Pensez à lire la Charte avant de poster !

$\newcommand{\K}{\mathbf K}$


Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques supérieures
 Les-Mathematiques.net - Cours de mathématiques universitaires - Forum - Cours à télécharger

A lire
Deug/Prépa
Licence
Agrégation
A télécharger
Télécharger
225 personne(s) sur le site en ce moment
E. Cartan
A lire
Articles
Math/Infos
Récréation
A télécharger
Télécharger
Théorème de Cantor-Bernstein
Théo. Sylow
Théo. Ascoli
Théo. Baire
Loi forte grd nbre
Nains magiques
 
 
 
 
 

résultats agreg

Envoyé par liloutou 
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:09
avatar
@istheresomebody? : je comprends, pour toi, cela ne s'est pas joué à grand' chose. Cette année, je suis très loin, mais il y a deux ans j'étais un peu dans ton cas : la modé. était mon cinquième oral, et je ne le savais pas, mais il ne me manquait "plus que" d'avoir 10 à cette épreuve, que j'avais beaucoup préparée, pour être admis. Seulement, mes programmes ont buggé, je n'ai pas su trouver où, et même si j'ai détaillé quelques points mathématiques dans le texte, mon épreuve a tourné au vinaigre...et j'ai eu 2,75. Bim.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 14:11 par jacquot.
de passage
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:22
a jojonl :

Un bon agrégé, je n'en sais rien, un bon prof de lycée je l'espère et je travaillerai pour. Effectivement il y a 5 ans, je n'aurais pas été admissible, donc non admis, alors tant mieux pour moi ! Cependant je dois aussi mes notes et mon classement (tant au capes qu'à l'agreg) à ma présentation et à ma pédagogie, j'en suis persuadé. Les personnes disant que ça n'a aucune importance à l'agreg se trompent manifestement, même s'il est vrai que ça ne fait pas tout. Alors peut être aussi que ces notes aux oraux te rassurent quant à mon niveau mathématique...
Savoir expliquer proprement, avec certitude et sans hésitation des connaissances de taupe est souvent plus utile pour un professeur que de connaitre les sous-variétés ou les distributions tempérées sans pouvoir expliquer ce qu'est un groupe ou une suite de fonctions et pourquoi on s'en sert...
Goldo
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:29
@parisse : enfin quelqu'un qui prend du recul ! Je partage votre analyse et ne l'aurais pas mieux formulé !!!

Et pour celui qui pense que mon point de vue est uniquement dû à la désillusion, je tiens à dire que je passe l'agrég pour devenir prof, et non pour me balader aux soirées mondaines des différentes académies pour y étaler mon savoir.

Quant au CAPES, il se trouve aussi que je suis actuellement ingénieur, et bien qu'ayant la motivation de me reconvertir, j'ai également une famille/un prêt immobilier/etc qui fait que je souhaite atténuer autant que possible le passage financier ingénieur --> prof. Remarque en tant qu'agrégé stagiaire on est bien au SMIC pendant un an (parce que surprise les stagiaires agrégés commencent au rang 1 désormais) !
Bref la motivation je l'ai, mais ça ne suffit pas à faire bouillir la marmite (et je n'ai pas un temps extensible non plus).
Mais bon certains ont l'air de savoir tellement mieux que tout le monde qui est bon et ne l'est pas, et qui "mérite" d'être certifié/agrégé/chômeur ...
istheresomebody?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:31
@TriAdmissible:
Je n'ai pas utilisé l'outil informatique, j'ai essayé de pallier ça en présentant des algorithmes, et j'ai montré pas mal de petits résultats mathématiques. J'étais assez content car auparavant, en ne sachant rien aux probas et sans ordinateur, j'avais quand même eu 5/20. Alors 1, tu parles que ça me choque ! J'ai peut-être dit une bêtise qui les a poussés à m'interdire d'avoir l'agreg...
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:33
Je ne vais pas me prononcer sur le niveau de l'agreg, je suis de l'avis d'aléa. Mais ne devrait-on pas prendre en compte dans notre analyse la population qui passe l'agrégation ? Si on s'en réfère au rapports de jury antérieurs, la grande majorité des candidats à l'agrégation sont des certifiés, en exercice pour la plupart, faut-il le préciser.

