à plein de niveaux (ne serait-ce que financier).

** c'est le fait que je suis "moi-même", tranquille, parfaitement ouvert aux critiques, strictement jamais vexé car reconnaissant quand on m'exprime une critique que je pense vraie, etc. Le fait de ne quasiment jamais mentir aussi, de ne pas (à un niveau très profond) pratiquer la prétérition.

Mon affaire professionnelle*** présente est complexe, et je n'y suis pour rien. Ce qui est possible c'est que je me défende mal, mais il n'est pas si évident que ça de conclure ça pour le moment.

*** J'en découvre chaque jour des des plus délirantes que la veille, par exemple, avec mon appel à témoins, certains anciens ont décidé de me "débisounoursiser" en m'informant que la personne que j'ai finalement démasqué allait voir certaines élèves il y a 6 ans en leur tenant des propos que les gamines traduisaient en "touche pas à mon mec".

A première vue, c'est choquant mais pas grave du tout et X n'était pas un monstre ce faisant.

Mais c'est in-con-sé-quent. Car les lycéens sont TOTALEMENT OBNUBILES par leur dossier post bac. à 3 points près en maths, ça passe ou pas. Donc si t'es une gamine, en jogging, n'ayant rien demandé à personne, et qui te prend un tel averto ds la figure, qu'est-ce que tu fais?

Réponse: tu pleures, tu t'inquiètes, tu penses que tu vas te faire sacquer toute l'année par ta prof et que tu ne peux pas te plaindre localement. La famille s'en mêle et écrit à l'admin centrale. Etc, etc...

Comme quoi y en a qui ne sont pas précoces, mais qui retardent: à 55ans, tu n'effraies pas des ados en leur tapant un crise de jalousie contre un délire imaginaire. Ca, on joue à ça à 25ans (et econre!!).

Tout ceci je n'y suis pour rien, que j'ai fait des tests de précocité ou pas, ça arrive malgré soi.

Le plus gros truc à retenir c'est surtout que la bureaucratie gère très mal tout ça. Aucune norme n'est prévue, pas de méthodologie, pas de lois, ni rien. En outre, ils ouvrent même ... les lettre anonymes en toute illégalité et les garde. N'importe qui peut raconter n'importe quoi et nuire à n'importe quel agent sans craindre la moindre inspection de son attitude. On est sur une sorte d'araignée démente. Avec d'ailleurs, pour principale raison d'empêcher de déprimer des ronds de cuir qui ne veulent pas être cantonné(e)s à gérer du technique et qui sont avides de vaudevilles, qui donc, d'eux-mêmes, vont faire des moindre ragots reçus par mail ou par la poste des "dossiers" juste pour pouvoir dire à leur chef de service "non, attendez, ne me donnez pas ces 846 fiches à envoyer, car je suis occupé sur autre chose en ce moment"

Sur l'anecdote précédente, aurait dû me prévenir, le découvrir 6ans après et le caser dans ma spéculation actuelle sur "qu'est-ce qui se passe pour qu'on m'évince avec le motif "folie-dangereuse"?" est un gachis pour tous (même si moi, avec ces infos, je me dirige vers un gros espoir de taper très fort contre toutes ces conneries et donc, certes, de gagner à la fin).

On peut ajouter une chose aussi, c'est le gout de la science-fiction: pourquoi ces "ronds de cuir" aiment ça (se donner l'impression qu'ils instruisent des enquètes)? La réponse est évidente: c'est plus pimenté comme boulot!
Par contre, pourquoi on ne leur a pas interdit formellement?
Là, la réponse est plus grave: c'est parce que faire des agents de potentiels coupables permanents est une sorte de doctrine considérée comme efficace pour les soumettre au pas de vague.

Notre métier ne donne pourtant strictement aucune prise à la possibilité, quand-bien même on le voudrait de faire des conneries (je veux dire commettre des fautes). Moins d'un prof sur 100000 commet des fautes. La seule chose possible c'est d'être absent, insuffisant pédagogiquement, ou, éventuellement, incompétent éthiquement. Pour le reste il faut vrament y aller. Les seuls papiers qu'on signe sont des avis de mutation, ou des exeat. Dans toute ma carrière (et pourtant je suis hyper sévère sur l'éthique), je n'ai quasiment JAMAIS rien vu de fautif de la part d'un prof, à part :

- insuffisance (fatigue, manque de pédagogie, absences, ne pas faire le programme)
- salir ses collègues, fayoter, etc
- séduire ses Terminales (rare, mais ça peut arriver)
- manquement éventuel au devoir de réserve (rare)


Mais laisser penser à des ronds de cuirs qu'ils ont une partie de leur boulot qui est celui d'un détective, ou d'un juge, sans en avoir la moindre compétence, ça permet de les "motiver" au travail. Envoyer 5419 mails dans une semaine pour signaler un changement de numéro de téléphone/ de services qui gère les congés maternité est beaucoup moins exhaltant.

