Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
200 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

Souvenir de prépa ....

Envoyé par umrk 
Souvenir de prépa ....
il y a trois mois
Je me souviens parfaitement, quand le prof a évoqué au tableau l'ensemble des parties d'un ensemble, éventuellement infini, j'ai été pris de vertige, et confusément, je me demandais en moi-même : est-ce bien légitime ? cela a-t-il un sens ?

Mais bon, je n'étais pas Patrick Dehornoy, je n'allais certainement pas essayer de polémiquer avec le prof, qui devait avoir de bonnes raisons, j'ai donc gardé pour moi mes interrogations ...

www.umrk.fr
Re: Souvenir de prépa ....
il y a trois mois
Eh bien c'est un axiome de la théorie $\mathsf{ZF}$ communément utilisé pour formaliser les maths. Celui-ci postule l'existence d'un ensemble dont les éléments sont les parties d'un ensemble quelconque, mais celui-ci n'indique rien quant à la description de telles parties. En un sens ça offre de la flexibilité à la théorie des ensembles car cet ensemble des parties n'est pas une quantité absolue entres modèles de $\mathsf{ZF}$.
Re: Souvenir de prépa ....
il y a trois mois
Merci, mais ...

c'est un coup à vous faire devenir intuitionniste, non ?

et oser écrire 2 à la puissance n avec n infini, ne devrait-il pas être proscrit, au même titre qu'une division par zéro ?



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par AD.
Re: Souvenir de prépa ....
il y a trois mois
Quel rapport avec l'intuitionnisme ? Avec ou sans tiers exclu on peut, ou non, postuler cet axiome.

et pourquoi "devrait"-ce être proscrit ? On peut tout à fait imaginer des mathématiques où on ne suppose pas cet axiome (enfin du coup il en faut d'autres pour pallier au manque, par exemple l'existence de $A\times B$); mais ce n'est pas parce qu'une notion "donne le vertige" qu'on va l'interdire.

Si c'est seulement la taille qui te pose problème, alors $\mathbb R$ devrait poser autant problème - et là on est plus embêtés parce que les mathématiques élémentaires se fondent beaucoup là-dessus (notamment la physique)

"Mathematics, rightly viewed, possesses not only truth, but supreme beauty"-Russell



Edité 1 fois. La dernière correction date de il y a trois mois et a été effectuée par Maxtimax.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 149 229, Messages: 1 507 001, Utilisateurs: 27 661.
Notre dernier utilisateur inscrit ibra.


Ce forum
Discussions: 2 517, Messages: 51 078.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page