Je prend pour référence le tableau page 13 du rapport de jury 2013 :
  • Présents aux écrits : certifiés : $608/1393 \simeq 43,6\%$ ; étudiants+ENS : $501/1393 \simeq 36\%$
  • Admissibles : certifiés : $226/675 \simeq 33,5\%$ ; étudiants+ENS : $363/675 \simeq 54\%$
  • Admis : certifiés : $26/323 \simeq 8 \%$ ; étudiants+ENS : $269/323 \simeq 83 \%$

Ce qu'il faut essayer d'expliquer c'est aussi la baisse du nombre de candidats à l'agrégation qui sont encore étudiants (fac+ENS) :
  • Présents aux écrits en 2005 : $900/1644 \simeq 54,7\%$
  • Présents aux écrits en 2013 : $501/1393 \simeq 36\%$

Et la part de certifiés qui ne fait qu'augmenter :
  • Présents aux écrits en 2005 : $313/1644 \simeq 19\%$
  • Présents aux écrits en 2013 : $608/1393 \simeq 43,6\%$

Je n'ai pas pu inclure les données d'avant 2005 puisqu'elles ne sont pas présentes sur le site agreg.org.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 10/07/2014 14:38 par Samuel DM.
jusqu'où ?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:41
Goldo écrivait:
-------------------------------------------------------
> j'ai également une
> famille/un prêt immobilier/etc

Bien sûr, on peut comprendre.
Je suggère même qu'une quatrième épreuve orale soit instituée pendant laquelle le candidat tenterait de convaincre le jury qu'il doit gagner plus que ses petits camarades parce que lui, il a un prêt à rembourser, lui, il a des enfants, lui, il voudrait se faire construire une piscine...
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:43
avatar
(..)

@isthere? : en effet, c'est peut-être une chose qui a été dite. Malheureusement, il y a de fortes chances pour que tu ne saches jamais vraiment.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 14:52 par jacquot.
Goldo
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:44
Ces chiffres ne sont pas si difficiles que ça à expliquer
Déjà je pense qu'on peut sortir les ENS du tableau, c'est une population à peu près constante en nombre et avec un taux de réussite proche de 100 %
Ensuite le reste des étudiants : l'agrég n'a pas échappé à la masterisation, et mine de rien passer le niveau d'études de bac+4 à bac+5 a eu un effet similaire aux autres concours, à savoir une baisse du vivier de candidats disponibles et la mise en concurrence avec d'autres formations et débouchés.
Et pour les certifiés : encore une fois c'est très simple, considérant la conjoncture actuelle avec des salaires gelés et une dégradation d'exercice, devenir agrégé est le meilleur moyen de gagner plus d'argent tout en travaillant un peu moins. Et pourquoi ils ne passent pas l'interne alors ? Bah en fait ils le font, sauf que de leur propre avoeu l'interne est plus facile en niveau absolu mais plus diffficile à obtenir à cause du faible nombre de places comparé au nombre important d'intéréssés.
Et les 10% de candidats libres, bah comme souvent on s'en fout smiling bouncing smiley
parisse
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:58
@jusqu'ou: le probleme c'est peut-etre la repartition des places entre agreg externe et agreg interne alors. Avec plus de promotion interne pour les capetiens (en prenant sur les postes non pourvus), on pourrait peut-etre conserver les exigences programmatiques actuelles de l'agreg. Mais meme si c'etait possible, ca me parait loin d'etre gagne, je reste partisan d'alleger le programme.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 14:58
Je partage ton analyse. J'ai été reçu à l'agrégation interne cette année, et je communique les données pour les lecteurs curieux.

Extrait du rapport 2013.

Agrégation interne (enseignement public) :
  • Admis parmi les présents en 1996 : $246/1150 \simeq 21\%$
  • Admis parmi les présents en 2013 : $135/1510 \simeq 9\%$

CAERPA (enseignement privé sous contrat) :
  • Admis parmi les présents en 1996 : $39/176 \simeq 22\%$
  • Admis parmi les présents en 2013 : $18/201 \simeq 9\%$
bareme
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 15:43
@goldo: hélas, il me semble que les posts de parisse sont ultra-idéologiques (et assumés comme tels, même pas déguisés ce qui a conduit l'intervenant "jusqu'où"$^{(2)}$ à trouver en 2 secondes son pseudo).

1) Déjà, cela n'a aucun sens de parler d'élitisme dans le cas présent. C'est pourtant le mot qu'il utilise

2) Il a plusieurs fois réitéré son désir que "les prépas agreg ne ferment pas" et proposent pour ça que le programme de l'agreg "soit allégé" de manière à "être mis à la portée des étudiants". Il est difficile d'être plus explicite

3) Il n'a pas commenté d'un seul mot les témoignages de certains auditeurs des oraux qui ont rapporté ci-dessus un désastre bien plus grave qu'une simple baisse de niveau, une véritable tendance au hors-sujet dont les candidats-auteurs ne semblent même pas forcément conscients: on ne fait plus de maths, on récite un peu de culture vague et on est incapable de répondre aux questions de base ou de fond

4) Il attribue (ce qui est possible) à une instruction ministérielle le fait de ne pas pourvoir tous les postes ouverts au concours.