Ca marche aussi pour les IPR: les avoir éduqués dans l'illusion qu'ils sont un jury de concours, les conduit à croire que le prof inspecté se doit de faire des choses un peu acrobatiques le jour où ils viennent (débats de groupe, TICE, etc) et leur fait oublier qu'un prof pourra faire ça 209H sur 210 dans l'année SAUF l'heure donc, où l'IPR vient et que tu préfères passer ce moment de corvée sans sens avec des élèves assis, qui lèvent la main. Si tu fais ça, tu nies à l'IPR qu'il est un "jury d'agreg de pedago" et on va te le reprocher dans le rapport (un peu comme si ne pas tenter une chose délicate en sa présence signifiait que tu ne le fais pas même en son absence).

Comme chacun sait, cette administration s'est totalement crashée depuis fort longtemps, et les raisons qui l'ont conduite à ça sont le refus de l'évaluer avant tout. Toute machine doit être mesurée, évaluée, testée, vérifiée par des labos INDEPENDANTS. Sinon, on tombe évidemment dans cette démence auto-entretenue.

Mais je ne vends pas la peau de l'ours.... C'est pas mon genre.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 1 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par christophe c.
Re: Viré
l’an passé
ok j'entends. Je reste un poil interpellé...
quand je te lis

"Mais laisser penser à des ronds de cuirs qu'ils ont une partie de leur boulot qui est celui d'un détective, ou d'un juge, sans en avoir la moindre compétence, ça permet de les "motiver" au travail. Envoyer 5419 mails dans une semaine pour signaler un changement de numéro de téléphone/ de services qui gère les congés maternité est beaucoup moins exhaltant."

Je me dis que si c'est ce que tu penses sincèrement, tes échanges avec l'administration de l'EDNAT ne doivent pas être faciles. Il y a peut être à chercher les choses dans ton comportement qui les induisent eux mêmes dans des réactions négatives vis à vis de toi...

Bref je m'arrête, pas facile par écrit...
Re: Viré
l’an passé
Je pense que tu as parfaitement raison!!!!!

Cela dit, c'est une question que j'aurais dû me poser avant grinning smiley
Aujourd'hui j'y ai répondu avec 2ans de retard.

J'ai énormément d'effort à faire pour comprendre que tel ou tel propos peut être blessant (c'est dû à mon histoire personnelle où je considère toute vanité comme illégitime ou comique), je le reconnais. Pour beaucoup c'est naturel, au contraire, de considérer que le propos X ou le propos Y mérite reproche parce que percute une vanité.

Maintenant, il faut aussi reconnaitre que de nombreux milieux professionnels voient leur membre totalement incapable de recevoir le moindre, je dis bien le moindre avis critique. Ce jusquauboutisme vaniteux devenu quasiment une norme du genre "ah, demande à la documentaliste, elle est là" (réponse: "Christophe ... professeur-documentaliste") ne me semble de toute façon pas du tout tenable à long terme dans notre monde moderne.

On ne se dit plus rien sinon et en plus, ça favorise tous les léchages de botte, les trucs honorifiques, etc. .... et du même coup rend inaudible les vrais compliments quand ils arrivent au milieu d'une foule de postures de convenance automatiques réflexes non sincères.

Si tu ne peux pas dire à ton chef ou ton IPR (**:=qu'il n'est pas là pour te donner un "avis éclairé", mais pour te donner des ordres), et qu'en réponse, il fait exprès de te filer un texte ne comportant strictement rien d'ordonnant ou à faire, mais uniquement composé d'un avis "éclairé" grinning smiley que tu es nul et que c'est sans espoir (par exemple), comment vas-tu faire pour recevoir des ordres?

Je ne parle pas de forme, j'évoque bien toutes les manières, polies ou pas de dire (**). Car en plus, les vaniteux sont capables, et même experts pour détecter que tu ne les traites pas comme des dieux dans des formes les plus diplomatiques qui soient.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Alors c’en est où cette histoire ? Si jamais y a du nouveau. (Ah j’ai la vapoteuse au fait)
Re: Viré
l’an passé
Ah MERCI pour la vapoteuse.

Bin, en ce moment, je me vide la tête en venant un peu plus sur le forum et en enregistrant les témoignages dans un fichier: voir post suivant.

tous les jours ou 2 jours. (Ils arrivent en continu du fait du bouche à oreilles et de manière assez peu prévisible). Je m'emmêle un peu les pinceaux en les enregistrant avant d'avoir remercié (désorganisation), donc je fais plusieurs passages, etc.

Pour éviter mes "longues plongées passionnées en infinitisme, je me suis "attaqué" ludiquement à Syracuse (du coup, je décroche très vite, car pour moi, ce genre de question devient vite une corvée). De sorte que je peux ensuite rebondir sur mon recours gracieux (première pièce du puzzle). J'ai eu des échos que ça "panique un peu" côté Rectorat admin centrale, j'ai été "appelé au téléphone" grinning smiley . Mais, en dehors de bienveillance et invitation à me confier ( grinning smiley grinning smiley grinning smiley ) , je n'ai toujours que peu d'infos ( à part qu'il m'a été rappelé 4 fois** "vous êtes payé, hein, vous êtes payé hein, ne soyez pas inquiet")

** envie de répondre: oui et je veux le rester... quitte à taffer dur grinning smiley

Mon appel à témoins m'a aussi fourni des preuves sur le tout début de la contamination et comment j'ai été romanpolanskisé. Du coup j'avance tout doucement, mais assez sereinement. Après, je ne me faispas d'illusion: la Justice c'est l'Etat, l'EN, aussi. La séparation des pouvoirs est une belle .. théorie comme disait mon médecin qui m'en parlait à propos de France telecom et qui a eu raison dans ses prévisions.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi



Edité 1 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par christophe c.
Re: Viré
l’an passé
Pardon, cela fait 15 jours que j'ai laissé s'accumuler quelques témoignages sans faire de mise à jour du lien et sans remercier aussitôt leurs auteurs. Je viens de le faire pour mes élèves. Je vais m'y remettre, mais ça m'a aidé de prendre du recul et ... bon, c'est sûr, ne se moquons pas... me noyer dans Syracuse.

Voici le lien MAJ: [drive.google.com]

J'y ai inséré un vieux mail que la personne m'avait DEMANDE de diffuser, du coup, c'est l'occasion rêvée.

Bon, je vais me remettre un peu à m'occuper de ce contentieux, car aux dernières nouvelles, je suis arrêté jusqu'à septembre (6 mois de vacances), et à 90000E CTE, je suis tout de même inquiet de ce qui sera inventé pour justifier cette bourde devant les comptables. (J'ai fini par "sentir" que c'est une bourde, aux courriels ou coups de fil que j'ai reçus de 3 services qui essaient de me sonder, mais personne n'a l'air d'avoir la moindre idée de ce qu'on me reproche... avant de décrocher son tel et d'appeler)

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Cher Christophe,
Je lis avec beaucoup d'émotion les témoignages que t'ont laissé tes élèves. Il y a quelque chose de pourri à l'éducation nationale, je crois qu'il faudrait non seulement contester mais même attaquer. Les personnes impliquées dans ton licenciement on probablement commis une faute grave et si c'est le cas, ils te doivent réparation. Je prêt à témoigner à apporter un témoignage pour toi quant à ton intérêt pour les mathématiques et pour l'enseignement. Nous en avons discuté, j'ai été surpris quand je suis revenu dans l'EN de la liberté totale de laquelle jouissait certains IPR et de la manière dont ils en usaient totalement inapproprié dans un système qui se veut démocratique.

Mauricio
Re: Viré
l’an passé
Citation
Mauricio
[...] dans un système qui se veut démocratique.
Ah ?
Re: Viré
l’an passé
Merci infiniement Mauricio, je n'hésiterai pas.

Mon délai de recours gracieux court jusqu'au 9 mai. Comme son nom l'indique, c'est "gracieux", donc je vais adresser un truc propre et détaillé, mais tenter d'être tout de même habile.

Il est clair que dans ma situation, la partie IPR a déconné, mais je dirais qu'il reste à prouver que ce sont eux quiont le pouvoir, car dans mon cas, tout le monde, normalement sait que du fait des écrits d'il y a 9ans (où j'étais en congé sans solde et ne croyais pas revenir et avait longuement palabré en disant que leur place était à pôle emploi, avec copie soigneusement dédicacée et signée directement dans leur courriel***) , nos relations (entre eux et moi) ne sont pas susceptibles d'être bonnes.

Enfin même sont plutôt susceptibles d'être strictement au moins un peu mauvaise. Mais c'était vrai, il ya 5ans, 10ans et même 12 ou 13ans.

Rien n'a changé entre temps (je me suis même bonifié, j'étais plus virulent étant jeune grinning smiley ) et je n'en ai jamais attaqué aucun personnellement à part le dernier à qui j'ai écrit en recommandé de façon très incorrecte mais pour lui dire le problème de mobbing et l'alerter (en gros je lui ai écrit "ce n'est pas gaieté de coeur, mais je n'ai que ça, alors je vais vous insulter bien comme il faut pour que vous ADMETTIEZ qu'il y a un problème que je dénonce, etc, et au lieu de venir faire le chef de vestiaire, vous devriez m'aider à démêler, etc".

Bon, j'atténue pour le forum, c'était bien plus blessant que ça. Je l'avais googlé, analysé la façon dont il s'affiche sur le net et mis le paquet. Et dans la LR (écrite à la main), je disais "blabla, aidez-moi, au lieu de venir jouer à Statam et me décapiter pour ramener ma tête à Mamy chain et truc, qui, en passant, vous ont bien eu avec leur ruse "t'es pas cap" " (texto).

et c'était il y a quelques mois, et ses insultes en retour n'ont probablement pas la moindre valeur, il s'est servi du fait que son inspection n'était pas réglementaire pour écrire "regarde je peux t'insulter aussi". Le rapport qu'il fait est d'ailleurs très facile à dénoncer, de son propre fait il a presque fait exprès d'exhiber au max sa non sincérité (il ne critique pas la séance et à la fin il écrit que je suis un fou furieux à écarter au plus vite et un gourou, je pense qu'il a volontairement sabordé pour que je reçoive "son coup de boule" comme on dit mais le considère comme pas trop déloyal )

Donc JE PEUX ME TROMPER, mais si les 3 ipr (je me suis mis à dos leur cheffe maintenant) n'ont probablement pas RECEMMENT aidé, ils ne me paraissent pas être "très importants" dans ce processus (ou alors, lis vont le payer grave, car à 80000E cout total employeur, on risque de leur demander à quel titre ils ont réglé des vexations vaniteuses, somme toute, très interpersonnelles et même uniquement courrilélées par une instrumentalisation de la substance même de l'EN: les élèves. Certes les banques centrales vont aligner 20000 milliards, mais bon.