5) Il ne semble fixer aucune limite en dessous de laquelle un collectif (ici le jury de l'agreg dans son entier) va rejeter des candidatures d'office (indépendamment du rang). Il n'entre donc pas dans le fond du questionnement.

En 2014, on connait les conséquences de tels discours quand ils sont appliqués systématiquement (ce qu'est devenu le secondaire, avec maintenant contamination du supérieur immédiatement post-bac). Le problème est épineux et difficile. Tenter un passage en force à coup d'idéologie dominante comme ça me parait dangereux. De toute façon, tenter quelque chose à travers un concours comme l'agreg seule me parait sans solution.

La baisse du niveau des étudiants bac+3 (c'est là où l'agreg recrute concrètement, thématiques, sujets, oraux..) n'est pas une notion précise. Ce qui se passe est bien plus inquiétant qu'une baisse quantitative: c'est le naufrage d'une mouvance commencée il y a fort longtemps, je dirais même un peu avant 2000 qui a cherché à clamer partout (et a été entendue, puis appliquée) qu'on pouvait se cultiver en maths sans faire de maths, ie sans prouver formellement ce qu'on raconte, sans avoir un esprit mathématique (qui n'aurait été qu'un leurre) etc. On le voit très bien maintenant, sur le forum, à travers ses contenus et ses questions d'étudiants: presque plus aucune question posée n'a de sens précis. Dans 95% des cas, on doit réexpliquer des évidences langagières

Contrairement au CAPES, il semble que l'agreg (dont le jury est plus composé de profs de prépas, de mdc) se soit moins vite pliée (dans sa pratique réflexe) à ce slogan (acquérir de la culture math sans faire de math + transmettre de la culture math sans faire de math). Par conséquent elle rencontre cette situation en quelque sorte "de plein fouet". Même si ça se traduit par des exemples rapportés non significatifs (des histoires de formules de Grassman non démontrée, etc), ce qu'il y a derrière est beaucoup plus un malentendu, un hors-sujet qu'un "niveau qui baisse". Ca entraîne des effets de couperet et des lamentations de tout côté. Le plus grand risque serait justement que l'agreg se laisse emportée par l'effet de mode et "s'adapte", comme l'a fait le capes: rémunérer (dans la grille d'évaluation) de la culture sans vérifier son fondement mathématique chez les candidats. Il est possible que ça arrivera. Ou résiste: alors souvent quand une institution ultracollégiale et multi-chapelles comme ça résiste, ça se manifeste maladroitement$^{(1)}$ par "on garde les distributions/ les représentations de groupe au programme" (bien que ça n'ait rien à voir avec le schmilblick)

Bref, tout ça pour dire que ni le problème ni la solution ne se situe au niveau de l'agreg elle-même. En tout cas, aussi douloureux que ça soit, il faut vraiment souhaiter que Parisse ne soit pas entendu.



pré-solutions éventuelles: pour garder une exigence de transparence, la composante examen pourrait être publiée (barèmes détaillés du score d'écrit, barre éliminatoire annoncée.

Cela n’empêcherait pas de rééchelonner les notes (dont on sait qu'elles ne sont pas proportionnelles au score). Il est vrai qu'il parait un peu étrange (et manquer de transparence) que soit réalisée une surélimination de type "examen" seulement au moment des oraux. En même temps, le niveau de l'écrit moyen est devenu vraiment très faible (avec une copie quasi-blanche, on peut depuis quelques années être très bien classé). Mais c'est une piste car l'exigence de transparence doit prévaloir sur tout autre.

$^{(1)}$ il s'est passé la même chose dans le secondaire: quand ça s'est écroulé, les lamentations s'exprimaient (bien qu'elles voulaient dénoncer autre chose) maladroitement en disant "il faut garder les barycentres et les équas dif au programme de TS". Evidemment que ce n'était pas aux barycentres ou aux équadif qu'elles tenaient, mais c'était une façon de crier l'existence d'un problème. Le secondaire avait aussi ses "Parisse" pour leur tenir tête.

$^{(2)}$ je précise que je ne suis pas "jusqu'où"
H
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 15:51
« @goldo: hélas, il me semble que les posts de parisse sont ultra-idéologiques (et assumés comme tels, même pas déguisés ce qui a conduit l'intervenant "jusqu'où"(2) à trouver en 2 secondes son pseudo). »

J'ai pas compris.
Re: résultats agreg en Maths
10 juillet 2014, 16:04
Citation
Sylviel
Quel est le ratio admissible / admis finalement ?


Tu as déjà les stats de 2013: 3500 inscrits / 675 admiss. / 391 admis. Un ratio: 1,7263 ;
alors extrapole ceux logiquement largement plus favorables à tous candidats pour 2014.
Goldo
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:11
@H : moi non plus je n'ai pas saisi d'où sortaient les postulats de "bareme" (pour quelqu'un qui parle de savoir apporter des preuves ..)

@ Elerinnha :
En 2013 il y a eu 323 admis contre 391 postes ouverts. Donc un ratio de 2.09 (et 18 % de postes non pourvus)
En 2014 il y a eu 275 admis pour environ 800 admissibles soit un ratio de 2.9 (et 30 % de postes non pourvus)

Du coup je comprends pas vraiment le "plus favorable" pour 2014 (hormis le ratio admissibles/présents)
bareme
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:15
Capto
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:17
Citation
Goldo
Remarque en tant qu'agrégé stagiaire on est bien au SMIC pendant un an (parce que surprise les stagiaires agrégés commencent au rang 1 désormais) !

D'après [www.emploitheque.org], on commence à 1 754,88€ (brut) pendant 3 mois, puis on passe à 2 018,81€ (brut). C'est quand même un poil plus que le SMIC non (1445,38€ brut) ?
did
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:17
Est-ce qu'il y a un moyen de faire parvenir certaines interrogations au jury (sans être agressif bien sûr) ? Comment est-ce que le jury prend ses décisions ?
Qui fait les listes de leçons ? qui décide ? Est-ce qu'ils discutent, ou bien le directoire décide de tout ?

Cette année, je vois qu'il y a beaucoup plus de leçons de probas. Ca cadre avec l'arrivée des probas en prépa, et à la consolidation des probas au lycée, soit.

Par contre, ça fait des années que le jury se plaint que le niveau sur le programme L1-L2 est faible : c'est le principal argument pour ne pas pourvoir tous les postes, à ce que je vois.

Mais alors, pourquoi rajouter des leçons de haut niveau ? Est-ce qu'il y a eu une discussion ? Cette décision a-t-elle été votée par tout le jury ?

Pourquoi rajouter des leçons sur les représentations, les actions de groupes sur les espaces de matrices, etc, tout en enlevant des notions de base comme le produit semi-direct qui était genre le deuxième exo de ma feuille de TD... ? En parallèle, on voit apparaître des séries formelles, le rapport mentionne noir sur blanc le théorème de Molien, parle de birapport alors que la géométrie projective a été supprimée... bref je trouve qu'il y a une schizophrénie sévère.

Pourquoi se plaindre que les candidats ne font plus de géométrie, tout en enlevant les leçons de géométrie ? Pourquoi mettre une leçon "sous-variétés" pour ensuite se plaindre que les candidats bloquent sur les équadiffs de base ?

La prochaine étape après les représentations, ça va être la théorie de Galois, et en parallèle ils vont peut-être encore enlever des leçons de base considérées comme démodées, genre "formes quadratiques" ou je sais pas.

Ensuite, à propos des postes non pourvus : j'entends l'argument "on ne peut quand même pas donner l'agrégation à des gens ne sachant pas démontrer la formule de Grassman au terme d'une année de préparation". Ok. Mais finalement, s'il y a *besoin* de ces postes, ils vont utiliser des vacataires, des stagiaires, comme cela a déjà été dit plus haut. Donc : où est la logique ? Ce n'est certainement pas d'empêcher des gens "mauvais en maths" d'enseigner à nos enfants. En fait la seule logique que je vois c'est que ces gens enseignent avec le capes (ou rien) au lieu de l'agreg, font plus d'heures et gagnent moins : un argument comptable. Je comprends qu'au ministère on puisse raisonner comme ça, mais ça n'est pas au jury d'agreg d'aller dans ce sens, non ?

Est-ce qu'il y a un débat ouvert là-dessus ? Est-ce qu'il serait possible d'envoyer une lettre ouverte au jury ?

Je vois aussi revenir un argument sur le fait que ces enseignants peuvent enseigner en prépa et que là il faut exiger un niveau minimum. Mais cet argument me semble mauvais : de toute façons, les profs en prépa seront recrutés parmi les meilleurs agrégés de l'année, ou parmi des gens qui sont déjà profs ailleurs et ont fait leurs preuves et ayant un excellent dossier : il n'y a absolument aucun danger pour le niveau des profs de prépa.