La véritié est que je pense qu'il y a eu UNE BOURDE à un moment, dont j'ignore "le bureau" (ma cheffe est habile, je ne peux pas deviner si c'est elle, elle répète sans cesse "c'est le rectorat, c'est le rectorat, moi je ne vous gère pas"), peut-être l'ancienne DRH qui avait été renfrognée il y a 12ans parce qu'elle avait raté le précédent HM qui était une évidence et que le Recteur m'avait écrit en recommandé et donc commis une bourde par sa faute, et qui a peut-être saisi l'occasion pour fomenter un "je ne m'étais pas trompée". Je ne sais pas.

Mais ça me paraitrait HALLUCINANT que des IPR dont il faut aussi bien comprendre qu'ils ne pensent JAMAIS à moi, ils sont loin,"on s'aime pas", c'est mieux si on pense pas les uns aux autres, même ceux qui les aiment les voient tous les 5ans, soient LES SEULS impliqués.

Qu'ils s'amusent à "ne pas me soutenir" oui. Mais impliqués plus que dire "il est désagréable, il nous écrit qu'il attend des ordres et pas nos avis éclairés par des gens comme nous, c'est un con, blabla" (j'ai d'ailleurs eu des échos, par mes rares et ténues infiltrées qu'ils disent ça de temps à autre (et en réunion plénière !!... mais un verre à la main en fin de discours) , c'est donc avéré) .

Une autre raison qui fait que je les pense peu impliqué est qu'ils savent parfaitement (ils ne sont pas idiots non plus) que TOUS LES PROFS les voient bien pire que ce que moi je les vois (et encore bien pire que ce que je peux leur dire ou écrire). Ils ne pensent pas (faudrait qu'ils aient 80 de QI ou qu'ils aient définitivement sombré dans un narcissisme "grave") une chose du genre: "CC nous dit que, ouf, heureusement, on a les autres qui nous adooorent et nous disent que des choses gentilles".

Je veux bien faire des reproches à leur corps d'Etat étrange, mais ce serait la suprème insulte et je ne la pense pas, de penser qu'ils sont comme ça. On est dans le monde réel, ils se savent humiliés depuis 20ans et méprisés par toute la profession et ne sont que peu "crédules" devant les léchages dégoulinant à rallonge (qui d'ailleurs, mettent la Terre entière mal à l'aise quand c'est à ce point, dans le public comme dans le privé, on dirait même parfois un opéré répété et des chansons, je ne sais pas si tu as déjà vu des profs fayots, en réunion avec un chef, mais c'est assez difficile à croire l'exagération de ton et de forme choisie).

Tout ça pour dire que mettre au comptable de l'EN 80kiloE dans la vue juste parce "qu'il nous agace, ce chieur", j'ai du mal. Mais je ne néglige sitrictement aucune piste. Si celle-ci pouvait être vraie, ce serait "que du bonheur" et un film comique, mais je crains que mon affaire ne soit que peu corrélée avec ça. Mais en tout cas, je n'hésiterai pas à te joindre, pour l'heure, je vais me mettre à la rédaction du "gracieux". Je ne veux pas leur donner l'impression que l'auteur(e) de la bourde est en danger et les assurer que si une personne s'inquiète de sa bourde qu'elle n'a rien à craindre de moi.

Cette histoire est de toute façon totalement incroyable. Je n'ai strictement reçu: aucune demande, aucune alerte, aucun reproche, aucune convocation, aucun RV parental avec doléances, aucun courriel, malgré plus de 300 mails d'alerte voire de réclamations de ma part. C'est un euphémisme de dire que (mes mails mis à part qui sont une évidence bien connue) qu'ils ne peuvent pas dire "on ne savait pas". Je n'ai JAMAIS vu ça. Tous les collègues que j'ai vu se faire taper dessus dans ma carrière, ils recevaient tous les 3 mois des machins à signer qui leur minait le moral.

Idem la carte folie est chelou. Même si tlm sait que je suis un peu original et aime me ridiculiser, il n'y a pas de changement (j'étais même en grève du zèle, d'une politesse effarante, tenant la porte à tout le monde, passant systématiquement le dernier, appelant les élèves madame et monsieur, etc). Au pire on te ocnvoque devant une commission professionnelle. La carte "il est fou" est très très louche au sens où tout le monde sait qu'elle est généralement utilisée :

- ou bien avec les fous
- ou bien avec les gens qu'on veut priver de répondre.

Donc je te dis, cette affaire est bizarre**, de chez ultra bizarre, et j'espère savoir un jour ce qu'il s'est passé (c'est pas dit, je serai peut-être soumis au marché: ok, on s'excuse, mais en contrepartie c'est clos, pas d'accès aux fondements. Et dans ce cas, j'accepterai hélas le marché. J'aimerais savoir, mais pas au prix de ma vie non plus)

** il y a bcp de signes, en plein confinement deux coups de fils par des chargées de nous protéger (dixit) qui ont duré 1H. Dire qu'elles auraient aimé m'entendre délivré quelque chose que je savais et ne savaient pas me parait un .. excellent pari. En tout cas, elles m'ont aidé et donner les bon courriels (médiateur acad, etc). Oula, mais je ne m'arrête plus de taper là, ..... grinning smiley Bon, j'arrête.