Je suis conscient que les gens au jury sont des collègues comme nous, c'est justement pour ça que je pense qu'il doit être possible d'en discuter assez facilement et librement.
bareme
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:19
@H

ah oui, pour "jusqu'où", il est intervenu juste après Parisse par cette réponse:
[www.les-mathematiques.net]
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:23
En hors sujet, suis-je le seul dont les notes d'analyse/probabilité et de mathématiques générales sont inversées entre publinet et agreg.org ?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:27
C'est le cas pour moi aussi, je pense que celle de pubilnet sont les bonnes au vue de ma réussite personnelle aux deux épreuves. Peut être me trompe-je ?
H
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:28
@bareme : est-il extraordinaire de reconnaître l'identité d'une personne qui écrit sous son véritable nom ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 16:33 par jacquot.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:30
D'autant plus qu'il est assez connu pour avoir programmé un logiciel utilisé justement à l'agrégation... Il ne faut pas être étudiant à Grenoble pour avoir entendu parler de lui ;)
jusqu'où ?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:34
did écrivait:
-------------------------------------------------------
> En fait la seule logique que je vois c'est que ces
> gens enseignent avec le capes (ou rien) au lieu de
> l'agreg, font plus d'heures et gagnent moins : un
> argument comptable.


Est-il très difficile de comprendre que l'agrégation existe notamment pour sanctionner un plus haut niveau de compétence (disciplinaire) que le CAPES ?
Le jury se préoccupe de cela et non des états d'âme de certains recalés dont les regards envieux, voire aigris, se perdent sur la réserve de postes non pourvus comme autant de promesses de fortune (toute relative pourtant...).
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 16:48
J'ai l'impression que l'on tombe franchement dans la caricature là.
bareme
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 17:00
@H ah, bin eh bien c'est mon tour de ne pas comprendre ce que tu dis, mais j'arrive peut-être trop tard, je vois que ton post a été modifié . Je ne connais pas Parisse*, je ne sais pas qui c'est. Je me suis basé sur les posts que je t'ai mis en lien (ils sont assez explicites, non?)

* maintenant que je vois le post de sam DM, je crois me rappeler qu'il est déjà intervenu sur le forum et s'était présenté effectivement comme le producteur d'un logiciel pour le secondaire, mais je n'avais pas percuté.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 17:30 par jacquot.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 17:37
Quatre remarques pour ma part:
- J'imagine que les barèmes d'évaluation restent les mêmes d'une année à l'autre alors pourquoi être passé d'une barre d'admission de 7,9/20 (en 2013) à une autre de 8,5/20 (en 2014) alors que les postes offerts étaient peu ou prou les mêmes.
- Le rapport du jury de l'année dernière mentionnait que pour garantir un recrutement correct, il ne fallait pas dépasser la limite d'un admis pour 4 candidats présents au écrits. Soit! Or, cette année, les statistiques laissent entendre qu'environ 1500 à 1600 candidats étaient présents aux écrits. On était donc en droit d'attendre que les 395 postes "offerts" cette année soient intégralement pourvus, non?
- Passer les oraux représente un investissement financier non négligeable pour certains, en particulier ceux qui viennent de province (compter environ 400 euros pour 3 jours). De fait, convoquer 786 admissibles (soit 111 de plus que l'année dernière) pour au final n'en recruter que 275 (48 de moins que l'année dernière) est pour moi quelque chose de tout à fait incorrect et mérite des explications.
- J'ai assisté à une petite dizaine d'oraux cette année. Certes la plupart des jurys faisaient réellement preuve de bienveillance envers les candidats, même pour ceux qui venaient en touriste, cela doit avant tout être signalé! Mais je n'ai pas apprécié que des examinateurs se moquent du candidat lorsqu'il avait le dos tourné et que dans un autre oral, un examinateur soupirait ostensiblement alors que le candidat, visiblement stressé, séchait sur une question relativement simple.
did
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 17:42
@ jusqu'où :

Si tu commences à ne plus pourvoir les postes, alors où mets-tu la barre ? Est-ce que c'est discuté quelque part ?

Car ils auraient très bien pu en recaler encore 50 de plus avec *exactement* la même excuse : "franchement, à partir de là c'était trop faible*. Ou en recaler 100 de plus : après tout, pourquoi pas, dans d'autres agrégations, il y a moins de reçus, et le niveau du 150ème reçu en 2014 doit être loin du dernier admis d'il y a 20 ans, etc etc, tu t'en sors pas.