*** il n'avait aucune attaque personnelle de personne, j'y analysais de manière un peu provoquante peut-être mais surtout longue, la NATURE de leur rôle, leur nombre par académie, et les formes de leurs rapports, mais bon, j'avais déconné, j'en conviens.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Citation
Mauricio
j'ai été surpris quand je suis revenu dans l'EN de la liberté totale de laquelle jouissait certains IPR et de la manière dont ils en usaient totalement inapproprié dans un système qui se veut démocratique.

Tu m'en avais parlé, mais ta situation était un peu spéciale car tu es "au dessus d'eux" et ils "se vengeaient de façon évidente, avec toi. Il n'y a que toi ... qui ne t'en rendais pas compte, car je ne suis pas sûr que tu aies eu "énormément" de problèmes sur le long terme avec eux.

Mais je pense que tu te trompes. Ils en ont "officiellement" de moins en moins (et d'ailleurs geignent à cause de ça). Par exemple MA PROPRE cheffe (très étrange, sonrôle cette année?) m'avait dit en entretien: "son inspection n'a pas de valeur. A propos de l'inspection OFFICIELLE l'an dernier, qu'elle avait elle-même influencé pour que ça donne un rapport grisatre.

Autrement dit, elle m'affirmait que c'est un IG seul qui peut donner un avis. (Ce que je sais partiellement vrai, partiellement faux, en tout cas, le fait est qu'ils n'ont que peu de pouvoir et jouent de l'illusion auprès des profs, il faut bien le dire "traumatisés" rien qu'en pensant à eux). Mais ils ne peuvent guère qu'apporter un "avis" sur des affaires comme la mienne, moi,je ne suis pas "au dessus d'eux", je suis à leurs ordres, on est sur du bien lourd, il est question de tuer ou ne pas tuer et non de faire l'intéressant devant un prof qui est aussi "ceci ou cela par ailleurs et qui peut exiger qu'on tape sur untel ou untel.

En gros, je ne suis pas sûr du tout qu'ils commandent grand chose. Officieusement, n'importe quel fonctionnaire de l'E.N. qui a envie d'embêter un prof lui dit "votre IPR blabla" et il sait que ça marche et que le prof va s'évanouir de trouille. Mais ça, c'est assez normal aussi: si tu sais que tonton Gaston terrorise Bob, tu dis à Bob "attention, mon petit Bob, je vais en référer à tonton Gaston". Et c'est pour des affaires courantes, dans le genre bien connu de l'E.N. crashée. Mais "tuers des gens contre leur gré et qui n'ont rien fait" à part ne pas "vous admirer", c'est tout de même d'une autre nature, il y a des papiers à signer, etc.

Cela dit tu as raison de rappeler l'état terriblement cassé de notre EN. (Pour te dire, il m'a été raconté qu'ils .. lisent les lettres anonymes, tellement ils ne savent plus quoi faire pour se donner l'impression "de jouer un rôle", se prendre pour Miss Marple, etc. Quand une admin de cette taille (10^6 agents) en est là (lire des lettres anonymes en pensant que leur contenu est utile), on a tout dit.

Alors que c'est la base de chez base de l'illégalité pénale. Même la juridiction pénale et l'exécutif sont prudents avec ça. (Un fonctionnaire qui lit un courrier anonyme risque gros si on s'aperçoit qu'il s'est laissé influencer, c'est quitte ou double. Bin ils le font quand-même et quand on leur demande (dixit syndicat), ils répondent "ah mais ça m'influence pas"). Bref; tu as dit une évidence. C'est dommage que rien ne soit fait d'ailleurs, il y aurait un enquète sociologique à faire pour comprendre pourquoi on laisse des imbécillités perdurer alors qu'il est prouvé depuis des lustres que c'en sont.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
S'attaquer et déstabiliser quelqu'un de sensible en pensant qu'il ne va pas réagir me semble idéologiquement condamnable et les témoignages que tu as mis en ligne vont dans ce sens. Ceci dit il y a des IPR qui font très bien leur travail et paradoxalement l'un d'entre eux me disait: "nous sommes des tortionnaires" et je ne pense pas qu'il en était bien au contraire...

M.
Re: Viré
l’an passé
D'ailleurs, moi, ma première expérience, avec une IPR maintenant à la retraite est qu'elle m'a "sauvé". Et durant 3ans, elle m'a protégé.

En fait, elle était consciente des défauts administratifs: donc en 2006, elle m'a tiré d'affaire (j'avais écrit à ma cheffe qu'elle était incompétente, je m'étais excusé, mais..), l'année suivante, elle m'a exfiltré d'un HM bien carré- cas d'école (il existe une (très petite) proba d'ailleurs que la cheffe suivante, une PN pure, ait été mise dans le petit bahut où j'enseignais avec l'idée que moi, perçu comme un peu trop cash et elle PN (ayant de nombreuses victimes sur le dos, bien connue des services pour ça) allions "nous neutraliser" (pour dire comment les administratifs voient le monde, ça fait peur).