Quand tu commences à ne plus décider en fonction d'une règle claire et connue de tous (un nombre de places), c'est le début des problèmes.

De plus, je répète que la raison est pas de protéger les élèves : selon toute probabilité, les recalés à l'agreg enseigneront quand même, juste plus précaires ou moins payés.

Et pour résumer mon précédent post : si on enlevant 10 leçons dures et qu'on remettait certaines leçons de base qui ont été supprimées, peut-être que les candidats seraient mieux préparés sur les bases ? Peut-être qu'ils ne passeraient pas des dizaines d'heures à apprendre les distributions, les représentations et les sous-variétés l'année de l'agreg, et qu'à la place ils passeraient plus de temps à prendre du recul sur leur cours de L2-L3, sur leurs développements ? Peut-être même que rajouter ces leçons, ça a contribué à diminuer un peu le niveau des candidats sur les bases, en parasitant leur temps de préparation et en le transformant en temps d''apprentissage de choses nouvelles?

Car faut bien comprendre qu'actuellement, ce dont le jury se plaint, c'est que les gens ont des lacunes sur les choses de base. Il faut être cohérent et augmenter le poids des "bases", pas les diminuer avec introduction de nouvelles thématiques d'un haut niveau. Là ça devient hors de contrôle, il y a les espaces de Schwartz, bientôt si ça continue il y aura les Frechets ?

Je demande pas qu'on casse un mécanisme bien huilé, homogène depuis des décennies. Je demande qu'on revienne sur certains des changements à mon avis trop rapides et contre-productifs de ces 8 dernières années. Sérieusement ça rime à quoi de mettre des distributions ? Combien de candidats ont le niveau de proposer quelque chose d'ambitieux ou juste de sérieux là-dessus ? 50 ? Peut-on raisonnablement dire que c'est de la culture gé indispensable pour avoir du recul sur le programme de TS ? Même de prépa (dis-moi à ton avis combien de profs de prépa actuellement sont à l'aise avec les distributions? est-ce que ça les empêche de faire du bon boulot?)
jusqu'où ?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 17:52
@did
Je suis d'accord avec toi sur les nouvelles thématiques introduites dans un contexte défavorable. Je pense que sur des intitulés de leçons plus classiques, il est tout à fait possible de sélectionner de bons candidats et qu'il n'est donc peut-être pas immédiatement indispensable de diluer les efforts des agrégatifs dans des leçons plus pointues.
Ceci dit, il me semble que tu vas trop loin lorsque tu dis qu'il faut pourvoir le nombre de postes ouverts. L'institution fixe des besoins, le jury fixe une barre en-dessous de laquelle il ne lui paraît pas raisonnable d'admettre des candidats au concours. Cette barre n'est en effet définie que par le jury ... mais il est souverain. Il est constitué de personnes assez qualifiées et en assez grand nombre pour éviter toute dérive, me semble-t-il.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:02
pikachuyann écrivait : [www.les-mathematiques.net]
-------------------------------------------------------

Oui c'est inversé chez moi aussi. Par contre, j'ai l'impression que c'est le site de l'Agreg qui a raison vu mes performances personnelles.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 18:10 par AD.
Pagreg
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:20
Bonjour,

Juste pour revenir sur un point précédent, ça m'amuse beaucoup de voir le nombre incroyable d'outrés au sujet du soi disant faible pourcentage de candidats n'ayant pas su redémontrer la "triviale" formule de Grassman. Vous avez vu la longueur du sujet ? C'est une formule de sup, je trouve ça plutôt légitime de ne plus se rappeler de la démo en bac + 5 et de sauter la question après de nombreuses minutes d'essai. C'est un concours après tout.

Autre chose, le niveau global moyen des candidats aurait selon d'entre vous baissé drastiquement cette année, d'où le faible nombre de recrutés - ben voyons. C'est juste que la barre d'admission a augmenté hein.

Et aussi, les prestations consternantes aux oraux ça date pas de cette année.

Pour parler un peu plus crûment, j'ai été admis cette année et j'aimerais qu'on arrête un peu de nous faire passer pour des m**des, c'est assez énervant. Merci !
parisse
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:22
@ bareme: je poste sous mon nom, je ne vois pas l'interet de me cacher derriere un pseudo. Ensuite, vous avez du mal lire mes posts, ils n'ont absolument rien d'ideologique, c'est meme tout le contraire. Je souhaite comme tout le monde ici que les enseignants de maths dominent suffisamment leur discipline au niveau ou ils enseignent, et c'est precisement pour cela que je pense que la politique actuelle va droit dans le mur. Comme le dit fort bien did, si on ajoute des lecons sur les distributions ou action de groupe etc., on vise bien au-dela du niveau de l'etudiant lambda en prepa agreg (sans parler des certifies), autant de temps perdu a suivre un module en master la-dessus sans en retirer grand chose au lieu de consolider les bases.