Résultat: j'étais mort-vivant en moins de 3semaines et en comprenais plus rien à rien D'abord sauvé par un ami qui m'a initié au concept, puis par l'admin, bien embêtée d'avoir mis une personne dans les griffes d'une PN. L'année suivante c'est le ministère carrément qui a dû sauvé la proie qui m'a succédé et là ils ont frisé le suicide. Quand l'admin m'a sauvé de ce dévorage, ce qui est assez dingue c'est que c'est cette super IPR qui a dû guerroyer.

Sur le plan des personnes, je n'ai rien à redire, ce sont les corps d'Etat et les évolutions de mentalités qui veulent ça. A mon époque, les IPR n'étaient pas soumis aux CE. Aujourd'hui, ils le sont où agissent comme s'ils l'étaient. Cela provient des efforts qui sont faits chez les politiques pour aller vers une autonomie des établissements, du coup ils essaient de dispendier la culture "armez le chef".

Résultats: catastrophes un peu partout, dénoncées par tous les syndicats. Un CE, ce n'est pas un chef d'entreprise qui a monté un bar avec ses fonds propres. L'idée de l'espérer aussi compétent et efficace qu'un mec qui joue sa life s'il perd les clients de son restaurant, c'est une idiotie.

En gros les répartitions sont comme suit:

1/5 sont compétents,
1/3 sont "normaux" mais dépassés
3/10 sont entre la dépression moyenne et l'alcoolisme démissionnaire
1/5 environ profitent de leur fonction pour "s'éclater de diverses manières (1 PN/100 environ)

Quasiment aucun ne tiendrait 1 mois s'il était évalué (ni 15jours s'il devait diriger un restaurant, avec réussite chiffrée). Et quasiment tous ont la culture du "je suis supérieur à vous, donc je vous regarde de haut et je prétends distribuer bons et mauvais points", générant fayotage et déstabilisation pour convergence vers l'occupationnel

Dans l'ADN de l'EN, les inspections et admin avaient été conçus pour être indépendant l'un de l'autre (aucun n'avait de compte à rendre à l'autre). Le fait d'avoir annulé ce principe entrainera des conséquences graves (et pas mal de mort, la profession géénrère beaucoup de suicide)

Dans ma situation par exemple, même si c'est un détail, si la toute première IPR de mon RVC n'avait pas écouté la CE avant, et bien je pourrais "au moins" brandir un rapport normal. Tandis que là, elle n'a pas écrit des choses méchantes mais elle a suivi la CE, ce qui m'ôte l'outil du 1er rapport de l'an dernier. Le pire dans l'histoire c'est la naiveté et la bisounourserie avec laquelle je m'en suis aperçu.

Durant l'entretien, elle ne me parle pas de la séance (qui avait été quelconque) mais "m'engueule" gentiement en me disant "il faut répondre aux questions des élèves". Tout ça parce que j'avais répondu à un élève que je remettais à plus tard la réponse, devant elle. Or la CE, sur suivi d'une dame célèbre dans le bahut (une parente malade et hystérique, là, pour le coup, c'est physiquement constatable, ses cris et théories du complot suffisent), avait de mauvaise foi répété un des propos de cette dame qui avait dit (parmi 1 milliard de choses) "il refuse de répondre aux questions de ma fille"

C'est comme ça que j'ai compris la corruption du processus pour la TOUTE première fois l'an dernier (et heureusement que c'était assez tôt dans l'année car sinon, j'aurais eu ENCORE plus de soucis, puisque je me serais reposé sur ces 2 actrices en leur faisant confiance, c'est au moins ça de gagné.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
@Christophe : tu peux traduire PN ? RVC ?

A part ça j'ai beaucoup aimé "3/10 sont entre la dépression moyenne et l'alcoolisme démissionnaire"...
Re: Viré
l’an passé
avatar
PN=Pervers Narcissique
RVC=Rendez-Vous de Carrière
Re: Viré
l’an passé
Merci alea !!!

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Merci aléa.
Purée, j'aurais dû y penser : des PN j'en ai rencontré quelques-un(e)s dans ma vie !
RVC je pouvais pas deviner, j'ai quitté le lycée avant que ça existe, lol.
Re: Viré
l’an passé
@CC
ca me manque de ne pas pouvoir reprendre les idées que tu partageais avec tes élèves dans mes poly et cours. La dernière est une formulation détournée dans un exercice de seconde (tu demandais de developer une expression pour l’écrire sous la forme ax^2+bx+c, a b et c à trouver, puis tu demandes de résoudre ax^2+bx+c>0).
J'ai dû diminuer le nombre de points de l'exercice, car ca à perturbé la moitié de la bonne classe, bien qu'ils arrivaient à résoudre une inéquation quotient dans l'exercice suivant.

Je me sens constamment dans la situation décrite par la dernière élève de ton recueil de témoignages : avec un sentiment de devoir faire un troll-bébés pour ménager tout le monde, et un peu à tout les niveaux. Mais bon, la gestion de classe est pour l'instant un défi encore à relever pour moi.