D'autre part, ne pas pourvoir les postes a l'agreg a une signification differente de ce qui se passe au capes, les 120 premiers recales de cette annee a l'agreg seraient (tres probablement) admis au capes (ou sont deja certifies) donc enseigneront (ou enseignent deja) pour une tres grande majorite. Ne pas pourvoir ces postes ne change absolument rien pour les eleves du secondaire qui les ont (auront), par contre cela empeche ces recales d'acceder a des conditions de travail/salaire meilleurs. On leur dit essentiellement on a les moyens d'ameliorer vos conditions de travail et votre salaire, mais on ne le fait pas parce que vous ne le meritez pas (d'ou le terme d'elitisme malthusien que j'ai utilise dans un post precedent). C'est aussi pour cela que je pense qu'on va droit dans le mur, parce que si on veut attirer plus de candidats vers le capes, il est raisonnable de leur offrir plus de perspectives de promotion que l'agreg interne ne le fait aujourd'hui (d'autant plus que d'apres les chiffres cites par Samuel DM c'etait mieux il y a quelques annees).
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:25
avatar
Citation
Pagreg
C'est une formule de sup, je trouve ça plutôt légitime de ne plus se rappeler de la démo en bac + 5

Ce n'est pas une question de mémoire mais de savoir-faire: avec le recul d'un bac+5, ça devrait couler de source...
xhpwh
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:28
Citation
parisse
Les 120 premiers recales de cette annee a l'agreg seraient (tres probablement) admis au capes (ou sont deja certifies) donc enseigneront (ou enseignent deja) pour une tres grande majorite.

Je ne pense pas que ce soit vrai. C'est en tout cas une assertion qui appelle un minimum de justification.

Par ailleurs, totalement d'accord sur le fait que le programme de l'agreg devrait être revu à la baisse au lieu d'être revu à la hausse : là est le problème, les derniers changements de programme vont dans le mauvais sens et c'est suicidaire pour la discipline. Cela dit, une fois qu'un programme est fixé, admettre des candidats qui n'en maîtrisent pas le centième serait totalement malhonnête, heureusement que le jury ne l'a pas fait. Il ne faut pas se tromper de cible.
H
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:31
@Pagreg

Citation

Autre chose, le niveau global moyen des candidats aurait selon d'entre vous baissé drastiquement cette année, d'où le faible nombre de recrutés - ben voyons. C'est juste que la barre d'admission a augmenté hein

C'est plutôt que le nombre de bons candidats a diminué (as-tu conscience de l'incroyable baisse des effectifs en licence scientifique et en master de math ? As-tu conscience de la baisse des exigences avant le secondaire et de ses répercutions sur le niveau en entrée dans le supérieur ?). Quant à la barre d'admission, elle s'ajuste au niveau des candidats. C'est le jury qui décide jusqu'à quelle note il peut descendre *en fonction du niveau des candidats*.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 19:23 par jacquot.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:42
Citation
Pagreg
C'est une formule de sup, je trouve ça plutôt légitime de ne plus se rappeler de la démo en bac + 5 et de sauter la question après de nombreuses minutes d'essai. C'est un concours après tout.

et un peu plus bas.
Citation
Pagreg
Autre chose, le niveau global moyen des candidats aurait selon d'entre vous baissé drastiquement cette année, d'où le faible nombre de recrutés - ben voyons.

C'est la présence simultanée de ces deux propos qui me fait réagir.
Normalement un individu qui a étudié les mathématiques pendant 5 ans après le bac ne peut pas être faible devant la formule de Grassmann: oui le niveau s'est indubitablement effondré (ce qui n'empêche pas le racourcissement de la liste d'admission d'être lié à des histoires de restrictions budgétaires mais c'est un autre débat) .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/07/2014 18:42 par Foys.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:44
Citation
Pagreg
Pour parler un peu plus crûment, j'ai été admis cette année et j'aimerais qu'on arrête un peu de nous faire passer pour des m**des, c'est assez énervant. Merci !