En espérant de bonnes nouvelles, et peut-être un poste dans un autre lycée avec une équipe plus sympatique.
Re: Viré
l’an passé
Moi j'avais découvert cette expression dans son mail, c'est vrai qu'elle n'est pas très glorieuse et je ne l'ai d'ailleurs pas mémorisée, je la redécouvre.

L'exercice que tu évoques fait partie des moins originaux que j'ai pu donner et d'ailleurs sache que c'était un "téléphoné" dans les années 2005-2010. Il y a eu une évolution (prouvant que le fond est creusable grinning smiley ) surprenante puisqu'il n'est plus du tout réussi en général, même dans ses formes les plus guidées.

Je nele donne pas tellement par choix d'ailleurs, mais parce que ça me permet de ne pas avoir à développer moi-même au moment de l'écriture du sujet (du fait qu'ils ont un paramètre individuel pour éviter la triche, j'aurais 35 développements à faire, c'est surtout ça "sa genèse" winking smiley )

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Bonjour Christophe,
désolé d'apprendre cette situation
pour ma part, je me considère fièrement "anormal" et totalement inadapté au système tel qu'il est devenu.
Avec l'aide de mon médecin, j'ai donc fait les démarches pour être mis à la retraite anticipée pour raisons médicales.
C'est officiel depuis 2 semaines... et ça me va très bien.
Si cela peut être une piste pour toi... il faudrait trouver un psy compréhensif... la plupart le sont... à voir.
Bien à toi

PS. J'ai continué à bosser sur P=NP (c'est au moins la preuve que je suis fou) et vais vous proposer d'ici peu une approche très simple, non prouvée mais qui passe bien les tests (même gros comme des pigeons confinés) et qui satisfait mon intuition.



Edité 5 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par AD.
Re: Viré
l’an passé
Mais moi, j'ai envie de taffer et pas la moindre envie de partir à la retraite!!! winking smiley

Et je ne me considère pas comme anormal et inadapté, au contraire, je me trouve très "paisible" dans cette histoire. C'est vrai que j'ai passé 2ans à alerter mes "chefs divers" de manière scripturalement trop familière, mais bon, les histoires équivalentes se terminent de façon injuste avec des enseignants qui craquent et renoncent (j'en ai connus pas mal). Donc si entre deux maux, il y en a un qui parfois est plus espérant...

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
On ne se connait pas, mais je souhaite devenir enseignant également (oui, je sais, ça n'a pas de sens ... spinning smiley sticking its tongue out).
Si un jour j'ai autant de messages de soutien de mes anciens élèves, je serai convaincu de les avoir marqué pour de bonnes raisons.

Bon courage, donc, et pas de folies d'ici de "déconfinement".
Re: Viré
l’an passé
@Serge : je pense que si l'idéal de Christophe était de passer sa vie à glander il y a longtemps qu'il serait aller consulter un psy, et cela n'aurait pas posé de problèmes, je connais un tas d'exemples de ce type.
Mais justement, comme il te le dit, Christophe n'a pas envie de se les rouler, il veut TAFFER !
Re: Viré
l’an passé
@Martial,

est-ce que tu supposes par là que mon idéal serait de glander ? Si oui, je ne peux pas accepter cette allusion. C'est faux. J'ai été mis à la retraite mais je bosse toujours et encore en surmontant les difficultés dues à mon état de santé et en adaptant ma vie à une maigre pension de retraite.

Je proposais cette piste à Christophe justement pour qu'il puisse aussi continuer à travailler et à être productif.
Christophe pourrait se consacrer à la recherche et se mettre à l'écart du système qui semble le rejeter pour incompatibilité.
L'administration s'est installée et développée dans nos universités, nos hôpitaux....comme une espèce invasive qui étouffe le reste.
Christophe n'est pas le seul à vivre ce genre de situation avec son administration. Je pourrais vous en dire long sur ma propre expérience.
Quelques points : ils ont commencé par "négliger" quatre années d'ancienneté dans ma carrière pour diminuer mon salaire, j'ai été placé dans un bureau de 6 mètres carrés en sous-sol, sans fenêtre et sans aucun dispositif de renouvellement d'air (ce qui a détruit ma santé), ils ont fait pression sur le tribunal administratif jusqu'à dire que je n'avais pas de contrat de travail, ils ont fait pression sur la DRASS pour qu'il n'y ait pas de rapport sur l'état insalubre de mon bureau-cave, j'ai été mis à l'écart avant d'être mis à la retraite avec un "salaire" de 26 euros/mois pendant un an....ça va comme témoignage ? Si vous voulez, j'en ai encore en ce qui me concerne et des collègues aussi. Quand l'administration d'une université se crée un service juridique pour démolir les plaintes de ses enseignants, le combat est inégal, vain et inutile. C'est trop malsain et il vaut mieux partir.

Si on ne peut pas changer le monde, on peut au moins changer son mode de vie.
Et à la longue, cela pourrait même finir par changer le monde.

Salut



Edité 9 fois. La dernière correction date de l’an passé et a été effectuée par serge burckel.
Re: Viré
l’an passé
Citation
Serge
Quand l'administration d'une université se crée un service juridique pour démolir les plaintes de ses enseignants, le combat est inégal, vain et inutile. C'est trop malsain et il vaut mieux partir.

C'est sûr que si tu considères que c'est le tribunal administratif qui aurait dû t'aider, 'est un peu comme aller demander aux receleurs d'un voleur de te rendre ton téléphone. Il sera moins violent en apparence (c'est un receleur pas un braqueur), mais tu ne retrouveras pas ton téléphone.

Ce que tu décris est interdit par Article 222-33-2 Modifié par LOI n°2014-873 du 4 août 2014 - art. 40, qui envoie en prison pour 2ans les coupables et leur inflige 30000 euros d'amende. Le TA quant à lui, vérifie que le tampon a de l'encre et bien été mis sur ta fiche de paie. Ou qu'on t'a répondu dans les délais.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Citation
Serge
Christophe pourrait se consacrer à la recherche et se mettre à l'écart du système qui semble le rejeter pour incompatibilité.

Mais le système ne me rejette pas winking smiley winking smiley "système" ça veut rien dire d'ailleurs de très précis. Mon cas est assez simple, même si difficile à prouver, il y a une personne qui m'a "roman-polanskisé" auprès d'un petit nombre de personnes qui essaient de cacher que leur virulence provenaient du "leur volonté de croire" à des ragots, car, c'est là un point important, elles auront du mal à rejeter l'entièreté de la faute sur la calomnieuse, qui a certes sa part de tort, mais à un moment dans la vie, on ne peut pas juste trouver l'excuse "j'ai été berné" quand on a tué 7 personnes au nom d'un "il parait que c'étaient des nazis" par exemple.

Quant au système, au contraire, il aurait tendance à m'apprécier en temps normal: pas de bruit (à part en ce moment), pas de demande de palmes et autres décos, on ne me voit pas, pas de compliments à me faire (je me les fais tout seul très bien grinning smiley ) pas d'énervement ou d'intolérance, et des bons réslutats (+3 en interne comparé aux mécanismes habituels, mais probablement fois 2, voire fois 3 ou plus pour l'envoi dans le supérieur, 0 échecs au bac, etc)

Mais à l'EN, il n'y a pas de système. C'est une sorte "d'émergence" d'un graphe assez peu centralisé. Le résultat des connexions aléatoires est souvent juste une mesure du nombre de personnes que tu as blessé en ne leur disant pas bonjour plus qu'atre chose. Par exemple, dans mon cas, 3 personnes exactement, 2IPR et une dirlo qui auraient voulu que je leur dise qu'ils sont intelligents sans avoir à le demander (je me serais empressé de le faire si j'avais su).

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Christophe

merci...je suis d'accord avec cela : le TA a pour rôle "inavoué" de protéger l'administration de ses administrés...pas le contraire.
ce n'était qu'un résumé. il y a d'autres points et j'ai aussi été aux prud'hommes et les syndicats etc...
cause perdue sur une île comme la Réunion qui est en système clos et vérolé de l'intérieur.
C'est tout un système pour pomper le fric à la métropole et justifier cela par des faux.
Je me suis battu et trop longtemps comme un Don Quichotte
Au bout d'un moment il faut éviter la folie et se barrer.
Bon courage à toi et sois raisonnable.

Amicalement.
Re: Viré
l’an passé
@Serge : on s'est mal compris, ou je me suis mal exprimé, comme tu veux.
Je n'ai jamais voulu insinuer que tu souhaitais glander.
Je sais que tu bosses, et dans de mauvaises conditions financières et de santé.
Je voulais juste insister sur le fait que pour Christophe la retraite anticipée ou le "payage à rien foutre, restez chez vous, prenez ce qu'on vous donne et surtout faîtes pas ch..." n'est pas une solution envisageable.

Je voulais juste clarifier les choses, il n'y avait aucune animosité ni mépris dans mon post.

Cordialement

Martial
Re: Viré
l’an passé
@Martial

d'accord...merci...compris. Par contre, je ne sais pas pourquoi tu réponds à la place et au nom de Christophe.
Enfin, je pense que vous vous connaissez bien tous les deux.

PS. je cherchais ce verbe "insinuer" pour te répondre mais ne le trouvais pas car je l'emploie très rarement.

Amicalement
Re: Viré
l’an passé
Citation
Serge
sur une île comme la Réunion

Par ces temps de confinement, lire le nom d'une contrée lointaine donne des envies folles d'évasion. Tu y es encore? (Bon j'ai bien compris, que tu n'as plus l'air d'apprécier cet endroit? Simple question de "carnet de voyage")

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Re: Viré
l’an passé
Tu plaisantes ? J'adore cette île magnifique et sauvage ! Il faut vraiment y aller pour randonner et manger de bonnes choses.
Je pourrais en parler des heures et serais disposé à être ton guide.

C'est juste l'administration qui est "indigeste".
Re: Viré
l’an passé
Merci pour l'information et avec plaisir.

Signature: aide les autres comme toi-même car ils SONT toi, ils SONT VRAIMENT toi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 149 164, Messages: 1 505 852, Utilisateurs: 27 639.
Notre dernier utilisateur inscrit Bordée2.


Ce forum
Discussions: 2 515, Messages: 50 947.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page