Ce n'est pas toi ni même la population des admis qui ont été visés mais les candidats à l'oral. Pas de panique, si tu as eu ton agreg, tu l'as mérité.
jusqu'où ?
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 18:58
@Pagreg
En ce qui concerne la formule de Grassmann, je trouve en effet qu'il est très regrettable qu'un bac+5 en soit à dire "c'est loin, on ne s'en souvient plus".
En revanche, tu n'as sans doute pas compris les interventions précédentes : le jury, par son comportement raisonnable, a fait en sorte que les lauréats de cette année ne sont pas concernés par la "baisse du niveau" pointée ici ou là.
A contrario, si tous les postes avaient été pourvus comme certains semblent le vouloir ici, des doutes légitimes pourraient naître ...
lollol
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 19:10
@Pagreg
On n'essaie pas de faire passer les lauréats pour de "m**rdes" comme tu sembles le croire.
J'ai mis en évidence cette question parce qu'elle montre bien à quel point les candidats se préparent mal au concours actuellement.
Ce que j'ai vu cette année en prépa agreg m'a subjugué: Des candidats qui ne révisent qu'à partir d'un nombre restreint de référence (Zuily-Queffelec, Objectif agreg, Madère, Gourdon, Oraux X-ens, etc.) alors que ce sont des bouquins qui demandent du recul pour en tirer profit. Des candidats qui passent leur année à "réviser" le programme de L3-M1, sans doute ont-ils oublié qu'il y avait aussi les notions de L1-L2 au programme de l'agreg. Des candidats qui se refilent entre eux des développement qu'ils ne maitrisent manifestement pas du tout, mais qu'ils s'acharnent à présenter. Des candidats qui font un copier-coller des plans de leçon trouvées sur internet sans même se demander s'ils maitrisent la moitié de ce qu'il y a dedans.
Un candidat qui s'est préparé au concours avec un minimum de sérieux doit être capable de montrer la formule de Grassmann aisément (ou tout autre formule élémentaire, c'est un exemple parmi tant d'autres).

J'en vois certains se plaindre de la présence de leçons sur les distributions ou sur les sous-variétés. A ce jeu-là on peut faire de même pour une grosse moitié du programme de l'agreg puisqu'il n'est pas nécessaire pour enseigner au lycée ou en prépa.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 19:38
Non, il y a eu une permutation dans les notes d'écrit sur le relevé mis en ligne. Le problème est réglé. Je suis désolé de cette erreur.
Re: résultats agreg
10 juillet 2014, 19:59
avatar
Même une fois que le programme est fixé, le jury conserve un grand pouvoir sur l'orientation du concours, par le choix des leçons, par les commentaires portés sur les développements dans les rapports de jury.

Un honnête matheux qui se présenterait à l'agreg avec pour seules informations le contenu du journal officiel se ferait vraisemblablement coller.

J'ai apprécié le rapport de jury 2013, qui m'a semblé rompre avec une tradition malheureuse des rapports qui consiste à se lamenter de voir toujours les mêmes développements, et plutôt donner des conseils vraiment utiles (que pour ma part je donne depuis longtemps à mes étudiants).
Toutefois, les explications, bienvenues et détaillées, que donne le rapport sur certaines leçons montrent, par leur seule existence, qu'il y a eu une dérive de certains sujets vers des sujets de réflexion qui donneraient du fil à retordre à plus d'un mathématicien professionnel, et vraisemblablement à plus d'un membre du jury s'ils étaient de l'autre côté du bureau.
Il n'est pas étonnant, en de telles circonstances, de voir des présentations non maîtrisées, qui débouchent, le stress et la fatigue aidant, sur des naufrages absolus que le jury le plus aimable ne peut empêcher.
Si un consensus se dégage sur le fait que la maîtrise des bases est prioritaire et que dans les préparations, individuelles ou collectives, elles doivent occuper plus de temps, cela doit être acté, par les rapports de jury, et dans le choix des leçons proposées.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.
Liste des forums - Statistiques du forum

Total
Discussions: 150 618, Messages: 1 528 464, Utilisateurs: 28 087.
Notre dernier utilisateur inscrit Nicolas CPGE.


Ce forum
Discussions: 4 706, Messages: 95 811.

 

 
©Emmanuel Vieillard Baron 01-01-2001
Adresse Mail:

Inscription
Désinscription

Actuellement 16057 abonnés
Qu'est-ce que c'est ?
Taper le mot à rechercher

Mode d'emploi
En vrac

Faites connaître Les-Mathematiques.net à un ami
Curiosités
Participer
Latex et autres....
Collaborateurs
Forum

Nous contacter

Le vote Linux

WWW IMS
Cut the knot
Mac Tutor History...
Number, constant,...
Plouffe's inverter
The Prime page